En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

03.

Pierre Manent : "Nous souffrirons longtemps de la passivité qu’a imposé le gouvernement aux Français avec le Covid"

04.

La décennie qui s'ouvre pourrait être encore pire que la précédente et voilà pourquoi

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"

07.

Russie-Turquie-Iran : la triplette géopolitique qui a réussi à profondément changer notre monde sans que nous réagissions

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

04.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

05.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

06.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Covid-19 : radioscopie des racines de la faillite morale de l’Etat français

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
Dépenses et coups de coeur
Black Friday : les Français sont prêts à dépenser plus que l’an dernier
il y a 1 heure 45 min
pépites > Europe
Lutte contre la pandémie
Covid-19 : "L'issue est en vue", selon Boris Johnson
il y a 3 heures 23 min
pépites > Justice
Justice
Affaire des "écoutes" : le procès de Nicolas Sarkozy, jugé pour corruption, est suspendu jusqu'à jeudi
il y a 6 heures 10 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’archipel des Solovki" de Zakhar Prilepine : plaisir de relire - Les camps des Solovki, antérieurs aux goulags. « J’ai voulu écrire moins sur les camps que sur les Russes » a dit l’auteur, l’un des plus grands romanciers russes contemporains

il y a 7 heures 11 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Voilà les meilleurs gadgets à acheter pour se créer un home cinéma de compétition pour le confinement
il y a 8 heures 18 min
pépites > Santé
Ecrans
L'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) s'inquiète du temps passé par les jeunes devant leurs écrans, sans activité physique, aggravé par le confinement
il y a 9 heures 22 min
décryptage > High-tech
Réseaux sociaux

Et si la Chine était en train de doubler la créativité d'une Silicon Valley en panne d'idées ?

il y a 10 heures 15 min
pépite vidéo > Economie
Engagements face à la crise
Michel-Edouard Leclerc annonce qu'un "quart du profit réalisé dans les centres Leclerc sera réaffecté au personnel"
il y a 10 heures 40 min
décryptage > Politique
Disraeli Scanner

A la fin, est-ce le capitalo-marxisme qui l’emportera?

il y a 11 heures 19 min
pépites > Santé
Coronavirus
Macron parle demain soir : pas de déconfinement, mais "un allègement progressif des contraintes"
il y a 11 heures 43 min
pépites > International
Avenir des Etats-Unis
Joe Biden a dévoilé les noms des premiers membres de son gouvernement
il y a 2 heures 16 min
light > Politique
Succès fou
Barack Obama a vendu 890.000 exemplaires de ses mémoires en seulement 24h en Amérique du Nord
il y a 4 heures 9 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Un coupable presque parfait La construction du bouc émissaire blanc" de Pascal Bruckner : un plaidoyer solide, un essai brillant, au secours d’une civilisation crépusculaire ébranlée par les diktats des minorités

il y a 6 heures 50 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Ma lettre au père Noël. Chômage. Récession. Dépression. Un peu de champagne ?

il y a 7 heures 57 min
pépites > International
Diplomatie
Le Premier ministre israélien aurait rencontré secrètement le prince héritier d'Arabie Saoudite
il y a 8 heures 33 min
pépites > High-tech
Gaffe
Un journaliste débarque dans une réunion Zoom secrète des 27 ministres européens de la Défense qui a du être annulée
il y a 10 heures 2 min
pépites > International
Environnement
Un ancien bureaucrate a inspiré le discours du président chinois Xi Jinping changeant l'histoire du réchauffement climatique
il y a 10 heures 29 min
pépites > Finance
Economie
Danone annonce 1.500 à 2.000 suppressions de postes dont près de 400 en France
il y a 11 heures 13 min
décryptage > Media
Sur le divan

"L’élection de Joe Biden est bonne pour l’équilibre mental des Français". Et c’est la psy attitrée de France Info qui vous le dit

il y a 11 heures 36 min
décryptage > Société
La germination des mots

Existerait-il des complotistes sans comploteurs ?

il y a 11 heures 44 min
© Thomas SAMSON / AFP
© Thomas SAMSON / AFP
Bilan de la crise

François Hollande reconnaît une "part de responsabilité dans la situation de l’hôpital"

Publié le 25 mai 2020
François Hollande était invité ce lundi sur France Inter. Il a admis avoir sa part de responsabilité dans la situation actuelle des hôpitaux. François Hollande souhaiterait qu’une commission d’enquête sur le stockage des masques soit instaurée.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François Hollande était invité ce lundi sur France Inter. Il a admis avoir sa part de responsabilité dans la situation actuelle des hôpitaux. François Hollande souhaiterait qu’une commission d’enquête sur le stockage des masques soit instaurée.

Alors que débute le Ségur de la santé ce lundi 25 mai pour apporter des solutions à la crise de l’hôpital et du personnel soignant, l’ancien président de la République François Hollande était invité sur France Inter.

François Hollande a notamment fait le bilan de son mandat sur le dossier des hôpitaux : la création de 30.000 postes, l’augmentation de la masse salariale de 7%, la revalorisation des salaires des infirmières et des aides-soignantes. François Hollande déplore notamment la suradministration de la Santé et la tarification complexe des soins, tout en reconnaissant des erreurs : 

"J’ai été président de la République, j’ai ma part de responsabilité aussi dans la situation actuelle de l’Hôpital. […] Depuis des années, on a contraint l’Hôpital". 

François Hollande a rejeté l’hypothèse de la fin des 35 heures pour les soignants, avancée par le ministre de la Santé :

"Il faut mettre de la souplesse, de la négociation, mais de grâce ne supprimons pas ce qui est regardé comme un acquis social".

Face à la mobilisation des soignants pendant la crise sanitaire du Covid-19, François Hollande a salué les efforts et la réaction des personnels de l’hôpital public.

"Pendant que j’étais président, on parlait de ras-le-bol fiscal, en disant mais pourquoi les financer ces hôpitaux, ces écoles, ces administrations ces services publics ? On a besoin de ces services publics parce que c’est ce qui garantit notre cohésion sociale."

Interrogé sur la baisse des stocks de masques sous sa présidence, François Hollande a tenu à s’expliquer : 

"Une décision a été prise en 2011 de ne pas centraliser le stockage des masques comme avant, et en 2013, l’administration a considéré qu’il fallait confirmer cette décision pour mettre les masques là où ils sont utilisés : collectivités, hôpitaux, entreprises. Je pense que cette orientation, fondée sur la proximité et l’efficacité, était la bonne, mais ça supposait un contrôle du stockage des masques. Moi je l’ai fait trois fois. Il y avait un peu moins d’un milliard de masques quand je suis arrivé et 740 millions quand je suis parti. Peut-être n’y a-t-il pas eu assez de renouvellement de masques périmés. Quand la crise sanitaire a démarré il n’y en avait plus que 140 ou 150 millions, ça veut dire que des masques ont été détruits. Ce qui n’a pas été fait suffisamment depuis 2017, c’est une vérification régulière du stock de masques".

François Hollande s’est exprimé sur une potentielle commission d’enquête sur ce sujet : 

"Je souhaite une commission d’enquête. Est-ce qu’il faut pour autant chercher un bouc émissaire dans cette affaire" alors qu’"il y a un moyen de trouver la sanction", par "le vote".

Le gouvernement va tenter avec le "Ségur de la Santé" d’améliorer les conditions de travail du secteur. Cette vaste concertation débute ce lundi 25 mai avec notamment Edouard Philippe et le ministre de la Santé, Olivier Véran. 300 personnes devraient participer en visioconférence. Deux mois de discussions devraient débuter. Nicole Notat, l’ancienne dirigeante de la CFDT est également en charge de la coordination du Ségur de la santé. Ce projet doit mettre fin à la "paupérisation" des personnels soignants. 

Vu sur : France Inter
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pharamond
- 26/05/2020 - 17:50
Responsable et coupable...
je me suis souvent demandé pourquoi, du couple Ségolène/Hollande, seule la première s'était vue promue au rang de Ministre du temps de F. Mitterrand, alors que tous deux grenouillaient dûr auprès de lui? Mitterrand,vieux routier de la politique, n'aurait-il pas remarqué ce brillant inspecteur des finances? M'est avis que c'est précisément parce qu'il était un politique blanchi sous le harnais, qu'il avait bien soupesé le postulant ,qu'il ne lui confia aucune responsabilité .. La suite lui a donné raison. Une majorité de Français jugèrent cependant autrement! Qui est responsable et coupable?
spiritucorsu
- 25/05/2020 - 23:55
Ni responsable,ni coupable,seulement irréprochable!
Le capitaine de pédalo prend les devants sachant qu'il faudra bien jeter en pâture quelques coupables à la vindicte populaire suite à la gestion calamiteuse et criminelle de cette crise sanitaire,mais aussi que la justice devra encore faire semblant de poursuivre les responsables.Alors en bon représentant de la gauche caviar,il clame déjà son innocence,à peine entachée d'un pêché véniel,trois fois rien,une sordide affaire de masques.En conformité avec la loi socialiste qui s'aligne pour l'occasion sur celle de la macronie:ni responsable,ni coupable ,seulement irréprochable!
J'accuse
- 25/05/2020 - 19:22
Si au moins il fermait sa gueule !
Toujours faire croire qu'on ne pourrait réduire la pression fiscale qu'en rognant sur les aides sociales et le financement de la santé publique.
Elle sert aussi à payer des retraites de nabab aux anciens présidents...
A-t-il toujours son coiffeur personnel à 10.000 balles par mois payé par nous ?