En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Professeur décapité : des élèves et des parents d'élèves ont été complices de l'assassin

02.

La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

05.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

06.

Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête

07.

Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

06.

Thibault de Montbrial : « Le vivre-ensemble n’est plus qu’une incantation psalmodiée par des gens qui, à titre personnel, font tout pour s’y soustraire »

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
pépites > Education
Fléau de la haine en ligne
Les collègues de Samuel Paty expriment leur "vive inquiétude face à l'impact des réseaux sociaux"
il y a 17 min 32 sec
pépites > France
Ampleur de la catastrophe
Alpes-Maritimes : les dégâts des crues ont été évalués à 210 millions d'euros par les assurances
il y a 2 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Yoga" d'Emmanuel Carrère : une leçon de vie, la liberté a un prix

il y a 2 heures 54 min
light > Science
Anatomie
Selon des chercheurs des Pays-Bas, il y aurait une quatrième paire de glandes salivaires, dans votre tête
il y a 3 heures 53 min
light > High-tech
Espionnage
Des diplomates et des agents secrets américains critiquent l'administration Trump qui ne réagit pas aux attaques qu'ils subissent dans des postes diplomatiques à l'étranger
il y a 4 heures 37 min
pépites > Terrorisme
Enquête
Le père d'une élève du collège de Conflans-Sainte-Honorine et un militant islamiste auraient été en contact avec le jeune tchétchène qui avait annoncé sa volonté d'agir
il y a 5 heures 8 min
light > Science
Paquebot
Un projet de récupération de la radio du Titanic pour l'exposer provoque une bataille juridique
il y a 5 heures 32 min
light > Economie
Taxes
La taxe foncière payée par tous les propriétaires a augmenté de plus de 30% en dix ans
il y a 6 heures 7 min
décryptage > Politique
Mouvement

Radioscopie d’un conservatisme français qui retrouve du poil de la bête

il y a 6 heures 29 min
pépites > Terrorisme
Hommage
Samuel Paty recevra la Légion d'honneur posthume et sera fait Commandeur des palmes académiques annonce le ministre de l'Education
il y a 7 heures 12 min
pépites > France
Emotion
L'hommage national à Samuel Paty se déroulera dans la cour de la Sorbonne ce mercredi
il y a 1 heure 29 min
pépites > France
Seine-Saint-Denis
Emmanuel Macron en déplacement à Bobigny ce mardi pour faire le bilan de la lutte contre l'islamisme
il y a 2 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L'Amérique n'existe pas" d’après "Histoires enfantines", de Peter Bichsel : la candeur du regard, le vertige du langage

il y a 3 heures 9 min
décryptage > Culture
Polémique à Hollywood

L'actrice Gal Gadot peut-elle interpréter Cléopâtre ?

il y a 4 heures 32 min
pépite vidéo > Santé
"Célébrer Noël correctement"
Coronavirus : l'Irlande et le Pays de Galles décident de reconfiner
il y a 4 heures 53 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Contorsionnisme : à trop trianguler, Mélenchon perd (littéralement) la Baraka
il y a 5 heures 26 min
décryptage > Environnement
Objectifs

Emissions de carbone : la Chine se décide enfin à faire payer ses pollueurs

il y a 5 heures 38 min
décryptage > Santé
Bienfaits

La nage en eau froide pourrait-elle fournir une piste pour les traitements contre la démence sénile ?

il y a 6 heures 8 min
décryptage > Politique
LREM

Islamisme : Emmanuel Macron peut-il faire changer la peur de camp sans changer... sa majorité ?

il y a 6 heures 43 min
décryptage > Santé
Armes contre le virus

Plaidoyer pour une régulation de la lutte contre la Covid-19

il y a 7 heures 36 min
© LUDOVIC MARIN / AFP
© LUDOVIC MARIN / AFP
"Gouverner, c’est choisir"

Edouard Philippe aurait torpillé en privé les propositions de la Convention citoyenne pour le climat

Publié le 24 juin 2020
Selon des informations du Canard Enchaîné, le Premier ministre Edouard Philippe aurait exprimé sa colère et son mécontentement devant certaines propositions issues de la Convention citoyenne pour le climat, notamment la question du référendum.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon des informations du Canard Enchaîné, le Premier ministre Edouard Philippe aurait exprimé sa colère et son mécontentement devant certaines propositions issues de la Convention citoyenne pour le climat, notamment la question du référendum.

D'après des révélations du Canard Enchaîné, Edouard Philippe n’aurait pas "caché son agacement" après la présentation des propositions de la Convention citoyenne pour le climat. La limitation à 110 km/h sur les routes et les propositions constitutionnelles seraient notamment au cœur du problème. 

Officiellement, le Premier ministre Edouard Philippe a indiqué qu’il était satisfait des résultats de la Convention citoyenne pour le climat qui a remis au gouvernement 149 propositions pour engager la transition écologique. Le Premier ministre a même vanté ses mérites à l’Assemblée nationale.

En privé, la situation serait différente, selon une information du Canard Enchaîné. Edouard Philippe aurait en effet torpillé les mesures préconisées par les 150 citoyens tirés au sort. Lors du traditionnel petit-déjeuner de la majorité, ce mardi 23 juin, le Premier ministre aurait laissé exploser sa colère contre l’idée d’un référendum.

Edouard Philippe considère que deux propositions de la Convention posent des problèmes majeurs. 

Le Premier ministre estime que l’inscription dans  la Constitution du "crime d’écocide" serait la "meilleure façon pour que n’importe quelle association, lobby ou citoyen ait la possibilité de saisir le juge pour faire arrêter une activité humaine, une entreprise, une association et même son voisin".

Edouard Philippe déplore également la présence d’une proposition visant à amender le préambule de la Constitution afin d’y préciser que "la conciliation des droits, libertés et principes ne saurait compromettre la préservation de l’environnement, patrimoine commun de l’humanité".

Edouard Philippe a souligné les dangers de cette proposition : 

"Je ne sais pas si tout le monde a regardé dans le détail toutes les propositions mais il y en a une qui limite les libertés individuelles à la responsabilité environnementale. Ce qui signifie que, dans ce cas-là, on vivrait dans un pays restrictif des libertés sur la base d’une notion assez floue. Parce que jusqu’où va la responsabilité environnementale ? Est-ce une restriction dans la façon de se nourrir, de se déplacer, de se loger ? Moi, je ne souhaiterais pas vivre dans un monde comme celui-là". 

Lors de son intervention mardi sur RTL, Edouard Philippe s’en est pris à Yannick Jadot, le député européen EELV : 

"Les propositions de référendum sur les modifications  constitutionnelles reprises par Jadot ce matin (mardi, ndlr), c’est l’ignorance même de la Constitution. La proposition de Jadot de faire un référendum sur tout ce qui est d’ordre constitutionnel ignore le droit constitutionnel lui-même".

Edouard Philippe a également tenté de se justifier sur la question du référendum : 

"C’est juridiquement impossible. Il y a deux articles de la Constitution qui permettent d’organiser un référendum : l’article 11 et l’article 89, dans les deux cas, il faut que les deux Assemblées votent dans les mêmes termes un projet de loi ou une proposition de loi. Ce qui n’est pas gagné. Ceux qui demandent que l’on soumette directement au référendum les propositions de la Convention ignorent qu’il y a quand même un Parlement, dans une démocratie".

Edouard Philippe a aussi multiplié les critiques sur la Convention : 

"C’est une initiative demandée par l’opinion publique et consacrée par le Président. Mais on peut être circonspect car la Convention a repris telles quelles un certain nombre de dispositions qui préexistaient dans les associations écologistes alors qu’on était en droit d’attendre qu’elle prenne en compte les complexités et les contraintes. Car, gouverner, c’est choisir, et c’est surtout savoir concilier les contraintes".  

Le président de la République s’est engagé à répondre aux citoyens de la Convention citoyenne pour le climat le lundi 29 juin.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (8)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Clodo31
- 25/06/2020 - 17:35
Tirage au sort
De nombreux commentateurs mettent en doute ce soi-disant "tirage au sort". Qu'en est-il vraiment ?
spiritucorsu
- 25/06/2020 - 14:30
assougoudrel
Bien vu!il y a du "riffifi "dans l'air,les clans mafieux qui contrôlent le pays et se partagent le troupeau de moutons ne vont pas tarder à dégainer car les appétits sont féroces et arrivent à leur paroxysme,2022,c'est beaucoup trop loin pour eux et le capo en chef,n'est plus que l'ombre de lui même, et mûr pour une psychothérapie intensive avec dose d'anti- dépresseurs massive.Cordialement.
tubixray
- 25/06/2020 - 10:32
un bon point
Mais alors, notre premier ministre tant moqué, aurait il du bon sens ?
Comme le disait un représentant du RN sur Sud radio ce matin, on croirait que les membres de la "convention citoyennes" sont tous issus des rangs de EELV .....