En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

02.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

03.

Deuxième vague du Coronavirus : Olivier Véran a un plan, pourquoi donc s’inquiéter ?

04.

Pour beaucoup de chefs d’entreprises, les écologistes peuvent faire capoter le plan de relance...

05.

L'autre remaniement dont la France aurait vraiment besoin (mais qu'Emmanuel Macron ne fera pas malgré ses promesses)

06.

En Thaïlande, les singes font la loi dans la ville

07.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

04.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

05.

L'éolien peut-il être une alternative verte crédible au nucléaire ?

06.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

03.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
décryptage > Sport
Activité physique

Et les sports les plus tendances de l’été 2020 sont...

il y a 4 min 35 sec
décryptage > France
Ordre Public

Sécurité : maîtriser la spirale de violences dans laquelle s’enfonce la France est-il vraiment hors de portée ?

il y a 1 heure 2 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

il y a 2 heures 10 min
décryptage > Environnement
Innovation et évolution

Psychose collective : ces énormes progrès environnementaux que ne veulent pas voir les déprimés de la planète

il y a 2 heures 36 min
pépites > Politique
Nominations
Remaniement : retrouvez la liste du nouveau gouvernement de Jean Castex
il y a 16 heures 20 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le cottage aux oiseaux" de Eva Meijer : en pleine vague verte, c’est le moment ou jamais de déguster ce bijou !

il y a 18 heures 46 min
pépites > Santé
Bayannur
Chine : un cas de peste bubonique a été découvert en Mongolie intérieure
il y a 19 heures 18 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Gouvernement politicien ou gouvernement d’entrepreneurs ? Un choix entre un destin personnel et celui de l’économie

il y a 20 heures 59 min
décryptage > Santé
Action gouvernementale

Deuxième vague du Coronavirus : Olivier Véran a un plan, pourquoi donc s’inquiéter ?

il y a 23 heures 4 min
pépite vidéo > France
Oeuvre ciblée
Stains : la fresque en hommage à George Floyd et Adama Traoré a été vandalisée
il y a 1 jour 9 min
décryptage > High-tech
Espionnage chinois ?

Des pirates informatiques anonymes alertent sur les risques de logiciels espions qui seraient présents dans TikTok

il y a 22 min 58 sec
décryptage > Politique
Castex 1

Un nouveau gouvernement qui envoie moult signaux... mais y aura-t-il des Français pour les détecter ?

il y a 1 heure 49 min
décryptage > Politique
Changement de parrain

La République En Mutation : de juppéo-bayrouiste, le gouvernement devient crypto-sarkozyste

il y a 2 heures 19 min
pépite vidéo > Politique
Ministres
Remaniement : retrouvez l’annonce de la composition du gouvernement de Jean Castex
il y a 13 heures 19 min
pépites > Faits divers
Violente agression
Bayonne : un conducteur de bus en état de mort cérébrale, cinq personnes placées en garde à vue
il y a 16 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La vie mensongère des adultes" de Elena Ferrante : un roman d’apprentissage bien sombre et trop prévisible malgré des personnages campés avec talent

il y a 18 heures 59 min
pépites > Santé
Covid-19
239 chercheurs alertent l'OMS sur la transmission du coronavirus par voie aérienne
il y a 20 heures 1 min
light > Culture
Pour une poignée… de bandes originales
Mort du compositeur italien Ennio Morricone, le "maestro" du cinéma
il y a 22 heures 28 min
décryptage > Economie
Menace persistante du virus

Covid-19 : pendant que la pandémie s’étend, la finance regarde un risque de récidive aux États-Unis

il y a 23 heures 24 min
décryptage > High-tech
Piratage informatique

La guerre des codes : les cyberattaques redéfinissent les lignes de bataille des conflits mondiaux

il y a 1 jour 38 min
© LIONEL BONAVENTURE / AFP
© LIONEL BONAVENTURE / AFP
Atout contre le virus

StopCovid : la Cnil autorise l’application de traçage pour lutter contre le coronavirus

Publié le 26 mai 2020
L'application StopCovid a obtenu le feu vert de la Cnil (la commission nationale de l'informatique et des libertés) ce mardi 26 mai. Elle pourrait être disponible dès ce week-end.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'application StopCovid a obtenu le feu vert de la Cnil (la commission nationale de l'informatique et des libertés) ce mardi 26 mai. Elle pourrait être disponible dès ce week-end.

Le téléphone portable sera bientôt une arme contre le coronavirus. L’application StopCovid a obtenu le feu vert de la Cnil (la Commission nationale de l'informatique et des libertés) pour sa mise en place. Elle pourrait être accessible dès ce week-end. Cette application de traçage qui fonctionne par Bluetooth doit permettre de lutter efficacement contre la Covid-19.  

Le lancement de l’application doit encore être approuvé par l’Assemblée nationale et pourrait être officialisé dès le week-end prochain.     

Dans son avis publié mardi, la Cnil estime que l'application respecte les différentes dispositions législatives relatives à la protection de la vie privée. La Cnil a formulé quelques dernières recommandations pour sa mise en place. 

L'application StopCovid permettra à un utilisateur de garder la trace des autres utilisateurs croisés pendant les deux dernières semaines (à moins d'un mètre, pendant au moins 15 minutes). Si cet utilisateur découvre qu'il est porteur du coronavirus, il peut prévenir les personnes croisées, en notifiant l'application de sa contamination.  

StopCovid suscite néanmoins les craintes des défenseurs de la vie privée et de nombreuses questions sur la gestion des données personnelles. 

La Cnil constate que les concepteurs de l'application ont érigé un certain nombre de garde-fous pour empêcher les dérives. Elle a formulé également des observations et des propositions. La Cnil souhaite par exemple une "amélioration de l'information fournie aux utilisateurs, en particulier s'agissant des conditions d'utilisation de l'application et des modalités d'effacement des données personnelles". La Cnil souhaite également "une information spécifique pour les mineurs et les parents des mineurs" et la confirmation dans le décret à venir sur l'application "d'un droit d'opposition et d'un droit à l'effacement des données pseudonymisées enregistrées".  

StopCovid ne sera disponible qu'à titre strictement volontaire. L'application fonctionne sans géolocalisation mais sur la base de la technologie Bluetooth, qui permet aux appareils électroniques de communiquer entre eux à courte distance. 

L'Assemblée nationale et le Sénat vont donc débattre mercredi du projet du gouvernement, avant de s'exprimer par un vote. 

Dans une interview au Figaro, Cédric O, le secrétaire d’Etat au numérique, a indiqué que, "sous réserve du vote au Parlement", l'application pourrait être disponible dans la liste d'applications accessibles sur Google et Apple pour les smartphones dès ce week-end.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Le gorille
- 27/05/2020 - 09:44
Application...
Tant qu'on s'applique... à faire n'importe quoi, on y arrive... à ne faire rien ! Il va de soi que la dent bleue n'est activée que quand je suis en voiture. En dehors je la désactive. Un chouïa de rayonnement en moins.
J'accuse
- 26/05/2020 - 17:12
Gadget rigolo
Je ne crois pas qu'on puisse déterminer avec Bluetooth qu'une personne se trouve à moins d'un mètre de soi, sa portée pouvant être supérieure à 15 mètres; passer près d'une personne infectée ne signifie pas forcément qu'on le sera (1 "chance" sur 10, 100, 1000 ?); Bluetooth traverse les murs, le verre et le plexiglas, mais le virus ne le peut pas; on ne peut pas non plus savoir depuis quand la personne diagnostiquée positive l'est.
En fait, ça ne pourrait être utile que si: 1- suffisamment de gens s'en servent; 2- suffisamment de gens sont diagnostiqués; 3- on est soi-même asymptomatique, sinon on s'aperçoit de la contamination avant l'appli ! "Suffisamment" voulant dire... 50-60% des gens qu'on croise, ou plus...
Autant dire qu'elle ne servira à rien, sauf dans des zones précises où ces conditions peuvent être remplies par la contrainte: universités, bureaux... Ah zut, ce sera seulement volontaire !
Bon, on oublie...