En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

02.

Parcs, plages et autres interdictions de promenade : ces mesures du premier confinement qu’aucune efficacité sanitaire ne justifie

03.

Les investissements s’effondrent et signent la fin d’une mondialisation effrénée… Sauf pour la Chine, grande gagnante de la crise

04.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

05.

Voici comment et pourquoi Hollande et le CFCM sont bizarrement devenus islamophobes

06.

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

07.

COVID-19 : mais où en est la Chine ?

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

04.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

05.

« Qu'est-ce que ce pays qui a perdu la tête ? » Clémentine Autain a fait mine d'oublier que c'est Samuel Paty qui avait perdu la sienne

06.

Le gouvernement fait peser la totalité du poids de l’épidémie sur les soignants et sur les Français. Y a-t-il un moyen de le forcer à assumer enfin ses responsabilités ?

01.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

02.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

05.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

06.

Covid-19 : l’Agence du médicament refuse d’autoriser massivement l’hydroxychloroquine

ça vient d'être publié
décryptage > Sport
Moïse prophète en son Paris

Basaksehir/PSG : Paris, sauvé des eaux par Moïse

il y a 19 min 42 sec
décryptage > Consommation
Leçons du 1er confinement

Pénuries de (re)confinement : voilà ce que vous devriez acheter pour affronter novembre (et non, on ne vous parle pas de papier toilette)

il y a 1 heure 11 min
décryptage > France
Pression sur l'exécutif

Meurtre de Samuel Paty, islam et liberté d’expression : réseaux sociaux arabes, élites anglo-saxonnes, l’étau fatal qui étrangle la France

il y a 2 heures 6 min
décryptage > Economie
"Quoi qu'il en coûte"

Reconfinement : le prix que nous sommes prêts à payer pour sauver une vie est-il en train de flamber ?

il y a 3 heures 4 min
décryptage > Santé
"Tester, alerter, protéger"

Reconfinement généralisé : les failles (masquées) de la détermination affichée par Emmanuel Macron

il y a 3 heures 59 min
décryptage > France
Non, non et non

La phrase terrible du président du CFCM : "il faut savoir renoncer à certains droits"...

il y a 4 heures 37 min
pépites > France
Coronavirus
La France et l'Europe débordées par le virus : l'Hexagone se reconfine mais laisse ses établissements scolaires ouverts, nouvelles restrictions en Allemagne pendant un mois
il y a 4 heures 56 min
pépite vidéo > France
Pays confiné jusqu’au 1er décembre
Reconfinement et nouvelles mesures : retrouvez l’intégralité de l’intervention d’Emmanuel Macron
il y a 15 heures 5 min
pépites > Economie
Impact de la crise
Celio va fermer 102 magasins en France, 383 emplois sont menacés
il y a 19 heures 8 min
light > Culture
Amoureux des mots
Mort d'Alain Rey à l'âge de 92 ans
il y a 21 heures 9 min
pépite vidéo > France
Pensées aux victimes
Attaque à Nice : l’Assemblée nationale observe une minute de silence
il y a 45 min 20 sec
décryptage > Société
Second Impact du Covid-19

Petits conseils pour gérer son anxiété face à une actualité déprimante et angoissante

il y a 1 heure 27 min
décryptage > Santé
Bis repetita

Isolement des cas positifs : le ratage massif qu’Emmanuel Macron feint de ne pas voir (et qui pourrait faire échouer le 2ème déconfinement)

il y a 2 heures 35 min
pépites > France
Enquête en cours
Attaque à l'arme blanche à Nice, l'auteur a été interpellé
il y a 3 heures 13 min
décryptage > International
Mais qu'est-ce qu'ils allaient faire dans cette galère ?

Plus odieuse que les caricatures de Mahomet, la caricature d'Erdogan

il y a 4 heures 36 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Les investissements s’effondrent et signent la fin d’une mondialisation effrénée… Sauf pour la Chine, grande gagnante de la crise

il y a 4 heures 39 min
pépites > Europe
UE
L’eurodéputé Pierre Larrouturou débute une grève de la faim pour réclamer une taxe sur la spéculation financière
il y a 14 heures 53 min
pépites > Politique
"Tester, alerter, protéger"
Covid-19 : Emmanuel Macron annonce l’instauration d’un reconfinement national dès vendredi
il y a 15 heures 53 min
light > France
Festivités annulées
Lyon : la Fête des Lumières 2020 n'aura pas lieu
il y a 20 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Impossible" de Erri de Luca : huis-clos entre un accusé et son juge. Un roman puissant lu par deux comédiens talentueux

il y a 22 heures 1 min
© GERARD JULIEN / AFP
© GERARD JULIEN / AFP
IHU Méditerranée Infection

Chloroquine : Didier Raoult revient sur ses travaux, les prouesses réalisées en Chine et sur la situation de la crise sanitaire dans un entretien à Radio Classique

Publié le 01 avril 2020
Le professeur Didier Raoult était invité de la matinale de Radio Classique en ce mercredi 1er avril. Il a abordé de nombreux sujets et notamment le thème de la recherche en France et les prouesses réalisées en Chine.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le professeur Didier Raoult était invité de la matinale de Radio Classique en ce mercredi 1er avril. Il a abordé de nombreux sujets et notamment le thème de la recherche en France et les prouesses réalisées en Chine.

Le professeur Didier Raoult, directeur de l’IHU Méditerranée Infection était invité lors de la matinale de Radio Classique en ce mercredi 1er avril. Il a répondu aux questions de Guillaume Durand et de Renaud Blanc. 

Didier Raoult est revenu sur les polémiques depuis ses révélations et les résultats de ses récentes études sur la chloroquine et sur les questions de méthodes : 

"Le fait que les gens croient que la méthode qu’ils rapportent est une méthode adaptée à cette situation témoigne du fait qu’ils ne connaissent absolument pas l’histoire de la médecine et des sciences".

Contester ses méthodes relève pour lui d’un problème "de société", qui nous ferait manquer de "lucidité" face à "la montée en puissance de la recherche" asiatique et orientale :

"Je suis un épistémologiste, c’est à dire un scientifique de la science. Dans l’histoire des maladies infectieuses, on ne s’est pratiquement jamais servi de cette méthode pour montrer l’efficacité d’un médicament. Les grandes études ont été rendues nécessaires par l’industrie pharmaceutique, et tout le monde a fini par prendre cette méthode pour de la science".

Le professeur Raoult est également revenu sur ses travaux : 

"On a publié une étude sur 80 patients, mais des patients inclus, on en a plus de 1.000. Il vient encore de sortir un très joli travail fait en comparant l’hydroxychloroquine contre un placebo, qui montre qu’il y a une différence importante dans les formes modérées à modérément sévères. Nous, ce que l’on a fait de différent, c’est que l’on a rajouté un anti-biotique banal, celui qui est le plus prescrit en cas d’infection respiratoire dans le monde, l’azithromycine". 

Il a indiqué qu’avec cette combinaison, il obtenait "des résultats spectaculaires", aussi bien en laboratoire avec des cultures virales qu’avec ses patients.

Dans le cadre de cet entretien à Radio Classique, le professeur Raoult a évoqué les qualités des chercheurs en Asie : 

"C’est mieux de sauver les gens que de faire des méthodes. […] A l’heure où on échange nos données encore plus rapidement qu’avant, comment est-ce que l’on peut encore avoir une pensée franco-française ? Les seuls qui font mieux que moi, ce sont les Chinois et l’Extreme-orient. Il ont dix ans d’avance sur nous. J’essaye de rester compétitif, dans une course aux équipements et à la science moderne".

Le professeur Raoult, qui a indiqué être "en contact avec l’entourage immédiat du chef de l’Etat", n’a pas voulu commenter le refus du ministère de la Santé de généraliser l’usage de l’hydroxychloroquine. 

"La chloroquine était encore distribuée sans ordonnance il y a quelques mois et maintenant, on pense que c’est un truc qui va empoisonner les gens. C’est un truc français. Il y a une vraie question à poser aux sociologues sur cette agitation". 

Didier Raoult déplore le manque de "lucidité de l’Europe" sur la montée en puissance des pays asiatiques comme la Chine et Taïwan mais aussi des pays au Moyen-Orient comme le Koweït dans le domaine de la recherche scientifique :

"J’ai eu un espèce de choc en me rendant compte de la vitesse à laquelle la recherche médicale s’organisait en Chine. Surtout, elle a conservé une estime pour les élites qui est extraordinaire. L’inverse de ce que nous avons ; en France, on a une fuite des cerveaux.  Les chercheurs en Chine sont des héros, chez nous, les héros c’est plus les footballeurs, les chanteurs et vous, les commentateurs de télévision ou de radio. En Chine quelqu’un qui fait un papier dans "Nature" a la même prime que quelqu’un qui remporte une médaille aux Jeux Olympiques. […] On se perd dans des réflexions (en Europe) qui ne sont pas scientifiques, qui ne sont pas nécessaires".

Pour retrouver les vingt minutes d’entretien du professeur Didier Raoult sur Radio Classique : ICI 

Vous pouvez cliquer ensuite sur le fichier et l’émission du 1er avril pour retrouver l'intégralité de l'entretien du professeur Raoult sur Radio Classique. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Clodo31
- 03/04/2020 - 19:05
Réponse à Denezière
Vous n'avez pas remarqué que ceux qui critiquent le PR Raoult sont essentiellement ceux nommés par le gouvernement et ceux qui dépendent de subventions.
Appliquer la méthode du "double aveugle" dans ce cas, c'est vouloir donner des bonbons sucrés à la moitié des volontaires et les laisser crever volontairement, cela me semble pour le moins, contraire au serment d'Hippocrate.
Enfin, la méthode Discovery propose l'hydroxychloroquine aux malades sous respirateurs , en sachant pertinemment que c'est inefficace à ce stade de la maladie , pour discréditer l'étude du Pr Raoult, qui n'est efficace qu'au début de la contamination.
clo-ette
- 03/04/2020 - 14:35
Là où on voit sa grande honnêteté de scientifique
c'est sa remarque qu'une théorie <scientifique> est juste jusqu'à ce qu'elle soit contredite par une autre . Quant à la Chloroquine, on verra dans quelques jours si elle est validée, par l'étude en cours . Quant à Cohn Bendit dont la seule notoriété est due à l'éphémère Mai 68, il est pathétique , c'est sans commentaire car ce serait cruel , cette personne n'a ni profondeur, ni culture, symbole de la médiocrité d'une époque nulle .
JBL
- 02/04/2020 - 10:05
La question de fond
Au delà de la science, le Professeur Raoult pose des questions de fond. Qu'est-ce qui véhicule tant de médiocrité dans notre société ? Qui sont ces gens, qui disposent de tous les pouvoirs qui paralysent ce pays, qui font qu'aucune liberté de pensée et d'agir n'est plus permis. Dans tous les domaines, on retrouve cette tendance qui nous tire tous vers le bas. L'excellence des blancs de souche, est interdit de télévision, l'éducation s'aligne sur les plus mauvais. Dans la réussite, seul les produits de l'immigration sont mis en exergue. La porte parole du gouvernement représente à elle seule cette volonté de nous imposer une nouvelle société. Les programmes de télévision sur la TNT sont affligeant de médiocrité. Seul Arte, est au dessus du lot. En plein confinement et d'ennui, on présente des films de 50, 70 ans. Tous les soirs, nous avons droit aux hectolitres d'hémoglobine. Mais à qui sont destinés ces programmes débiles ? Mais qui cherche à détruire notre pays ? Nous sommes dirigés par des irresponsables, mais pas seulement.