En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

02.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

03.

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

04.

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

05.

Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres

06.

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) confirme l’illégalité de la publication d’enregistrements de Mme Bettencourt par Mediapart

07.

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

01.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

02.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

03.

Comment basculer vos groupes de conversations WhatsApp sur Signal

04.

Les complotistes et autres trumpistes ou Gilets jaunes radicalisés, enfants monstrueux de la déconstruction, de la cancel culture et des guérilleros de la justice sociale

05.

Vers une nouvelle grande vague de froid sibérien sur la France ?

06.

La grande épuration : mais pourquoi la Silicon Valley se comporte-t-elle comme si elle voulait donner raison aux complotistes à la QAnon ?

01.

Ces impensés de l’affaire Duhamel que masque son intense médiatisation

02.

Affaire Olivier Duhamel : Alain Finkielkraut, ne sera plus chroniqueur de l’émission 24h Pujadas, diffusée sur LCI

03.

La grande épuration : mais pourquoi la Silicon Valley se comporte-t-elle comme si elle voulait donner raison aux complotistes à la QAnon ?

04.

Les complotistes et autres trumpistes ou Gilets jaunes radicalisés, enfants monstrueux de la déconstruction, de la cancel culture et des guérilleros de la justice sociale

05.

Olivier Duhamel bénéficiait d'un réseau d'influence et de puissantes protections

06.

Il donne un coup de boule au principal de son collège. Ouf il ne l’a pas décapité…

ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 jour 9 heures
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 jour 14 heures
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 jour 15 heures
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 jour 15 heures
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 jour 16 heures
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 jour 16 heures
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 jour 17 heures
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 jour 18 heures
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 jour 18 heures
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 jour 18 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 jour 12 heures
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 jour 14 heures
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 jour 15 heures
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 jour 15 heures
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 jour 16 heures
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 jour 17 heures
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 jour 17 heures
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 jour 18 heures
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 jour 18 heures
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 jour 18 heures
© BERTRAND GUAY / AFP
© BERTRAND GUAY / AFP
Ultimes mystères

Affaire Benalla : le témoin-clé Chokri Wakrim met en cause des membres de l’Elysée sur la question de la disparition des coffres-forts

Publié le 22 janvier 2020
Le militaire Chokri Wakrim a mis en cause des membres de l'Elysée dans la disparition de deux coffres-forts de l'ancien chargé de mission de l'Elysée. Ces éléments ont été dévoilés par la rédaction de Mediapart.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le militaire Chokri Wakrim a mis en cause des membres de l'Elysée dans la disparition de deux coffres-forts de l'ancien chargé de mission de l'Elysée. Ces éléments ont été dévoilés par la rédaction de Mediapart.

Selon des informations de Mediapart, relayées par Sud-Ouest et Paris-Match, un témoin-clé de l’affaire Benalla aurait livré de nouveaux éléments. Entendu mardi par la Brigade criminelle, Chokri Wakrim aurait expliqué avoir vu deux membres de la présidence en présence du premier coffre-fort d'Alexandre Benalla dans l’appartement parisien de Pascale Perez, une femme d’affaires ayant apporté son aide à Alexandre Benalla.

Le militaire Chokri Wakrim aurait donc mis en cause des membres de l’Elysée dans la disparition de deux coffres-forts d’Alexandre Benalla, selon une information de Mediapart. Chokri Wakrim est un militaire de 34 ans. En février 2019, la rédaction de Libération et de BFMTV avaient fait de nombreuses révélations sur Chokri Wakrim.

Selon ce témoin, les deux personnes impliquées seraient Christian Guédon, membre du Groupe de sécurité de la présidence de la République (GSPR), et Ludovic Chaker, un conseiller du chef d’état-major particulier d’Emmanuel Macron et ancien secrétaire général d’En Marche.

Ce coffre, l’un des ultimes mystères de l’affaire Benalla, était utilisé par l’ancien chargé de mission  pour ranger ses armes notamment. Le coffre-fort n’était plus à son domicile lors de la perquisition orchestrée en juillet 2018. Le coffre-fort n’a jamais été retrouvé. 

Les enquêteurs tentent de déterminer s’il y a eu dissimulations de preuves de la part d’Alexandre Benalla. 

Sur Twitter ce mercredi, Alexandre Benalla a dénoncé l’article de Mediapart, un "copier-coller d’un PV de Chokri Wakrim, sans vérifier ne serait-ce qu’une parole de ce que ce Monsieur invente… La vérité, c’est qu’il y a 4 coffres".

Ludovic Chaker avait été auditionné il y a quelques mois. Il a reconnu avoir participé à l’exfiltration de la famille Benalla, dont le domicile était encerclé par les médias. Il a démenti fermement depuis le début avoir déplacé ce coffre. 

Lors de son audition de plus de neuf heures, Chokri Wakrim a également indiqué avoir été témoin d’une conversation pendant laquelle Alexandre Benalla aurait demandé à Christian Guédon de vider un second coffre-fort, dans son bureau de l’Élysée. D’après Chokri Wakrim, le contenu de ce coffre, vidé juste avant la perquisition du 25 juillet 2018, aurait été emporté dans un sac de sport, qu’il précise avoir vu au domicile de Pascale Perez. 

Mi-novembre, Chokri Wakrim avait écrit au procureur de Paris pour demander son audition, évoquant déjà "l’existence d’un deuxième coffre (…) à l’Élysée". Accusé début 2019 dans un article de Libération d’avoir déplacé le premier coffre-fort, Chokri Wakrim a toujours démenti tout rôle dans la disparition.

Vu sur : Paris-Match
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
clo-ette
- 23/01/2020 - 15:28
curieux
quatre coffres forts pour un seul homme, Benalla l'ex garde du corps bien connu . qu'est ce qu'il y a dedans ?
spiritucorsu
- 23/01/2020 - 13:48
Vous avez dit république bananière...
Dans une démocratie digne de ce nom,tout ce petit monde serait depuis belle lurette en train de s'expliquer devant la justice.Le problème,c'est qu'on est en France,qui ressemble de plus en plus à une république bananière sous le règne du monarque président qui veille au grain pour que tous les protagonistes de ces affaires digne de truands ne soient en aucun cas inquiétés.Au mieux on appelle ça protéger ses intérêts et ceux qui les servent,au pire cela ressemble à un comportement de type mafieux d'autant plus inquiétant qu'il se situe au sommet de l'Etat.On est à des années lumières ,du nouveau monde,de la République exemplaire tant vantée pat le cabot élyséen
J'accuse
- 22/01/2020 - 23:07
Mystère ultime, vraiment ?
Il avait autant de coffres-forts que de passeports. Il doit en avoir quelques autres.
Et quelques cadavres dans des placards.