En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

02.

COVID-19 : les derniers chiffres en France ne sont pas bons. Nous allons le payer

03.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

04.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

05.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

06.

Bridgestone : tout le monde ment et l’État paie très cher pour faciliter le mensonge partagé

07.

La femme de ce député qui va rejoindre le Modem vient d'être embauchée par ... le MoDem

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

06.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

03.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

04.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

05.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

06.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Europe
Mauvaise surprise
Brexit : vers une fermetures de comptes bancaires pour les Britanniques au sein de l'UE ?
il y a 35 min 18 sec
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

La peur de l'Iran redistribue les cartes au Proche-Orient

il y a 52 min 5 sec
light > Justice
Internet
Harcèlement en ligne : le YouTubeur français Marvel Fitness condamné et incarcéré
il y a 1 heure 1 min
décryptage > Environnement
Climate week

Emission de CO2 : à calculs irrationnels, conclusions (volontairement) biaisées

il y a 1 heure 41 min
pépites > Santé
Covid-19
Coronavirus : début de saturation dans certains services hospitaliers en Île-de-France
il y a 1 heure 59 min
pépites > Santé
Fragiles
Emmanuel Macron dans un Ehpad du Loir-et-Cher
il y a 2 heures 21 min
pépites > Terrorisme
Danger immédiat
Menacée : une collaboratrice de Charlie Hebdo obligée de quitter son domicile
il y a 2 heures 43 min
pépites > Politique
Coincidence
La femme de ce député qui va rejoindre le Modem vient d'être embauchée par ... le MoDem
il y a 4 heures 3 min
light > Culture
Bilan inquiétant
Journées du patrimoine : la fréquentation en net recul suite à l'impact de la crise sanitaire
il y a 18 heures 47 min
pépites > Santé
Briser les chaînes de contaminations
Coronavirus : de nouvelles mesures de restrictions vont être appliquées à Lyon
il y a 20 heures 5 min
pépites > Justice
Business
Airbnb : la justice européenne valide la législation française sur la location de résidences secondaires
il y a 43 min 8 sec
décryptage > Politique
LREM (La République en Miettes)

Non, les adhérents de LREM ne méritent pas Macron ! Il est trop grand, trop beau, trop génial pour eux.

il y a 1 heure 1 min
décryptage > Mode
Impact du confinement

Fahion week de Milan : la mode est en train d'opérer un grand virage

il y a 1 heure 25 min
décryptage > Société
Vie en société

Sos civilité : le Coronavirus a malmené les bonnes manières. Voilà pourquoi nous avons besoin de les sauver

il y a 1 heure 57 min
décryptage > Politique
Naufrage de LREM

Emmanuel Macron, le président sans parti : pas (nécessairement) de quoi perdre 2022 mais mauvais coup garanti pour la démocratie

il y a 2 heures 12 min
décryptage > Justice
Justice

Réforme de l’ENM : les ambitions à la baisse d’Eric Dupond-Moretti

il y a 2 heures 34 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Bridgestone : tout le monde ment et l’État paie très cher pour faciliter le mensonge partagé

il y a 3 heures 50 min
pépites > Politique
Calendrier électoral
Présidentielle 2022 : EELV décide de repousser la désignation d’un candidat après les régionales
il y a 17 heures 42 min
light > Culture
Icône du théâtre et du cinéma
Mort de l'acteur Michael Lonsdale à l'âge de 89 ans
il y a 19 heures 34 min
pépites > Justice
ENM
Eric Dupond-Moretti propose l'avocate Nathalie Roret pour diriger l'Ecole nationale de la magistrature
il y a 21 heures 4 min
© LUDOVIC MARIN / AFP
© LUDOVIC MARIN / AFP
Lutte contre le virus

Covid-19 : une campagne de tests virologiques va être menée sur 1,3 million de personnes en Ile-de-France pour tenter d’identifier des "clusters dormants"

Publié le 25 juin 2020
Le ministre de la Santé Olivier Véran s’est confié à la rédaction du Monde pour dévoiler la stratégie du gouvernement pour éviter une seconde vague de l’épidémie de Covid-19. Une vaste campagne de tests va notamment être menée en Ile-de-France auprès de 1,3 millions de personnes.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le ministre de la Santé Olivier Véran s’est confié à la rédaction du Monde pour dévoiler la stratégie du gouvernement pour éviter une seconde vague de l’épidémie de Covid-19. Une vaste campagne de tests va notamment être menée en Ile-de-France auprès de 1,3 millions de personnes.

Olivier Véran, le ministre de la Santé, en première ligne dans le cadre de la gestion politique de la crise du Covid-19, a accordé un entretien à la rédaction du Monde. Il a dévoilé les principales mesures du gouvernement pour lutter efficacement contre la pandémie de coronavirus. 

Une vaste campagne de tests va notamment être proposée en Ile-de-France : 

"Près de 1,3 million de personnes vivant dans trente communes d'Ile-de-France vont ainsi recevoir des « bons » de l'Assurance maladie leur proposant d'aller faire un test virologique dans n'importe quel laboratoire public ou privé, même s'ils n'ont pas de symptômes". 

Cette campagne de tests virologiques va être lancée afin d’"identifier les éventuels clusters dormants" de coronavirus, notamment dans trente communes d'Ile-de-France, a annoncé Olivier Véran.

Cette "campagne de très grande ampleur qui s'adresse à tous les habitants" va cibler "des territoires à proximité de clusters identifiés où [...] il y a du réservoir viral, avec des personnes asymptomatiques, qui peuvent transmettre le virus sans le savoir. […]On est pour l'instant au stade de l'expérimentation pour regarder si cela correspond à un souhait des Français. Cette expérimentation pourra ensuite être étendue à d'autres régions".

Selon Olivier Véran, "le pic de mars-avril est derrière nous, mais nous n'en avons pas terminé avec le virus. […] Il faut éviter les grands rassemblements et les comportements à risque".

Olivier Véran a également fait le point sur l’état du système de santé et sur le nombre de tests réalisés en France afin d’éviter un rebond de l’épidémie dans les prochaines semaines ou à la rentrée : 

"Cette semaine encore, environ 250.000 tests ont été réalisés, environ 99% d’entre eux sont négatifs, ce qui montre qu’on cherche large. […] Nous avons acquis de nombreux respirateurs, nous consolidons un stock national de médicaments de réanimation et, d’ici à la fin de l’été, nous aurons plus de médicaments en stock que ce que nous avons utilisé au cours de la première vague. Lors de la première vague, nous avons été capables de passer de 5.000 à près de 9.000 lits de réanimation. Au total, nous avons accueilli 17.000 patients en réanimation au cours de la première vague. Aujourd’hui, il n’y a plus que 12 % des lits occupés par des malades du Covid-19 et il y a une mise au repos des équipes et une réduction du nombre de lits. Pour la suite et afin de parer à toutes les éventualités dans le cas d’une deuxième vague à l’automne, nous avons décidé d’être en mesure d’armer a minima 12.000 lits de réanimation dans les hôpitaux et d’admettre 30.000 malades en réanimation".

Vu sur : Franceinfo
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
J'accuse
- 25/06/2020 - 16:00
Questions
Pourquoi 1,3 million, pas plus, pas moins ? Comment seront-ils choisis ?
Pourquoi 30 communes ?
J'ai envie de croire que le nombre de tests correspond aux possibilités dans des délais donnés, et que les communes choisies sont les seules qui ont les moyens de les faire. C'est donc décidé en fonction de capacités réduites, et non de critères médicaux.
Encore une fois les journalistes laissent un ministre dire ce qu'il veut comme il veut, sans être capables de poser la moindre question pertinente. Ils offrent une tribune au lieu de convoquer à un tribunal. Incompétence ou soumission ? Les deux.
"Le pic de mars-avril est derrière nous": personne pour réagir à cette lapalissade ? Ajoutons pour faire bonne mesure que "le prochain pic est devant nous".