En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

02.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

05.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

06.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'en inspirer

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
light > Histoire
Incroyable
Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne
il y a 7 heures 50 min
pépite vidéo > Sport
Plus de peur que de mal
Formule 1 : Romain Grosjean miraculé après un accident très impressionnant
il y a 8 heures 33 min
pépites > Santé
Sceptiques
Covid-19 : une majorité des Français n'ont pas l'intention de se faire vacciner
il y a 11 heures 2 min
pépite vidéo > Société
Casseurs
Manifestations contre les violences policières : des dégâts à Paris
il y a 11 heures 45 min
light > Culture
Mort d'un géant
L'acteur David Prowse, qui avait incarné Dark Vador, est décédé
il y a 12 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Oscar Wilde ou l’art avant tout

il y a 13 heures 53 min
décryptage > International
A qui profite le crime ?

Assassinat du scientifique iranien, piège de dernière heure tendue à Téhéran

il y a 14 heures 16 min
décryptage > International
Pardon présidentiel

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

il y a 14 heures 28 min
décryptage > Santé
Vecteur

Pourquoi les virus frappent-ils plus certains continents que d'autres ? Une étude sur Zika donne des indices

il y a 14 heures 51 min
décryptage > France
Munich 1938 ? Non, Munich 2020 !

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

il y a 15 heures 8 min
pépite vidéo > France
Heurts
Manifestation : les images très violentes d'un policier tabassé par plusieurs manifestants
il y a 8 heures 14 min
pépites > France
Défense
Pour le directeur général de la Police nationale, "la police est un reflet de la société"
il y a 9 heures 44 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'origine de l'énergie des étoiles confirmée grâce aux neutrinos de Borexino ; Gravité quantique : l'écume de l'espace-temps, une clé du Big Bang au vivant ?
il y a 11 heures 17 min
light > Media
Disparition
Le journaliste Jean-Louis Servan-Schreiber est mort
il y a 12 heures 14 min
pépites > Religion
Distanciation
Messes : le Conseil d'Etat casse la règle des trente fidèles maximum
il y a 13 heures 11 min
décryptage > Politique
Partis des libertés

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

il y a 14 heures 8 min
décryptage > Economie
La crise qui vient

La bourse est-elle trop optimiste ?

il y a 14 heures 21 min
décryptage > International
Etatisme

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

il y a 14 heures 42 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Si vous voulez vraiment faire des achats respectueux de l'environnement, il ne faudra pas vous contenter de lire les étiquettes des produits en rayon. Petits conseils pour y voir plus vert
il y a 15 heures 1 min
décryptage > Société
Big tech

Pourquoi il devient urgent de sauver nos démocraties de la technologie

il y a 15 heures 12 min
© ludovic MARIN / AFP / POOL
© ludovic MARIN / AFP / POOL
"Tolérance zéro contre le racisme"

"Violences policières" : Christophe Castaner annonce la suspension des agents lors de soupçons avérés de racisme et précise que certaines méthodes d’interpellation seront abandonnées

Publié le 08 juin 2020
Christophe Castaner s’est exprimé ce lundi 8 juin sur la question des accusations de racisme et des violences au sein de la police. Le ministre de l’Intérieur a dévoilé de nombreuses mesures.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Christophe Castaner s’est exprimé ce lundi 8 juin sur la question des accusations de racisme et des violences au sein de la police. Le ministre de l’Intérieur a dévoilé de nombreuses mesures.

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner s’est exprimé ce lundi 8 juin sur la question du racisme au sein de la police. Ces déclarations interviennent à la suite de manifestations en France sur les "violences policières" et contre le racisme, notamment organisées par un collectif de soutien à la famille d’Adama Traoré, et suite au drame de la mort de George Floyd lors de son interpellation à Minneapolis aux Etats-Unis.  

Christophe Castaner a tenu à souligner que la situation aux Etats-Unis était différente de la réalité en France : 

"La police française ce n’est pas la police américaine. […] Je le dis avec fermeté, encore une fois : le racisme n'a pas sa place dans notre société et encore moins dans notre police républicaine. […] Je ne souhaite pas alimenter le cercle vicieux de l'outrance qui fait qu'à chaque réponse, on se comprend un peu moins. Nous ne cesserons de défendre l'honneur des forces de l'ordre".

Face à ce "mal abject", Christophe Castaner souhaite "une tolérance zéro contre le racisme dans notre République", et "contre le racisme au sein des forces de l'ordre. Aucun accroc à la déontologie ne peut être toléré".

Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a précisé qu’il avait demandé aux directions de la gendarmerie et de la police nationale "qu'une suspension soit systématiquement envisagée pour chaque soupçon avéré d'acte ou de propos racistes". 

Les méthodes d’interpellation et la formation vont désormais évoluer également au sein de la police et de la gendarmerie, selon les précisions du ministre de l’Intérieur Christophe Castaner ce lundi.  

"La méthode de la prise par le cou" sera ainsi abandonnée. Cette méthode dite de "l'étranglement" ne sera donc dorénavant plus enseignée lors des formations en école de police, selon les précisions de Christophe Castaner. Le ministre de l’Intérieur annonce donc également l'abandon de l'appui sur la nuque et le cou par les policiers lors de certaines interventions.

Le ministre de l’Intérieur s’est exprimé aussi sur les outils qui seront utiles à l'avenir : 

"Je demande que l'usage des caméras-piétons soit renforcé lors des contrôles d'identité". 

Il a aussi souhaité que le numéro RIO des policiers soit systématiquement visible, ce qui doit être déjà le cas, normalement. 

"Je rappelle l'obligation (...) Le port du numéro RIO est obligatoire".

Christophe Castaner a donc tenu à défendre les gardiens de la paix lors de son allocution : 

"Je ne laisserai pas les agissements odieux de certains jeter l'opprobre sur toute une institution".

Reste à savoir si ces annonces seront bien perçues et acceptées par les syndicats policiers. Ce discours visait à calmer les colères et à apaiser les tensions. 

Vu sur : Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (16)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Olivier62
- 10/06/2020 - 14:55
Tolérance zéro... mais pas pour la délinquance !
Je ne sais pas d'où Macron a sorti un zozo pareil, qui il est vrai ne dépare pas dans l'équipe de branquignols qu'a constitué notre cher président. Castaner se montre beaucoup plus discret quand il s'agit de s'attaquer à la délinquance qui explose de partout sous sa gestion calamiteuse. Il est vrai que c'est plus difficile à faire que de suivre le conformisme du politiquement correct ou d'éborgner les gilets jaunes. Et il est vrai que les rares délinquants qui sont arrêtés sont relâchés aussitôt par la ministre de la "justice" -du calibre du ministre de l'intérieur. Il faut bien faire de la place en prison pour les "racistes", non ?
Hiris
- 10/06/2020 - 09:38
J aurai préféré qu' il annonce la "suspension" systématique des
Délinquants, ce pourquoi il est là et ce pourquoi aussi nous lui demanderons des comptes sur L augmentation des agressions physiques !!!! Au passage nous admirons le soutien à ses hommes qui se tapent le sal boulot en étant payé avec des élastiques ....Ah où sont les vrais chefs ?????
jurgio
- 09/06/2020 - 16:01
Un imbécile avéré
Maintenant, en plus de l'incompétence, nous avons le ridicule de l'incompétence. La nouvelle méthode n'est pas loin de viser à ne plus avoir à toucher une personne appréhensible, se tenir sous peine d'une sanction disciplinaire à 1 mètre de distance, tout en restant démasqué !