En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Rachida Dati souhaite supprimer l’acquisition automatique de la nationalité française par mariage

03.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

04.

La dette européenne s’arrache comme des petits pains. Mais il y a une très mauvaise nouvelle derrière la bonne

05.

Et le vilain petit secret des athlètes des épreuves d'ultra-endurance n'est pas de savoir mieux supporter la douleur

06.

"Jérémy Breaud on va te décapité" : l'odeur du sang attire toujours les hyènes...

07.

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

05.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

06.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

01.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

02.

Islamisme : la République de la complaisance

03.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

04.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

05.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

06.

Et Gabriel Attal dénonça les "charognards de l’opposition". Y aura-t-il quelqu’un pour le faire taire ?

ça vient d'être publié
pépites > Justice
Justice
Conflit d'intérêt : Eric Dupond-Moretti écarté de l'enquête visant le PNF
il y a 4 min 10 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Inhumain" : De la bande dessinée à grand spectacle, mais...

il y a 1 heure 24 min
décryptage > France
Faut que ça saigne

"Jérémy Breaud on va te décapité" : l'odeur du sang attire toujours les hyènes...

il y a 4 heures 7 min
rendez-vous > Société
Zone Franche
Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit
il y a 4 heures 23 min
décryptage > Education
Témoignages

Les dérives islamo-gauchistes de l'Unef vues de l'intérieur

il y a 4 heures 37 min
décryptage > International
A l’insu de son plein gré ou non

Donald Trump a un bilan majeur en matière de politique étrangère et voilà pourquoi

il y a 4 heures 51 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Oubliez astéroïdes et guerres nucléaires : au XXIe siècle, le principal danger pour l'humanité est les pandémies et maladies infectieuses

il y a 5 heures 29 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

Comment l'idéologie du droit à la différence a fait basculer les banlieues dans le ressentiment identitaire et racial

il y a 5 heures 33 min
décryptage > Politique
On y pense à l’Elysée

Etrangers fichés S : vers un Guantanamo à la française ?

il y a 5 heures 38 min
décryptage > Economie
Phénoménale dette

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

il y a 5 heures 38 min
décryptage > Politique
Indirect

Rokhaya Diallo n'est pas responsable de la mort de l'équipe de Charlie. Mais voilà de quoi ses idées sont incontestablement responsables

il y a 24 min 27 sec
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les entrepreneurs de légende français" : les trajectoires d’une large palette d’entrepreneurs français retracées avec brio

il y a 1 heure 30 min
décryptage > Education
D'un autre temps

Non assistance à institution en danger ? Le discours lunaire d’Emmanuel Macron sur l’école

il y a 4 heures 15 min
décryptage > Santé
Danger

Notre cerveau préfère les histoires qui finissent bien, nous devrions pourtant nous en méfier

il y a 4 heures 26 min
rendez-vous > People
Revue de presse people
Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite
il y a 4 heures 47 min
décryptage > Economie
Bonnes feuilles

L’influence de la fonction publique et des fonctionnaires sur la vie politique : aux racines d'un mal français

il y a 5 heures 25 min
décryptage > Société
Bonnes feuilles

Conseil à l’usage des gens “normaux” en couple avec un surdoué

il y a 5 heures 32 min
décryptage > France
Bonnes feuilles

L’Occident : un coupable idéal aux yeux de la pensée décoloniale

il y a 5 heures 37 min
décryptage > Economie
L'impossible Budget 2021

Récession Covid : le grand écart s'accentue entre ceux qui vont bien et ceux qui coulent

il y a 5 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Sublime royaume" de Yaa Gyasi : de la relation mère-fille entre science et spiritualité, un roman qui ne peut laisser indifférent

il y a 18 heures 30 min
© LUDOVIC MARIN / AFP
© LUDOVIC MARIN / AFP
Terrorisme

Nicole Belloubet révèle qu'une quarantaine de djihadistes vont sortir de prison en 2020 et près de 300 d'ici 2023

Publié le 24 février 2020
La ministre de la Justice, Nicole Belloubet, s'est confiée ce lundi sur la situation de nombreux djihadistes dans les prisons françaises. Plusieurs de ces détenus seront libérés dans les mois et les années à venir. Nicole Belloubet a indiqué sur RTL que 43 djihadistes avaient purgé leur peine en France et allaient être libérés en 2020.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La ministre de la Justice, Nicole Belloubet, s'est confiée ce lundi sur la situation de nombreux djihadistes dans les prisons françaises. Plusieurs de ces détenus seront libérés dans les mois et les années à venir. Nicole Belloubet a indiqué sur RTL que 43 djihadistes avaient purgé leur peine en France et allaient être libérés en 2020.

Nicole Belloubet était invitée lors de la matinale de RTL en ce lundi 24 février. La ministre de la Justice a annoncé que 43 djihadistes ayant purgé leur peine en France seront libérés cette année, en 2020. Une soixantaine d'autres sortiront de prison en 2021, et près de 300 au total d’ici 2023.

Selon des précisions de Nicole Belloubet, les djihadistes qui sont libérés "font l’objet d’une double mesure : un contrôle judiciaire qui fait qu’ils sont pris en charge à leur sortie et des mesures administratives de surveillance. […] Les services de renseignement les suivent de manière très précise".

La droite souhaiterait étendre la détention de sûreté aux terroristes. 

Nicole Belloubet a indiqué sur les ondes de RTL que "la détention de sûreté existe pour les détenus pour terrorisme condamnés pour assassinat. C'est un nombre limité de personnes. Nous pouvons sans doute progresser pour garantir la sécurité des Français et en même temps veiller à l’équilibre de la Constitution".

La lutte contre la radicalisation en prison et le suivi de ces personnes après leur libération sont des leviers importants de l'action du gouvernement dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Emmanuel Macron s'est d'ailleurs exprimé sur le "séparatisme islamiste" lors d'un récent déplacement dans le Nord de la France.   

Vu sur : RTL
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
jurgio
- 25/02/2020 - 17:58
Le gauchisme reste prisonnier
de ses propres lois. En ne voulant pas punir comme il se devait, la justice socialiste est désormais contrainte avec des moyens dérisoires et inefficaces de surveiller et de contrôler des individus dangereux qu'elle a dû libérer bien trop tôt !
Olivier62
- 25/02/2020 - 15:41
Stupidité ou complicité ?
"...le suivi [des terroristes] après leur libération sont des leviers importants de l'action du gouvernement dans le cadre de la lutte contre le terrorisme." Il fallait oser le dire ! Comme si ces gens allaient rester sagement chez eux, et alors qu'on sait que le taux de récidive chez les terroristes est extrêmement important, faut-il parler de stupidité ou de complicité larvée ? Cette complaisance envers l'Islam et ses fanatiques est une constante de la caste politico-médiatique, qui dans ses projets déments et criminels de "grand remplacement" s'accommode sciemment du terrorisme que cela induit ! On condamne à mort par avance les français qui seront victime de ses terroristes. Ecoeurante caste, mais encore plus écoeurant, la stupidité et la complaisance des français qui votent pour ces gens-là.
spiritucorsu
- 24/02/2020 - 18:25
Aucun respect pour les victimes et leurs familles!
A quelques semaines des élections municipales,cette bonne nouvelle arrive à point nommé pour satisfaire les très nombreux islamistes que compte le pays dans toutes les cités et les mosquées radicales de France et de Navarre, où ils règnent à présent en maître en attendant de pouvoir régner bientôt sur tout le pays.Un électorat qui habituellement vote en masse pour le monarque président et qui était quelques peu démotivé ces derniers temps,de quoi redonner espoir aux candidats de la secte en marche quelque peu inquiets sur leur chance de succès.Pendant ce temps les familles des victimes des attentats pourront toujours méditer sur le respect et la considération que leur accorde le cabot élyséen et sa garde des sots.Mais c'est vrai qu'en macronie,l'intérêt tient lieu d'éthique.