En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

03.

Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves

04.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

05.

Le Premier ministre canadien piégé par l'appel téléphonique d'une fausse Greta Thunberg

06.

François Hollande propose "Socialistes" comme nouveau nom pour le Parti Socialiste

07.

Covid 19 : Macron n’avait pas d’autre choix que de mettre les Français en liberté provisoire

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

03.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

04.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
décryptage > France
Première vague

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

il y a 6 min 18 sec
Effets de la parole présidentielle
Déconfinement : la SNCF a connu une hausse de 400% des ventes de billets de train juste après les annonces d’Emmanuel Macron
il y a 12 heures 6 min
light > Sport
"El Pibe de Oro"
Mort de la légende du football argentin, Diego Maradona, à l’âge de 60 ans
il y a 14 heures 22 min
pépites > Politique
"Le changement, c’est maintenant"
François Hollande propose "Socialistes" comme nouveau nom pour le Parti Socialiste
il y a 15 heures 55 min
pépites > France
Séparatisme
Le Conseil d'Etat confirme la dissolution de l'association BarakaCity et la fermeture de la Grande mosquée de Pantin
il y a 17 heures 37 min
décryptage > France
Chantier titanesque

Notre-Dame de Paris : vers un divorce symbolique et économique ?

il y a 20 heures 6 sec
Farce
Le Premier ministre canadien piégé par l'appel téléphonique d'une fausse Greta Thunberg
il y a 20 heures 21 min
décryptage > Sport
Bryson DeChambeau

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

il y a 20 heures 44 min
light > People
Santé
Dans une contribution publiée dans le New York Times, Meghan Markle raconte qu'elle a fait une fausse couche cet été
il y a 21 heures 8 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

il y a 21 heures 24 min
décryptage > France
Génie

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'inspirer

il y a 17 min 40 sec
Futur best-seller
L'enquête fleuve de Society sur l’affaire Xavier Dupont de Ligonnès va être publiée sous le format d’un livre accessible dès le 9 décembre
il y a 13 heures 2 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Madre" de Rodrigo Sorogoyen : un thriller bouleversant sur une mère en deuil de son fils…

il y a 15 heures 21 min
pépites > Economie
Changement de stratégie
IBM envisagerait la suppression de près d’un quart de ses effectifs en France
il y a 17 heures 7 min
Big Brother
Comment passer inaperçu sur l'avenue du Bonheur, truffée de caméras, à Pékin
il y a 18 heures 41 min
décryptage > Politique
Elus locaux

Radicalisation : pour un meilleur partage de l'information

il y a 20 heures 10 min
décryptage > France
Contradictions

Covid et terrorisme : deux poids, deux mesures. Pourquoi le Conseil constitutionnel s’est placé dans une contradiction qui risque de lui porter préjudice

il y a 20 heures 25 min
pépites > Politique
Désaveu
Loi sécurité globale : 30 abstentions, 10 votes contre chez LREM, la majorité envoie un avertissement à Gérald Darmanin
il y a 20 heures 48 min
décryptage > Consommation
Alimentation

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

il y a 21 heures 9 min
décryptage > International
Big Brother

Un QR code santé pour voyager : bienvenue dans le monde selon Xi Jinping

il y a 21 heures 42 min
© LUDOVIC MARIN / AFP
© LUDOVIC MARIN / AFP
"Accord historique"

Emmanuel Macron estime que l’accord sur le plan de relance est "le moment le plus important de la vie de notre Europe depuis la création de l'euro"

Publié le 21 juillet 2020
Le président de la République était invité sur TF1 ce mardi soir. Emmanuel Macron est revenu sur l'accord historique adopté la nuit dernière par les Vingt-Sept pour relancer l'économie après la crise du Covid-19.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président de la République était invité sur TF1 ce mardi soir. Emmanuel Macron est revenu sur l'accord historique adopté la nuit dernière par les Vingt-Sept pour relancer l'économie après la crise du Covid-19.

Les pays membres de l'Union européenne ont conclu ce mardi un accord historique à 750 milliards d'euros. Cet accord est pour l'Union européenne "le moment le plus important de la vie de notre Europe depuis la création de l'euro", selon Emmanuel Macron, qui était invité dans le cadre du journal télévisé de TF1 ce mardi soir. Le président de la République a répondu aux questions du journaliste Julien Arnaud en duplex depuis l’Elysée. 

Le chef de l’Etat a indiqué que cet accord était le fruit d'un "travail de trois ans entre la France et l'Allemagne", a-t-il ajouté au journal de 20H de TF1 :

"Je veux que nos concitoyens mesurent ce qu'il s'est passé durant ces quatre jours et quatre nuits. C'est le fruit d'un travail historique de trois ans entre la France et l'Allemagne." 

Emmanuel Macron s’est félicité de cet accord et de sprogrès obtenus : 

"Ce que nous avons voté va toucher la vie de nos concitoyens (...) nos négociations ont permis de protéger les revenus de nos agriculteurs pendant sept ans. Ce budget permettra aussi de financer nos régions, en particulier nos régions ultra-marines".

Le chef de l’Etat a fait le bilan des subventions dont la France va pouvoir bénéficier : 

"Nous toucherons 40 milliards d'euros sur ce plan de relance. Nous allons construire [notre] plan de relance avec la volonté de financer l'emploi des jeunes, de financer nos petites et moyennes entreprises, artisans, commerçants, le tourisme, la rénovation thermique des bâtiments. Pour rappel, le plan prévoit un fonds de 750 milliards d'euros, qui pourront être empruntés par la Commission sur les marchés. Il se compose notamment de 390 milliards de subventions, allouées aux Etats les plus frappés par la pandémie, et formant une dette commune à rembourser par les Vingt-Sept".

Emmanuel Macron a précisé qu’il n’y aurait pas de veto au sein de l’UE sur l’utilisation de ces fonds : 

"Il n'y a aucun droit de veto. Certains Etats le réclamaient, mais il y a un respect de la souveraineté de chaque Etat membre. L'Etat est déjà intervenu [dans l'aéronautique]. Nous avons posé nos conditions, notamment en réduisant les vols courts qui sont substituables par le train. Il faut financer ces secteurs pour accélérer leur conversion vers une économie décarbonée."

Emmanuel Macron rappelle qu'il n'y aura pas d'impôt en France destiné à financer ce plan européen. Le président de la République a néanmoins précisé qu’une taxe numérique sur les grands acteurs du numérique allait être instaurée ainsi qu’un mécanisme carbone aux frontières pour financer et rembourser ce plan :  

"Nous allons créer au niveau européen une taxe numérique (...) pour taxer les grands acteurs du numérique qui ne payent pas la même TVA, impôt sur les entreprises, que payent d'autres entreprises plus petites. Cela permettra de financer cet emprunt. Nous allons lever une dette pour financer la transformation de notre économie, et nous allons transformer la fiscalité européenne pour mieux taxer les géants du numérique et continuer notre transition écologique."

Emmanuel Macron a donc souligné l’importance de cet accord et de cet instant : 

"Je veux que nos concitoyens mesurent ce qu'il s'est passé durant ces 4 jours et 4 nuits. C'est le fruit d'un travail de 3 ans entre la France et l'Allemagne. C'est le moment le plus important de la vie de l'Europe depuis la création de l'euro."

Emmanuel Macron est également revenu sur la crise du coronavirus lors de cet entretien. Il a notamment évoqué l'importance de la sécurisation du stock de masques pour les mois à venir.  Emmanuel Macron a précisé que le contribuable français n'avait "pas vocation à payer des masques" pour tout le monde, mais ceux qui ne peuvent pas en acheter seront "aidés". 

Le chef de l'Etat a également indiqué qu'il serait "intraitable" sur la question de la sécurité et face à la recrudescence des violences au sein du pays, promettant une "tolérance zéro" et une réponse judiciaire "rapide".  

Vu sur : Franceinfo
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Nicolas59
- 23/07/2020 - 07:41
Marchepied
Le but de l’intéressé est d'être le premier président exécutif de L’Europe fédérale .
En fait ce fameux pas en avant constitue une étape pour se positionner leader de l’EU.
Au dépend des français bien évidement.
On va dérouiller si on laisse ce type continuer ses embrouilles.
COUKOUCéMOI
- 22/07/2020 - 07:55
LE virus quitombe A PIC !
Le délabrement sociétal conduit par la socialo-gauchiesque aux manettes des institutions du pays "France" s'accélérant ces dernières années, la colère populaire grondant, une première salve pare feu a été tirée avec le climat pour détourner l'attention des vrais autres problèmes. TRES Insuffisant. Un allié inattendu est venu à la rescousse, je veux nommer SUPER CORONA ! Et là, la bombe A ou + si affinités, passe pour un pêt de gnou ! 1- formidable outil de soumission du peuple. 2- les zélites sont...enfin occupées à quelque chose de concret, à grand renfort de démago populisme: distribuer du fric aux confinés et muselés.
Le coût de l'incompétence et de la médiocrité, nappé de la french arrogance, est juste KOLOSSAL ! Et cékiki va payer ? Mézigues un chouïa, mes enfants une bonne dose, mes petits enfants un max, et les arrières petits enfants ... !
MAIS le "système" est bien fait, il profite...
spiritucorsu
- 21/07/2020 - 22:35
La peur comme aiguillon!
En quelques mois,un minuscule virus nous a fait passer d'une orthodoxie financière intégriste à une folie dépensière sans précédent,l'argent gratuit tombe comme si il en pleuvait sur toute l'UE.Faut il que la situation économique et sociale soit devenue explosive pour que le robinet des subventions et du crédit gratuit coule à lot comme une fontaine d'abondance.Devant la colère des peuples qui vont bientôt payer la note en termes de chômage et de pauvreté pour cette crise sanitaire gérée de façon calamiteuse en particulier dans l'hexagone,les dirigeants européens ont peur et préfèrent prendre les devants.Le roitelet est d'ailleurs le plus zélé d'entre eux qui sait que son auguste petite personne est sur trône éjectable.