En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Roselyne Bachelot affiche sa confiance pour l’organisation des festivals d’été

ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 1 jour
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 1 jour
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 1 jour
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 1 jour
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 1 jour
© ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
© ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
"Double piège"

Affaire Adama Traoré : Marion Maréchal critique les choix et l’attitude du gouvernement

Publié le 11 juin 2020
L'ancienne députée Marion Maréchal s’est exprimée sur la situation aux Etats-Unis après la mort de George Floyd et sur l'affaire Adama Traoré. Elle critique notamment la réaction et l’attitude du gouvernement.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ancienne députée Marion Maréchal s’est exprimée sur la situation aux Etats-Unis après la mort de George Floyd et sur l'affaire Adama Traoré. Elle critique notamment la réaction et l’attitude du gouvernement.

A la suite de la mort de George Floyd aux Etats-Unis et après la vague de colère et d’indignation de manifestants à travers la planète (notamment en France avec les rassemblements en hommage à Adama Traoré), Marion Maréchal est sortie de son silence. L’ancienne députée s’est exprimée dans une vidéo publiée sur Facebook. Elle a affirmé qu'elle n'avait "pas à s'excuser en tant que blanche, en tant que Française".

"Vous voyez à quoi on est réduit en devant se positionner de la sorte. Je n'ai pas à m'excuser parce que je n'ai pas colonisé. Je n'ai colonisé personne. Je n'ai mis personne en esclavage de la même manière que tous ces groupes politiques et tous ces militants politiques eux-mêmes n'ont jamais été colonisés ou mis en esclavage. Je n'ai pas à m'excuser pour la mort d'un Afro-Américain aux États-Unis. Je n'ai pas à m'excuser pour la mort d'un délinquant, Adama Traoré, une mort accidentelle qui a eu lieu à la suite d'une interpellation qui n'est pas liée, c'est important de le rappeler, à sa couleur de peau mais aux crimes qu'il aurait commis".

L'ancienne députée a tenu à répondre et à dénoncer les "groupes militants, de gauche, dits antiracistes, indigénistes, black lives matter", qui demandent, selon elle, "de nous mettre à genoux mais en plus de salir la mémoire de nos ancêtres, de cracher sur notre histoire, de purger notre héritage, d'abattre nos statues".

Marion Maréchal dénonce également l’attitude du gouvernement. Elle accuse le pouvoir en place d'avoir cédé à "la loi de l'émotion du groupe, du vil calcul politicien et de la bêtise".

La présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, n’a pas vraiment apprécié les déclarations de Marion Maréchal. Marine Le Pen s’est exprimée auprès de BFMTV : 

"Se mettre sur un plan racial, c’est tomber dans un double piège. D’abord celui des indigénistes, des racialistes, alors qu’il faut rester sur un plan républicain. C’est ce qui fait la spécificité de notre pays. C’est aussi tomber dans le piège de l’américanisation, alors que rien ne se construit, en France, en fonction de communautés. Moi je préfère me positionner dans la défense de notre constitution qui refuse toute base de communautarisme". 

Vu sur : 20 Minutes
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Gpo
- 12/06/2020 - 12:03
Union des vraies droites
La tantine est cramée avec ses idées gauchistes..Marion a le charisme, l'intelligence l'expérience et la détermination de sauver notre civilisation tout comme Wauquiez bellamy, Aubert, Poisson Lefebvre, Morano..
Alors il leur faut créer un front souverainiste et les français n'attendent que cela..
JG
- 12/06/2020 - 00:28
Il est temps que la vieille génération
passe la main à la nouvelle...dont le discours est décomplexé et affirmé, ce qui nous change des hésitations (et de la faiblesse, il faut hélas le dire) de MLP.
Le problème c'est que MLP ne lâchera pas le morceau comme ça...Une bonne petite défaite en 2022 grâce aux médias Macronistes encore et toujours adeptes du "retour aux heures sombres" devrait nous en débarrasser pour laisser enfin la place à Marion pour 2027 (avant qu'il n'y ait trop de muzz qui votent et que l'on ne puisse plus rien faire démocratiquement...), car 5 ans de plus de Macron suffiront pour que ce pays, déjà en très mauvaise posture, sombre définitivement. Et une fois au fond de l'eau, soit on se noit (toujours possible avec Macron) , soit on tape du pied et on remonte à la surface...
Hiris
- 11/06/2020 - 18:30
Elles n ont pas le même âge ce qui explique tout
La première est d une génération qui a subi dès le berceau le joug de la culpabilisation : d être blanche donc du côté de L oppresseur,d une famille à l aise si ce n est aisée donc du côté des riches, de faire des études donc contre les "manuels",d avoir un père qui !donc du côté de la cuillère en argent dans la bouche =piston, de faire de la politique donc du côté des pourris ...on peut continuer la culpabilisation à depuis Mitterand été la manipulation number one des foules ! Toujours trop où pas assez ! Marion c est la génération qui a fait une overdose de culpabilisation ,trop c est trop et le balancier souvent va aux extrêmes inverses du but recherché ,leur réponse c est Fuck ! Et là en l occurrence c est le bon sens ...