En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 3 jours
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 3 jours
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 3 jours
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 3 jours
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 3 jours
© DELIL SOULEIMAN / AFP
© DELIL SOULEIMAN / AFP
Quai d’Orsay

Dix enfants de djihadistes français ont été rapatriés en France depuis la Syrie

Publié le 22 juin 2020
Selon le ministère français des Affaires étrangères, dix jeunes enfants français mineurs, orphelins ou cas humanitaires, ont été rapatriés en France depuis la Syrie, dans la nuit de dimanche à lundi. Ils se trouvaient dans des camps du nord-est de la Syrie.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon le ministère français des Affaires étrangères, dix jeunes enfants français mineurs, orphelins ou cas humanitaires, ont été rapatriés en France depuis la Syrie, dans la nuit de dimanche à lundi. Ils se trouvaient dans des camps du nord-est de la Syrie.

Dix enfants de djihadistes français ont été rapatriés en France dans la nuit de dimanche à lundi, selon des précisions du ministère français des Affaires étrangères. Ils étaient retenus dans des camps de déplacés sous contrôle kurde en Syrie. Aucune précision n'a en revanche été donnée sur leur lieu d'arrivée en France, ni sur les circonstances dans lesquelles ils ont pu quitter la Syrie. Un communiqué a été dévoilé par le Quai d’Orsay : 

"La France a procédé ce jour au retour de dix jeunes enfants français mineurs, orphelins ou cas humanitaires, qui se trouvaient dans des camps du nord-est de la Syrie. Ces enfants ont été remis aux autorités judiciaires françaises, font désormais l'objet d'un suivi médical particulier et d'une prise en charge par les services sociaux".

Depuis les importants revers de l’Etat islamique dans la région en mars 2019, la France a ramené 28 enfants de Syrie (cinq en mars 2019, douze en juin 2019 et une fillette souffrant de malformation cardiaque en avril). 

Dans le message dévoilé, le Quai d’Orsay a "remercié" l'administration semi-autonome kurde du nord-est de la Syrie pour sa "coopération" dans ce nouveau rapatriement, soulignant avoir agi "au regard de la situation de ces jeunes enfants particulièrement vulnérables et dans le cadre des autorisations données par les responsables locaux".

Selon le collectif Familles unies, qui regroupe des proches de ces enfants en France, près de 300 enfants de djihadistes français seraient retenus dans les camps d'Al-Hol et de Roj dans le nord-est de la Syrie. 

La France rechigne en revanche à rapatrier près de 150 adultes, hommes et femmes, qu'elle estime complices de l'Etat islamique. Les autorités françaises souhaiteraient que ces adultes soient jugés sur place. 

Les autorités kurdes affirment détenir environ 12.000 étrangers, 4.000 femmes et 8.000 enfants, dans trois camps de déplacés du nord-est, la grande majorité dans celui d'Al-Hol. Elles ont souvent appelé les pays concernés à rapatrier leurs ressortissants, en indiquant ne pas être en mesure de les garder pour une longue durée. 

Treize djihadistes françaises, dont Hayat Boumedienne, la compagne de l'un des auteurs des attentats de janvier 2015 en France, se sont d’ailleurs évadées des camps où elles étaient détenues, selon le Centre d'analyse du terrorisme (CAT).

Vu sur : Ouest-France
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Sangha26
- 23/06/2020 - 17:09
Attention !
Intention louable en elle-même, mais pleine de dangers !!! Il va falloir veiller très particulièrement sur ces enfants (et qui le fera ?????????) Ce sont des bombes à retardement pour beaucoup d'entre eux ! Ils ont été témoin (voire acteurs) d'horreurs impensables en notre pays, et une chose est certaine : un enfant n'oublie JAMAIS ce dont il a été témoin et qui est ancré dans sa mémoire à jamais !!! Alors ??????????? Ce n'est pas pour les refouler, mais..... Qui va les surveiller et les "rééduquer" si nécessaire ?????????????????? Et à quels frais ???????????
tubixray
- 23/06/2020 - 12:08
Quels âges ?
Ces 10 chérubins, quel âge ont ils ?
A partir de quel âge un enfant de salafiste / djihadiste apprend il à égorger un kouffar ?
La haine et le coran sont les deux seuls enseignements qu'ils ont du recevoir.
Cette haine là, la vraie, n'est elle pas condamnée par notre gouvernement, les médias, la pensée unique, les droits de l'homme ???
Till Eulenspiegel
- 22/06/2020 - 18:47
des bombes à retardement.
Ils ont été élevés dans la haine de l'occident et en plus particulier de la France.Quel est l’intérêt pour notre pays de faire revenir ces serpents qui en plus vont nous coûter fort cher à entretenir sur les deniers de la nation?La France compte déjà plusieurs centaines de morts suite aux multiples attentats de ces dernières années.Que faut-il pour que ce gouvernement entende enfin raison ?