En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

02.

Pénuries de (re)confinement : voilà ce que vous devriez acheter pour affronter novembre (et non, on ne vous parle pas de papier toilette)

03.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

04.

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

05.

Un islamiste radical armé d'un couteau a été interpellé dans le centre de Lyon

06.

Les investissements s’effondrent et signent la fin d’une mondialisation effrénée… Sauf pour la Chine, grande gagnante de la crise

07.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Une certaine gauche s’étrangle des accusations de complicité avec l’islamisme mais sera-t-elle capable d’en tirer des leçons sur ses propres chasses aux fachos imaginaires ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

06.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

01.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

ça vient d'être publié
décryptage > Terrorisme
Méthode

Lutte anti-terroriste : un problème nommé DGSI

il y a 12 min 12 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Roses fauves" de Carole Martinez : les femmes attirent et piquent autant que les roses... un conte envoûtant, merveilleux et cruel

il y a 11 heures 25 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

Exposition "Aubrey Beardsley (1872-1898)" au Musée d'Orsay : 1re monographie en France de l’étrange et virtuose illustrateur

il y a 11 heures 48 min
pépites > Terrorisme
Enquête en cours
Attentat à Nice : l'assaillant serait un Tunisien de 21 ans arrivé par Lampedusa
il y a 15 heures 14 min
pépites > International
Multiples attaques
Arabie saoudite : un vigile du consulat français à été blessé au couteau à Djeddah
il y a 16 heures 9 min
pépites > France
Vigilance des forces de l'ordre
Un islamiste radical armé d'un couteau a été interpellé dans le centre de Lyon
il y a 16 heures 54 min
light > Religion
Vatican
Attentat à Nice : le pape François "prie pour les victimes et leurs proches"
il y a 17 heures 52 min
décryptage > Environnement
Plan vélo

Et pendant ce temps-là se poursuivait joyeusement la guerre absurde contre la voiture

il y a 20 heures 8 min
pépite vidéo > France
Pensées aux victimes
Attaque à Nice : l’Assemblée nationale observe une minute de silence
il y a 20 heures 55 min
décryptage > Société
Second Impact du Covid-19

Petits conseils pour gérer son anxiété face à une actualité déprimante et angoissante

il y a 21 heures 37 min
pépites > Economie
Coronavirus
La barre des 36.000 morts franchie en France, premier jour de confinement, quel effet sur l'économie ?
il y a 47 min 18 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Avant la retraite" de Thomas Bernhard : il est encore fécond le ventre…

il y a 11 heures 35 min
pépites > Politique
Réalité du confinement
Jean Castex et les ministres du gouvernement ont dévoilé les différentes mesures et aménagements liés au reconfinement
il y a 12 heures 12 min
pépite vidéo > Religion
Emotion
Attaque à Nice : le glas a résonné dans les églises de France en hommage aux victimes
il y a 15 heures 36 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Macron s’inquiète de l’affaiblissement de Castex, les islamo-gauchistes refusent d’assumer leurs responsabilités; Le juteux business des ex-politiques; Olivier Véran, l’homme qui dit qu’on n’a pas voulu l’écouter sur la gravité du Covid
il y a 16 heures 30 min
pépites > France
Opération Sentinelle
Attentat à Nice : Emmanuel Macron réhausse de "3.000 à 7.000" le nombre de militaires déployés sur le sol français
il y a 17 heures 8 min
pépites > Terrorisme
Menace terroriste
Attentat à Nice : Jean Castex indique que le plan vigipirate a été réhaussé au niveau "urgence attentat" partout en France
il y a 18 heures 14 min
décryptage > Sport
Moïse prophète en son Paris

Basaksehir/PSG : Paris, sauvé des eaux par Moïse

il y a 20 heures 29 min
décryptage > Consommation
Leçons du 1er confinement

Pénuries de (re)confinement : voilà ce que vous devriez acheter pour affronter novembre (et non, on ne vous parle pas de papier toilette)

il y a 21 heures 21 min
décryptage > France
Pression sur l'exécutif

Meurtre de Samuel Paty, islam et liberté d’expression : réseaux sociaux arabes, élites anglo-saxonnes, l’étau fatal qui étrangle la France

il y a 22 heures 16 min
© LUDOVIC MARIN / AFP
© LUDOVIC MARIN / AFP
Gestion de la crise

Covid-19 : les premières auditions devraient être menées en septembre dans le cadre de l'enquête contre Edouard Philippe, Olivier Véran et Agnès Buzyn

Publié le 16 juillet 2020
Suite à l'annonce le 7 juillet dernier de l'ouverture d'une enquête pour "abstention de combattre un sinistre" contre Edouard Philippe, Agnès Buzyn et Olivier Véran, des plaignants seront entendus dès le mois de septembre prochain, selon l'avocat de plusieurs d'entre eux.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Suite à l'annonce le 7 juillet dernier de l'ouverture d'une enquête pour "abstention de combattre un sinistre" contre Edouard Philippe, Agnès Buzyn et Olivier Véran, des plaignants seront entendus dès le mois de septembre prochain, selon l'avocat de plusieurs d'entre eux.

Selon des informations de Franceinfo, l'enquête visant les ministres du gouvernement au regard de la gestion de la crise de la Covid-19 pourrait connaître une étape importante en septembre prochain. Contacté par franceinfo ce jeudi, l'avocat de certains des plaignants, maître Yassine Bouzrou, estime que la procédure donne espoir à ses clients "de voir condamner les membres du gouvernement". 

Les premières auditions sont prévues en septembre dans le cadre de l'enquête pour "abstention de combattre un sinistre" dans la crise du coronavirus, d'après des informations de Franceinfo. 

L'ancien Premier ministre, Edouard Philippe, l'ancienne ministre de la Santé, Agnès Buzyn, et l'actuel ministre de la Santé, Olivier Véran, sont concernés par cette enquête. 

Les plaignants seront entendus en qualité de témoins lors de la rentrée prochaine. 

Parmi les 90 plaintes reçues par la Cour de justice de la République (CJR) - seule habilitée à juger les membres du gouvernement pour l'exercice de leurs fonctions, neuf ont été transférées au parquet général de la CJR par la commission des requêtes. Le procureur général près la Cour de cassation François Molins avait annoncé le 7 juillet qu'une information judiciaire était ouverte et confiée à la commission d'instruction de la CJR.

Selon la rédaction de Franceinfo, maître Yassine Bouzrou a précisé que "les abstentions volontaires de combattre les dangers liés au Covid-19" constituent "une infraction pénale grave".

Vu sur : Franceinfo
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Nicolas59
- 18/07/2020 - 18:59
Gestion de crise
Une fine équipe et son brillant chef que l’on ne nomme plus.
Ils ont géré cette crise par la méthode du chien crevé au fil de l’eau.
Les masques sont inutiles, les tests sont également inutiles et le Doliprane suffi. Si cela va plus mal, direction la réa en hosteau
une chance sur deux de sortir les pieds devant. Au mieux dans l'état de légume.
Encore un effort mes seigneurs et le protocole Raoult deviendra la Solution.
Et il parait que Philippe et Veran sont populaires ! Sans rire.
Et
spiritucorsu
- 17/07/2020 - 12:20
Trois irréprochables!
Trois irréprochables de la macronie qui bien entendu plaideront non coupables,dont l'incurie et l'impéritie comme celles de leur maître ont valu au pays 30000 victimes,une économie en ruine,avec des conséquences sociales et humaines incalculables.Mais grâce au nouveau 1er sinistre du roitelet surnommé le couteau suisse puisqu'il prétend avoir des solutions à tous les problèmes,tout va pour le mieux.A défaut de pouvoir faire des miracles par lui même le roitelet s'est donc trouvé un nouveau champion chargé de remettre la macronie à flot et le pays en état,600 jours a dit le locataire de l'Elysée pour qui c'est le dernier joker avant de prendre la direction de la sortie sous les huées de la foule.