En direct
Best of
Best of du 4 au 10 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Comment la politique iranienne de Trump a jeté Téhéran dans les bras de Pékin

02.

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

03.

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

04.

Monsieur, madame, le, la maire de Lyon…

05.

Le nombre de cas de Covid-19 double tous les deux jours à Marseille

06.

Le Ségur de la Santé, ou la victoire de la bureaucratie sur l'intérêt général

07.

Quand le budget européen prévu pour gérer les crises agricoles est affecté au maintien des migrants syriens en Turquie

01.

Hydroxychloroquine et remdésivir : petits repères pour tenter d’y voir plus clair dans le "match" des traitements contre le coronavirus

02.

EPR / éoliennes : le match des dépenses incontrôlées entre la filière nucléaire et les énergies renouvelables

03.

Le graphique qui fait peur: de moins en moins de Français travaillent depuis 1975

04.

Jacqueline Eustache-Brinio : "La France est confrontée à une pression de l’Islam Politique"

05.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

06.

HATVP : Pénélope Komitès, adjointe d'Anne Hidalgo, aurait oublié de déclarer 250.000 euros et évoque une "erreur"

01.

Islam politique : nouveau gouvernement, vieilles lâchetés

02.

Ces dénis grandissants de réalité qui asphyxient nos libertés

03.

Et le ministre (Dupond-Moretti) brûla ce que l'avocat (Dupond-Moretti) avait adoré !

04.

Reformator ? Quitte à jouer à l’éléphant dans un magasin de porcelaine, que changer pour une justice plus efficace ET plus respectueuse des libertés ?

05.

"Qu’on est bien dans les bras d’une personne du sexe opposé" : on n’a plus le droit de chanter ça !

06.

La droite, seule menace aux yeux d’Emmanuel Macron

ça vient d'être publié
pépites > Economie
EMPLOI
Macron annonce une exonération de cotisations et 300.000 contrats d'insertion pour les jeunes
il y a 15 heures 7 min
pépites > Santé
SANTÉ
Macron souhaite le masque obligatoire dans tous les lieux publics clos
il y a 16 heures 26 min
light > France
FÊTE PERCHÉE
Un DJ va mixer en haut de la grande échelle des pompiers
il y a 16 heures 58 min
pépites > France
CORONAVIRUS
Le nombre de cas de Covid-19 double tous les deux jours à Marseille
il y a 17 heures 40 min
pépite vidéo > France
DÉFILÉ
14 juillet : Trois miraculés d’une intervention au Mali vont défiler
il y a 18 heures 28 min
décryptage > Société
Des mots pour mentir

Le chauffeur de Bayonne a été lynché à mort : le ministre des transports a osé parler « d’incivilités » !

il y a 20 heures 3 min
décryptage > France
BACCALAURÉAT 2020

Baccalauréat 2020 : la cuvée coronavirus a été livrée

il y a 20 heures 28 min
décryptage > Economie
WIKI AGRI

Quand le budget européen prévu pour gérer les crises agricoles est affecté au maintien des migrants syriens en Turquie

il y a 20 heures 55 min
décryptage > Europe
UNION EUROPÉENNE

Union européenne : la réglementation sur les travailleurs routiers déchirent les Européens

il y a 21 heures 41 min
décryptage > Politique
POLITIQUE

L’Europe paralysée face au péril turc : cette question brûlante à poser à Emmanuel Macron

il y a 22 heures 45 min
pépite vidéo > Santé
FÊTE NATIONALE
Emmanuel Macron souhaite rendre le masque obligatoire dans les lieux publics clos
il y a 15 heures 18 min
light > Insolite
BON APPÉTIT
Une cliente trouve une tête de lézard dans sa bolognaise, l'enseigne s'excuse
il y a 16 heures 33 min
pépites > France
COMMÉMORATION
Nice commémore les quatre ans de l'attentat de Nice
il y a 17 heures 11 min
pépites > France
FRANCE
"MACRON ASPHYXIE L'HÔPITAL" une banderole déployée durant la cérémonie
il y a 18 heures 10 min
décryptage > Media
L'ART DE LA PUNCHLINE

Un 14 juillet en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 19 heures 31 min
décryptage > Société
Inclusivement vôtre

Monsieur, madame, le, la maire de Lyon…

il y a 20 heures 19 min
décryptage > International
INTERNATIONAL

Que fait la France - trop souvent et encore seule - au Sahel ?

il y a 20 heures 38 min
décryptage > Politique
POLITIQUE

Le Ségur de la Santé, ou la victoire de la bureaucratie sur l'intérêt général

il y a 21 heures 17 min
décryptage > Science
SCIENCE

Coronavirus, 2eme vague et crise économique : 2020, l’été de la grande dissonance cognitive

il y a 22 heures 21 min
pépite vidéo > Loisirs
Ouverture du Royaume
Après 4 mois de fermeture, Disneyland Paris réouvre ses portes ce mercredi
il y a 1 jour 12 heures
© MICHEL EULER / POOL / AFP
© MICHEL EULER / POOL / AFP
Réforme

Plan Ségur de la santé : Edouard Philippe promet des changements rapides et annonce une hausse des salaires "significative"

Publié le 25 mai 2020
Le Premier ministre Edouard Philippe a officiellement ouvert le Ségur de la santé en ce lundi 25 mai. Cette grande concertation doit permettre d’aboutir à des solutions pour le secteur hospitalier et le personnel soignant.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Premier ministre Edouard Philippe a officiellement ouvert le Ségur de la santé en ce lundi 25 mai. Cette grande concertation doit permettre d’aboutir à des solutions pour le secteur hospitalier et le personnel soignant.

Le Ségur de la santé a officiellement été lancé ce lundi par le Premier ministre. Edouard Philippe s’est engagé sur la question de la hausse des salaires. Les soignants attendaient de nombreuses réponses suite à leurs revendications. Edouard Philippe s’est exprimé face à la presse à l’occasion des débuts du Ségur de la santé. 

Lors de son discours, en ouverture du Ségur de la santé, Edouard Philippe a fixé cinq axes pour la concertation, qui se déroule sous l’égide de l’ancienne dirigeante de la CFDT Nicole Notat : la "reconnaissance pour nos soignants", l’"investissement massif", l’"agilité retrouvée", l’"organisation territoriale" et la "modernisation par le numérique".

Le Premier ministre a promis lundi que "le quotidien des personnels soignants" à l’hôpital changerait "dans les tous prochains mois". Il a tenu à souligner que la question du temps de travail n’était "pas un tabou". 

"Le maître-mot sera celui du pragmatisme. Je ne préjuge pas ici du résultat des discussions qui se tiendront dans les prochains jours, mais j’ai dit qu’il fallait lever les contraintes de toute nature. Le temps de travail doit être regardé de la même façon".

Edouard Philippe a confirmé que la revalorisation des salaires serait "significative".

La "reconnaissance" envers les soignants, "elle est immense dans notre pays, et elle se traduira, le président l’a dit, dans les rémunérations. Sur ce point, je le dis sans ambiguïté, la revalorisation sera significative.  Ce que je crois, c’est que la crise exige de nous, non pas de changer de cap, mais de changer de rythme". 

Edouard Philippe a tenu à préciser que "cette concertation générale" entre le gouvernement, les principaux acteurs du secteur médical et les partenaires sociaux déboucherait sur des décisions "en juillet".

Le Premier ministre estime qu’il faut "garder intacte" la "motivation" des professionnels de santé, qui ont été mis à l’épreuve par la crise du coronavirus.

Edouard Philippe a tenu également à saluer la résistance du système de santé face à la pandémie et dont les Français peuvent être "fiers", selon lui.

Vu sur : LCI - Le Point
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
ajm
- 26/05/2020 - 23:23
Négociation en méli-mélo.
In fine, on va finir par augmenter les plombiers hospitaliers membres de la CGT mais on ne touchera pas ou presque pas à la rémunération des spécialistes qui quittent l'hôpital en masse dès qu'ils le peuvent. On veut faire du social plutôt que d'analyser là où se trouvent les écarts les plus béants avec les normes de marché en France et en Europe pour certaines spécialités les plus critiques. On passera probablement largement à la trappe la question des investissements, des hôpitaux privés, de l'industrie pharmaceutique ( question du prix du médicament et des taxes spécifiques sur cette industrie que l'on veut pourtant relocaliser au maximum) , de la médecine de ville, du réseau des officines etc... On risque même de déshabiller Pierre pour donner un peu plus à Paul, à l'intérieur d'une enveloppe peu extensible et , à la fin, on risque d'aggraver les maux de notre système de santé en accentuant ses jambes publiques et administratives au détriment de ses membres " libéraux" ou relevant de régles de gestion de l'economie de marché.
venise
- 26/05/2020 - 07:39
1990
des audits ont fondu sur la Santé, l'hopital, privé et public ayant pour but de rationaliser les moyens , adossés sur les exigences sécuritaires, une carte sanitaire, in fine fermeture de lits, le lit coute cher! fermer des lits c'est voir partir les effectifs
avant ça en redéploiement interne on a délégué les logistiques, linge, stérilisation, repas..... depuis longtemps l'hopital se réorganise et rein ne va jamais!
la légende des 35h se résume en peu de mots: faire en 35 ce qu'on faisait en 39h avec des "moyens modernes d'exploitation" c'a dire l'outil numérique
spiritucorsu
- 25/05/2020 - 23:29
Pompier pyromane!
Pour l'instant,le pouvoir joue la montre avec les soignants,en mettant du baume sur les plaies avec de de belles promesses et de beaux discours,en agitant des breloques pour s'attirer les bonnes grâces des" bons sauvages hospitaliers",en espérant une fois de plus berner son monde.Alors que la colère gronde non seulement à l'hôpital,mais également dans tout le pays,le roitelet et sa fine équipe continuent à jouer au pompier pyromane.