En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

02.

La Chine s'est éveillée, le monde peut trembler

03.

Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

Rachida Dati : "Nous sommes à deux doigts d'une explosion de notre pays"

06.

Covid 19 : Macron n’avait pas d’autre choix que de mettre les Français en liberté provisoire

07.

Le gouvernement en plein dérapage incontrôlé sur la sécurité et les libertés publiques ?

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

Qui a peur de Jean-Michel Blanquer ?

01.

Quand Barack Obama démontre que Nicolas Sarkozy est juif

02.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

03.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

04.

Projet de loi séparatisme : un arsenal qui alterne entre le trop et le trop peu

05.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

06.

Martin Gurri : "Les vents de révolte ne sont pas prêts d’arrêter de souffler en Occident car nos élites et institutions ne sont plus adaptées au monde actuel"

ça vient d'être publié
light > Sport
"El Pibe de Oro"
Mort de la légende du football argentin, Diego Maradona, à l’âge de 60 ans
il y a 8 min 5 sec
pépites > Politique
"Le changement, c’est maintenant"
François Hollande propose "Socialistes" comme nouveau nom pour le Parti Socialiste
il y a 1 heure 41 min
pépites > France
Séparatisme
Le Conseil d'Etat confirme la dissolution de l'association BarakaCity et la fermeture de la Grande mosquée de Pantin
il y a 3 heures 23 min
décryptage > France
Chantier titanesque

Notre-Dame de Paris : vers un divorce symbolique et économique ?

il y a 5 heures 45 min
Farce
Le Premier ministre canadien piégé par l'appel téléphonique d'une fausse Greta Thunberg
il y a 6 heures 6 min
décryptage > Sport
Bryson DeChambeau

Ces nouvelles techniques de swing qui révolutionnent le golf

il y a 6 heures 29 min
light > People
Santé
Dans une contribution publiée dans le New York Times, Meghan Markle raconte qu'elle a fait une fausse couche cet été
il y a 6 heures 53 min
décryptage > Sport
Ligue des Champions

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

il y a 7 heures 10 min
pépites > International
Avion
Vers un passeport sanitaire électronique sur téléphone mobile pour les passagers aériens
il y a 7 heures 31 min
pépites > Consommation
Energie
Trop polluant : le gouvernement veut faire disparaître le chauffage au gaz dans les constructions neuves
il y a 8 heures 17 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Madre" de Rodrigo Sorogoyen : un thriller bouleversant sur une mère en deuil de son fils…

il y a 1 heure 7 min
pépites > Economie
Changement de stratégie
IBM envisagerait la suppression de près d’un quart de ses effectifs en France
il y a 2 heures 53 min
Big Brother
Comment passer inaperçu sur l'avenue du Bonheur, truffée de caméras, à Pékin
il y a 4 heures 26 min
décryptage > Politique
Elus locaux

Radicalisation : pour un meilleur partage de l'information

il y a 5 heures 56 min
décryptage > France
Contradictions

Covid et terrorisme : deux poids, deux mesures. Pourquoi le Conseil constitutionnel s’est placé dans une contradiction qui risque de lui porter préjudice

il y a 6 heures 10 min
pépites > Politique
Désaveu
Loi sécurité globale : 30 abstentions, 10 votes contre chez LREM, la majorité envoie un avertissement à Gérald Darmanin
il y a 6 heures 33 min
décryptage > Consommation
Alimentation

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

il y a 6 heures 55 min
décryptage > International
Big Brother

Un QR code santé pour voyager : bienvenue dans le monde selon Xi Jinping

il y a 7 heures 28 min
pépite vidéo > Economie
"Quoi qu’il en coûte"
Bruno Le Maire : "Nous nous fixons 20 années pour rembourser cette dette Covid"
il y a 7 heures 51 min
décryptage > Economie
(R)évolution ?

Vers une ère d’efficacité turbo pour la politique monétaire ?

il y a 8 heures 20 min
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Air France, Ryanair, EasyJet…

Remboursements des billets d’avion : l'UFC-Que Choisir menace de poursuivre en justice 57 compagnies aériennes

Publié le 24 avril 2020
L'UFC-Que Choisir menace d'assigner en justice 57 compagnies aériennes dont Air France. Ces compagnies refuseraient, de manière illégale, de rembourser leurs clients comme l'exige la réglementation européenne.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'UFC-Que Choisir menace d'assigner en justice 57 compagnies aériennes dont Air France. Ces compagnies refuseraient, de manière illégale, de rembourser leurs clients comme l'exige la réglementation européenne.

L'UFC-Que Choisir met aujourd’hui en demeure 57 compagnies aériennes. L'association de défense des consommateurs exige le respect du droit des clients de ces compagnies. L'association estime que 80 % des compagnies aériennes principales ne respecteraient pas la réglementation en vigueur sur le droit au remboursement des passagers.

Selon l'UFC-Que Choisir, de nombreuses compagnies aériennes chercheraient à refuser le droit au remboursement de millions de passagers dont les vols ont été annulés. Un bon d’achat serait imposé par les sociétés concernées. 

L'organisme a donc décidé de mettre en demeure et menace de poursuites judiciaires en ce 24 avril, 57 de ces sociétés. L'association accuse ces entreprises du secteur aérien de mener une "campagne de désinformation" qui porte sur les modalités de remboursement prévues pour les voyageurs en cas d'annulation de vols. Les annulations ont fortement augmenté avec la crise du transport aérien liée à la pandémie de coronavirus. En niant un droit de remboursement à leurs clients, ces compagnies se trouvent "hors la loi", selon l'organisme.

De nombreux voyageurs se sont plaints des méthodes et des agissements des compagnies aériennes auprès de l'UFC-Que Choisir qui a donc décidé d’enquêter et de se pencher sur les modalités de remboursement de 76 compagnies. 

Selon les résultats de l’enquête de l'association, moins d'une entreprise sur quatre (23 %) propose un remboursement immédiat des billets annulés. La solution privilégiée, "en toute illégalité" selon l'UFC-Que Choisir, par les autres sociétés reste "un avoir à validité variable".

L’UFC-Que Choisir a donc mis en demeure 57 entreprises dont notamment Air France, EasyJet, Ryanair, Air Canada, Air China, Air Transat, Turkish Airlines, Transavia. 

Selon l'UFC-Que Choisir, la réglementation européenne est claire en matière de remboursement de billets d'avion. Si annulation de vol il y a, alors la compagnie aérienne se doit de proposer au client, en premier lieu, un remboursement du billet dans un délai de sept jours. Un droit au remboursement rappelé d'ailleurs par la Commission européenne en mars dernier : "si les compagnies proposent un bon, cette offre ne peut pas affecter le droit du passager d'opter plutôt pour un remboursement".

La compagnie Easy Jet a tenu à réagir et nous a communiqué ces informations et ces précisions sur les méthodes de remboursements en cette période délicate liée à la crise du coronavirus : 

"Les clients dont le vol a été annulé peuvent obtenir un transfert vers un autre vol gratuitement en ligne, recevoir un bon d'échange pour la valeur de leur réservation ou demander un remboursement par l'intermédiaire du formulaire de demande disponible sur notre site. Les temps d'attente étant plus longs qu’à l’accoutumée, nous remercions les clients de leur patience et tenons à les rassurer sur le fait que ces droits prévalent après la date de départ prévue de leur vol annulé. Les clients dont le vol n'est pas annulé mais qui souhaitent le reporter à une date ultérieure peuvent modifier leur vol en ligne sans frais de modification. Nous avons avancé la date de mise en vente de notre programme de printemps 2021 afin que les clients aient plus de choix pour reporter leur vol, jusqu'au 18 avril 2021".

Vu sur : UFC-Que Choisir
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
corbon1943
- 25/04/2020 - 08:15
et les gouvernements F et NL vont
offrir 10 milliards d'euros à AF afin que sa racaille navigante ( remember Rio Paris 447 de juin 2009 ! ) au caractère francophobe absolu , puisse en toute impunité recommencer à emmerder les passagers payants dès la fin du confinement ; les vacances d'été approchent ;