En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage

02.

Et le vilain petit secret des athlètes des épreuves d'ultra-endurance n'est pas de savoir mieux supporter la douleur

03.

La dette européenne s’arrache comme des petits pains. Mais il y a une très mauvaise nouvelle derrière la bonne

04.

La Corée du nord craint que des nuages de sable venant de Chine ne soient porteurs du coronavirus

05.

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

06.

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

07.

Île-de-France : hausse importante des cambriolages de pharmacies

01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

03.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

04.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Oubliez astéroïdes et guerres nucléaires : au XXIe siècle, le principal danger pour l'humanité est les pandémies et maladies infectieuses

il y a 1 min 41 sec
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment l'idéologie du droit à la différence a fait basculer les banlieues dans le ressentiment identitaire et racial

il y a 5 min 46 sec
décryptage > Politique
On y pense à l’Elysée

Etrangers fichés S : vers un Guantanamo à la française ?

il y a 10 min 17 sec
décryptage > Economie
Phénoménale dette

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

il y a 10 min 49 sec
light > Politique
"Make America Great Again"
L'expert en sécurité Victor Gevers serait parvenu à se connecter au compte Twitter de Donald Trump en devinant son mot de passe
il y a 14 heures 35 sec
pépites > Société
Extension
Congé paternité : l'Assemblée nationale vote le passage à 28 jours
il y a 14 heures 56 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand un gros œil surveille les minutes et quand le ricin tisse les bracelets : c’est l’actualité des montres
il y a 17 heures 48 min
décryptage > Santé
Mesures contre la Covid-19

Demi-confinement, demi-mesures et omnipotence de l’Etat : la soviétisation de la France

il y a 21 heures 6 min
pépite vidéo > Politique
Election américaine
Ultime débat : Joe Biden focalise ses attaques contre Donald Trump sur sa gestion du coronavirus
il y a 21 heures 52 min
pépites > Justice
Terrorisme
Des obstacles juridiques affaiblissent, voire paralysent, la lutte contre l’islamisme selon l’ancien secrétaire général du Conseil constitutionnel, Jean-Éric Schoettl
il y a 22 heures 8 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Conseil à l’usage des gens “normaux” en couple avec un surdoué

il y a 5 min 1 sec
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’Occident : un coupable idéal aux yeux de la pensée décoloniale

il y a 9 min 16 sec
décryptage > Economie
L'impossible Budget 2021

Récession Covid : le grand écart s'accentue entre ceux qui vont bien et ceux qui coulent

il y a 10 min 29 sec
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Sublime royaume" de Yaa Gyasi : de la relation mère-fille entre science et spiritualité, un roman qui ne peut laisser indifférent

il y a 13 heures 2 min
pépites > Santé
IHU Mediterranée
Covid-19 : l’Agence du médicament refuse d’autoriser massivement l’hydroxychloroquine
il y a 14 heures 35 min
pépites > Politique
Nouvelles mesures
Jean Castex intensifie la lutte contre la haine en ligne avec le renforcement de la plateforme Pharos et de nouvelles sanctions
il y a 16 heures 52 min
décryptage > France
Liberté d'expression

Les islamistes tuent ? Qu’à cela ne tienne, les autorités s’en prennent aux libertés publiques

il y a 20 heures 44 min
pépites > Politique
Séculier
Des ministres considèrent que plutôt que la défendre, l'Observatoire de la laïcité se concentre sur la lutte contre l'islamophobie avec des alliés pas toujours fréquentables
il y a 21 heures 14 min
Sécurité
Île-de-France : hausse importante des cambriolages de pharmacies
il y a 21 heures 53 min
décryptage > Sport
N'ayez plus honte d'être des petites natures…

Et le vilain petit secret des athlètes des épreuves d'ultra-endurance n'est pas de savoir mieux supporter la douleur

il y a 22 heures 34 min
© ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
© ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
"Double piège"

Affaire Adama Traoré : Marion Maréchal critique les choix et l’attitude du gouvernement

Publié le 11 juin 2020
L'ancienne députée Marion Maréchal s’est exprimée sur la situation aux Etats-Unis après la mort de George Floyd et sur l'affaire Adama Traoré. Elle critique notamment la réaction et l’attitude du gouvernement.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ancienne députée Marion Maréchal s’est exprimée sur la situation aux Etats-Unis après la mort de George Floyd et sur l'affaire Adama Traoré. Elle critique notamment la réaction et l’attitude du gouvernement.

A la suite de la mort de George Floyd aux Etats-Unis et après la vague de colère et d’indignation de manifestants à travers la planète (notamment en France avec les rassemblements en hommage à Adama Traoré), Marion Maréchal est sortie de son silence. L’ancienne députée s’est exprimée dans une vidéo publiée sur Facebook. Elle a affirmé qu'elle n'avait "pas à s'excuser en tant que blanche, en tant que Française".

"Vous voyez à quoi on est réduit en devant se positionner de la sorte. Je n'ai pas à m'excuser parce que je n'ai pas colonisé. Je n'ai colonisé personne. Je n'ai mis personne en esclavage de la même manière que tous ces groupes politiques et tous ces militants politiques eux-mêmes n'ont jamais été colonisés ou mis en esclavage. Je n'ai pas à m'excuser pour la mort d'un Afro-Américain aux États-Unis. Je n'ai pas à m'excuser pour la mort d'un délinquant, Adama Traoré, une mort accidentelle qui a eu lieu à la suite d'une interpellation qui n'est pas liée, c'est important de le rappeler, à sa couleur de peau mais aux crimes qu'il aurait commis".

L'ancienne députée a tenu à répondre et à dénoncer les "groupes militants, de gauche, dits antiracistes, indigénistes, black lives matter", qui demandent, selon elle, "de nous mettre à genoux mais en plus de salir la mémoire de nos ancêtres, de cracher sur notre histoire, de purger notre héritage, d'abattre nos statues".

Marion Maréchal dénonce également l’attitude du gouvernement. Elle accuse le pouvoir en place d'avoir cédé à "la loi de l'émotion du groupe, du vil calcul politicien et de la bêtise".

La présidente du Rassemblement national, Marine Le Pen, n’a pas vraiment apprécié les déclarations de Marion Maréchal. Marine Le Pen s’est exprimée auprès de BFMTV : 

"Se mettre sur un plan racial, c’est tomber dans un double piège. D’abord celui des indigénistes, des racialistes, alors qu’il faut rester sur un plan républicain. C’est ce qui fait la spécificité de notre pays. C’est aussi tomber dans le piège de l’américanisation, alors que rien ne se construit, en France, en fonction de communautés. Moi je préfère me positionner dans la défense de notre constitution qui refuse toute base de communautarisme". 

Vu sur : 20 Minutes
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Gpo
- 12/06/2020 - 12:03
Union des vraies droites
La tantine est cramée avec ses idées gauchistes..Marion a le charisme, l'intelligence l'expérience et la détermination de sauver notre civilisation tout comme Wauquiez bellamy, Aubert, Poisson Lefebvre, Morano..
Alors il leur faut créer un front souverainiste et les français n'attendent que cela..
JG
- 12/06/2020 - 00:28
Il est temps que la vieille génération
passe la main à la nouvelle...dont le discours est décomplexé et affirmé, ce qui nous change des hésitations (et de la faiblesse, il faut hélas le dire) de MLP.
Le problème c'est que MLP ne lâchera pas le morceau comme ça...Une bonne petite défaite en 2022 grâce aux médias Macronistes encore et toujours adeptes du "retour aux heures sombres" devrait nous en débarrasser pour laisser enfin la place à Marion pour 2027 (avant qu'il n'y ait trop de muzz qui votent et que l'on ne puisse plus rien faire démocratiquement...), car 5 ans de plus de Macron suffiront pour que ce pays, déjà en très mauvaise posture, sombre définitivement. Et une fois au fond de l'eau, soit on se noit (toujours possible avec Macron) , soit on tape du pied et on remonte à la surface...
Hiris
- 11/06/2020 - 18:30
Elles n ont pas le même âge ce qui explique tout
La première est d une génération qui a subi dès le berceau le joug de la culpabilisation : d être blanche donc du côté de L oppresseur,d une famille à l aise si ce n est aisée donc du côté des riches, de faire des études donc contre les "manuels",d avoir un père qui !donc du côté de la cuillère en argent dans la bouche =piston, de faire de la politique donc du côté des pourris ...on peut continuer la culpabilisation à depuis Mitterand été la manipulation number one des foules ! Toujours trop où pas assez ! Marion c est la génération qui a fait une overdose de culpabilisation ,trop c est trop et le balancier souvent va aux extrêmes inverses du but recherché ,leur réponse c est Fuck ! Et là en l occurrence c est le bon sens ...