En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 jour 13 heures
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 jour 17 heures
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 jour 18 heures
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 jour 19 heures
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 jour 19 heures
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 jour 20 heures
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 jour 20 heures
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 jour 21 heures
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 jour 21 heures
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 jour 22 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 jour 16 heures
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 jour 17 heures
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 jour 18 heures
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 jour 19 heures
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 jour 19 heures
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 jour 20 heures
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 jour 20 heures
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 jour 21 heures
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 jour 21 heures
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 jour 22 heures
© ERIC FEFERBERG / AFP
© ERIC FEFERBERG / AFP
Affaire Adama Traoré, violences policières...

"Guerre entre "races"" ? : Manuel Valls se confie sur le climat de tensions en France dans les colonnes de Valeurs Actuelles

Publié le 17 juin 2020
Manuel Valls s'est confié à la rédaction de Valeurs Actuelles dans un entretien qui sera publié le 18 juin. Manuel Valls dénonce les "liens entre le mouvement indigéniste et une partie de la gauche" après les nombreuses manifestations contre le racisme et les "violences policières" en France.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Manuel Valls s'est confié à la rédaction de Valeurs Actuelles dans un entretien qui sera publié le 18 juin. Manuel Valls dénonce les "liens entre le mouvement indigéniste et une partie de la gauche" après les nombreuses manifestations contre le racisme et les "violences policières" en France.

Manuel Valls affirme rester "attentif à ce qui se passe en France". Alors que son nom est évoqué dans un éventuel remaniement gouvernemental, l'ancien ministre de l'Intérieur a accordé une interview qui fait couler beaucoup d'encre et a suscité beaucoup de réactions. Dans le cadre d’un entretien à Valeurs Actuelles, il a notamment évoqué le climat de tensions en France depuis la levée du confinement. Il a abordé aussi le sujet des manifestations contre le racisme et les "violences policières" en France depuis début juin, après celles organisées aux Etats-Unis après la mort de George Floyd.

"Les comparaisons avec le meurtre raciste et ignoble de George Floyd (aux Etats-Unis) sont inacceptables car elles servent à accuser la France d'être raciste, à démontrer un supposé racisme d'Etat".

L’ancien Premier ministre s’est confié à la rédaction de Valeurs Actuelles sur le climat qui règne en France, selon lui :

 "La lutte des classes disparaît au profit de l'affrontement de la guerre entre "races". Cette guerre est terrible car elle essentialise en fonction de la couleur de peau. Elle s'agrège, mais elle est aussi en concurrence avec l'islam politique. C'est un cocktail explosif".

Manuel Valls voit dans ces comportements une "logique de victimisation", "renforcée grâce aux liens entre le mouvement indigéniste et une partie de la gauche. Le NPA, des écologistes, une frange de La France Insoumise, du PC, voire une minorité du Parti socialiste".

Les récentes mobilisations contre le racisme et les "violences policières" en France ont été organisées par SOS Racisme ou par les proches d’Adama Traoré et du collectf "Justice pour Adama".

Manuel Valls estime que le décès d’Adama Traoré est "un drame". L’ancien Premier ministre regrette néanmoins qu'il soit "instrumentalisé par (sa) sœur, Assa, et le collectif de soutien" :

"J'établis évidemment une distinction entre les organisateurs de (ces) manifestations et ceux qui s'y rendent en toute bonne foi, qui sont indignés par le racisme et veulent le dénoncer. C'est un mouvement planétaire qui est plutôt sain".

Manuel Valls s’est également exprimé sur la question des "violences policières" :

"La police, comme la gendarmerie, est profondément républicaine".

Cette interview de Manuel Valls n’a en réalité pas encore été publiée mais a déjà "fuité" dans les médias. L’entretien de Manuel Valls sera publié dans les colonnes de Valeurs Actuelles dans l’édition du jeudi 18 juin de l’hebdomadaire.

Invité de RTL ce mercredi 17 juin, Olivier Faure, Premier secrétaire du Parti socialiste, s’est dit "consterné" par les déclarations de Manuel Valls :

"Comment peut-on dire cela? Comment peut-on ne pas voir que la réalité sociale est une réalité qui s’impose à nous aujourd’hui ? Je ne vois pas bien ce à quoi Manuel Valls veut en venir. C’est une thèse, habituellement portée par l’extrême droite". 

L’ancien Premier ministre s’est immédiatement défendu sur les réseaux sociaux, expliquant que son propos visait justement à critiquer ceux qui "privilégient cette lecture dangereuse d’affrontement entre "races". Manuel Valls a notamment cité  une note de Gilles Clavreul pour appeler au "rassemblement" sur la défense de la République et la lutte contre le racisme et les communautarismes :

"Le plus simple pour Olivier Faure serait de me lire au lieu de raconter des bêtises puisque précisément je mets en cause dans mon entretien à Valeurs Actuelles une partie de la gauche et la mouvance décoloniale qui privilégient cette lecture dangereuse d’ affrontement entre "races"...".

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
spiritucorsu
- 17/06/2020 - 18:40
Quand les charognards sentent la bonne aubaine!
Devant une société française en pleine décomposition,bientôt achevée sous l'effet du coronavirus et d'un communautarisme haineux et revanchard,voici que la hyène catalane sortant de son repère doré de Barcelone,s'invite au banquet pour voir si par hasard,il ne resterait pas quelques morceaux de charogne à se mettre sous la dent,alors que pendant ce temps,la horde des loups macronistes s'active à dépecer avec frénésie et hargne de ce qui reste encore de la dépouille de ce pauvre pays qui agonise sous les coups de crocs de tous ces charognards.
clo-ette
- 17/06/2020 - 15:53
Dans la mesure
où on constate une société multiculturelle qui a échoué , on peut dire que oui, c'est un affrontement entre les races, même si ça ne plait pas . Et c'est dommage, on n'était pas en France dans cette voie, le Français n'est pas raciste, et il est tolérant par nature .( il a sans doute d'autres défauts, mais pas ceux la )