En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
ça vient d'être publié
pépite vidéo > Insolite
Spectateurs virtuels
Denver Broncos : les personnages de South Park s'invitent au stade pour les matches de NFL
il y a 6 heures 8 min
pépites > Défense
Chemin de la paix...
L'Arménie saisit d'urgence la Cour européenne des droits de l'homme après les tensions militaires avec l'Azerbaïdjan
il y a 7 heures 48 min
pépites > Economie
Outils de lutte contre la crise et face à la pandémie
Le gouvernement présente son projet de budget 2021
il y a 8 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Contes et légendes" de Joël Pommerat : Pommerat au firmament

il y a 11 heures 18 min
Alimentation
Plus de la moitié des produits végétariens étudiés par une association contiennent de l’eau comme ingrédient principal
il y a 11 heures 57 min
pépites > Religion
Séparatisme
Absence de mixité, prières… un club sportif aux pratiques troublantes
il y a 13 heures 22 min
décryptage > Economie
Nécessité d'un compromis

Sécurité sanitaire et emploi : les difficultés du "en même temps"

il y a 13 heures 49 min
pépite vidéo > Défense
Tensions
L'Arménie et l'Azerbaïdjan instaurent la loi martiale
il y a 14 heures 10 min
décryptage > Economie
Evolution de la pandémie

COVID-19 : France, Royaume-Uni, Espagne, comment faire baisser la contamination ? Des "Gilets jaunes des bars" maintenant ?

il y a 14 heures 41 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Malaise au poignet ? Le nouvel bracelet connecté de santé d'Amazon analyse votre voix et vos émotions
il y a 15 heures 24 min
light > Media
"En toute franchise"
Ségolène Royal va intervenir régulièrement sur le plateau de LCI dans le cadre d'un débat
il y a 6 heures 35 min
pépites > Politique
Candidature
Rachida Dati se confie dans la presse britannique sur son souhait de vouloir "gagner l'élection présidentielle de 2022"
il y a 8 heures 16 min
décryptage > France
Les entrepreneurs parlent aux Français

La coupe est pleine. Insurrection ? Désobéissance ? Révolte ? Les PME et TPE ont-elles encore le choix ?

il y a 11 heures 5 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Vagabondages" de Lajos Kassak : sur les routes de Budapest à Paris avant 14, le savoir survivre d’un artiste prolétaire… une pépite de la littérature hongroise

il y a 11 heures 33 min
décryptage > Economie
Coronavirus

Impact du Covid-19 : vers un budget 2021 en apesanteur

il y a 12 heures 46 min
décryptage > Société
Licence to kill

L’amendement inutile : l’IMG, (Interruption médicale de grossesse) à 9 mois pour cause de détresse psychosociale

il y a 13 heures 30 min
Crise
La paralysie de l'économie due au coronavirus menace New York déjà très endettée
il y a 13 heures 58 min
décryptage > International
Disraeli Scanner

Donald Trump : comment le populiste s’est mué en conservateur

il y a 14 heures 26 min
décryptage > Santé
Confusion généralisée

Alerte au rhume : la maladie la plus répandue avait mystérieusement disparu depuis le confinement. Elle revient et ça va tout compliquer avec le Covid-19

il y a 14 heures 57 min
décryptage > Sport
Une deux, une deux

Fermetures des salles de sport : à quelles activités physiques se mettre pour garder la forme face à un automne semi-confiné ?

il y a 15 heures 28 min
© Capture d'écran - Figaro
© Capture d'écran - Figaro
Dans la rue

Baisse des mobilisations contre la réforme des retraites

Publié le 20 février 2020
Avec 0.95% de grévistes dans la fonction publique d'Etat aujourd'hui, la mobilisation a connu un fort ralentissement.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Avec 0.95% de grévistes dans la fonction publique d'Etat aujourd'hui, la mobilisation a connu un fort ralentissement.

Aujourd'hui se tenait la dixième journée de mobilisation contre la réforme des retraites. Les syndicats espéraient un regain de mobilisation lors de cette période de vacances, mais ils en ont été pour leurs frais : le nombre des manifestants était fortement en baisse. 

Néanmoins, Philippe Martinez se félicite de la longueur des débats à l'Assemblée nationale, qu'il attribue à la mobilisation qui dure depuis le 5 décembre. Ce sont en effet plus de 41 000 amendements que les députés vont devoir discuter. Plusieurs milliers de personnes ont défilé à Paris au départ de Montparnasse. Le traffic de la RATP et la SNCF n'a pas été perturbé. 

Une réunion intersyndicale va décider ce soir de la suite du mouvement. 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
spiritucorsu
- 21/02/2020 - 00:29
Dommages collatéraux!
On parle beaucoup du remue ménage social occasionné par la pseudo réforme des retraites,mais on parle peu des dommages collatéraux qu'elle va engendrer pour le pouvoir sur le plan électoral lors du prochain scrutin pour les municipales.A titre d'exemple ne serait ce que pour la ville de Bordeaux fief incontesté de celui qui aimait être droit dans ses bottes et grand ami du monarque président,le candidat de la secte en marche est même devancé par le candidat du parti des travailleurs(12%)Ph Poutou,quant à Paris,c'est Rachida Dati qui fait la course en tête(25%),alors que la remplaçante au pied levé de l'ex candidat priapique ne soulève pas les foules(17%).La sanction prévisible pourrait donc se transformer en débâcle électorale pour le cabot élyséen ruinant du même coup ses ambitions et prétentions pour 2022.