En direct
Best of
Best of du 14 au 20 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Elon Musk est devenu le 2ème homme le plus riche au monde et voilà pourquoi la France aurait singulièrement besoin de s'inspirer

02.

Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus

03.

Haro sur le nucléaire et l'hydraulique: l’Europe frappée d’imbécillité énergétique ?

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

06.

70.000 euros par mois en 2019, une Bentley, un bateau, des appartements et maisons, le ministre de la Justice dévoile son patrimoine

07.

À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève

01.

Julie Gayet tente de sauver son couple, Ingrid Chauvin liquide le sien, celui de Nabilla tangue; Sophie Marceau fait des câlins aux arbres, Aya Nakamura se la pète; Meghan Markle & Katy Perry, voisines et ennemies, Kylie & Kendall Jenner soeurs et idem

02.

Boycott de CNews : quand Decathlon veut faire du profit sur le dos de la liberté d’expression

03.

PSG-LEIPZIG : 1-0 Les Parisiens préservent leurs chances en remportant une victoire inquiétante

04.

Le veganisme bon pour la santé ? Pas pour les os en tous cas, une large étude révèle un risque nettement supérieur de fracture

05.

Carnage en vue sur les banques européennes ?

06.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

01.

Immigration : les dernières statistiques révèlent l'ampleur des flux vers la France. Mais qui saurait les contrôler ?

02.

Covid-19 : Emmanuel Macron annonce enfin (et sans en avoir l’air) un changement de stratégie

03.

Barbara Pompili et Eric Dupond-Moretti annoncent la création d'un "délit d'écocide"

04.

Aucun lien entre le terrorisme et l'immigration !

05.

Migrants de la place de la République : "damned if you do, damned if you don't"

06.

« La France aimez-la ou quittez-la ». Et qui a dit ça ? Le secrétaire général de la Ligue islamique mondiale !

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
"Images insoutenables"
Producteur tabassé : Agnès Pannier-Runacher estime que les policiers "ont franchi la ligne rouge"
il y a 5 min 52 sec
décryptage > Justice
Législation

Haine en ligne : à Bruxelles comme à Paris, une réponse législative pas à la hauteur du défi sociétal

il y a 20 min 39 sec
light > Culture
Star
Isabelle Huppert meilleure actrice du monde au XXIe siècle selon le New York Times
il y a 52 min 42 sec
décryptage > Terrorisme
Justice

Procès de l’attentat de Villepinte : l’Iran en ligne de mire

il y a 1 heure 28 min
pépites > International
Petit pas
Donald Trump a déclaré hier qu'il partirait de la Maison Blanche après l'intronisation de son rival mais il aura du mal car il y a eu une "fraude massive"
il y a 1 heure 48 min
décryptage > Europe
Wirecard, Volkswagen...

Peut-on encore avoir confiance dans le capitalisme allemand ? Une série de scandales laissent planer le doute

il y a 2 heures 22 min
décryptage > Economie
Solutions pour sauver les emplois

Voilà comment le Covid-19 a exacerbé la fracture entre travailleurs qualifiés et non qualifiés malgré les dispositifs de chômage partiel

il y a 2 heures 49 min
décryptage > Santé
Lutte contre la pandémie

Recul du Covid : ces (mauvais) chiffres qui relativisent le satisfecit que décerne Olivier Véran à la France

il y a 3 heures 32 min
light > Insolite
Aux décibels
Si le comptoir vous manque, vous pouvez toujours écouter le brouhaha des cafés en streaming
il y a 19 heures 39 min
pépites > Justice
Bavure
Filmés en train de violenter un producteur de musique dans l'entrée d'un studio 3 policiers parisiens (qui l'ont accusé, à tort, de rébellion) suspendus
il y a 20 heures 48 min
pépites > Politique
Couac
Article 24 : le ministre des Relations avec le Parlement déclare que les députés auront le dernier mot
il y a 19 min 14 sec
décryptage > France
Appel aux autorités

Dans la peau d’un autiste

il y a 44 min 20 sec
pépites > Politique
Police
Emmanuel Macron aurait été choqué par la vidéo montrant un producteur de musique frappé, et aurait recadré Gérald Darmanin
il y a 1 heure 17 min
décryptage > International
Opérations américaines en Afrique

Un Officier de la CIA mort au combat en Somalie

il y a 1 heure 43 min
rendez-vous > International
Géopolitico-scanner
Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?
il y a 1 heure 59 min
pépites > Société
Couac
A peine voté, l'article 24 de la loi sécurité globale va être réécrit par une commission indépendante : la majorité est énervée
il y a 2 heures 46 min
décryptage > France
Forces de l'ordre

Violences contre un producteur : ce problème d’encadrement de la police nationale auquel doit absolument s’attaquer le gouvernement

il y a 3 heures 14 min
décryptage > International
Attractivité

Shanghai remplace Londres comme ville la plus connectée au reste du monde : l’Asie a-t-elle définitivement supplanté l’Occident avec le Covid ?

il y a 3 heures 57 min
pépites > Politique
Bien installé
Selon un sondage, Laurent Wauquiez remporterait largement les régionales en Auvergne-Rhône-Alpes
il y a 20 heures 28 min
pépites > International
Problème Européen
À la veille du Black Friday, des employés d'Amazon Allemagne se mettent en grève
il y a 21 heures 27 min
© Tolga AKMEN / AFP
© Tolga AKMEN / AFP
Une mise au point nécessaire

Harry et William : les princes démentent les rumeurs de mésentente via un communiqué de presse

Publié le 13 janvier 2020
Depuis le départ du couple Meghan et Harry du clan Windsor, de nombreuses rumeurs circulent sur la relation, supposée être conflictuelle, entre les deux princes. Ceux-ci ont décidé de publier un communiqué pour dénoncer "une fausse histoire" véhiculés par les médias après l'annonce du "Megxit".
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Depuis le départ du couple Meghan et Harry du clan Windsor, de nombreuses rumeurs circulent sur la relation, supposée être conflictuelle, entre les deux princes. Ceux-ci ont décidé de publier un communiqué pour dénoncer "une fausse histoire" véhiculés par les médias après l'annonce du "Megxit".

Ce ne sont que des rumeurs ... Depuis l'annonce choc du couple Sussex de vouloir gagner leur "indépendance financière" et de vivre une partie de l'année en Amérique du Nord, de nombreux articles publiés par les médias rapportent qu'il y aurait de l'eau dans le gaz entre les princes Harry et William. Comme le relaie BFM TV, ceci est faux.

"Une fausse histoire a circulé dans les journaux au Royaume-Uni"

En effet, les porte-parole des deux frères ont publié un communiqué ce lundi 13 janvier afin de mettre au clair ces "fausses histoires" les concernant. Tous deux ont démenti les propos de la presse sur leur supposée mésentente. La presse britannique avait évoqué les pressions qu'aurait fait subir à son frère et à Meghan Markle, le prince William et qui les auraient poussé à se retirer de leur rôle au sein de la famille royale. 

"En dépit de démentis clairs, une fausse histoire a circulé dans les journaux au Royaume-Uni, spéculant sur la relation entre le duc de Sussex et le duc de Cambridge. Pour des frères si préoccupés des problèmes de santé mentale, l'usage d'un langage inutilement provocateur est offensant et potentiellement néfaste", ont ainsi écrit conjointement les porte-parole des princes William et Harry.

Ce communiqué a été publié quelques heures avant la réunion entre le dernier enfant de la défunte Diana, son frère aîné, le prince Charles et la reine Elizabeth II. L'entretien s'est d'ailleurs tenu en d'après-midi à Sandringham afin que la famille royale trouve une solution rapide au désir d'indépendance de Harry et son épouse Meghan Markle. 

Une ambiance tout de même tendue d'après les médias

L'ambiance risque d'être tendue selon la presse. Ayant été prise de court par l'annonce explosive du couple, la reine serait "blessée". 

Des sujets importants seront abordés tels le montant de la dotation financière que le prince Charles attribue au couple sur sa réserve personnelle, la question de leurs titres royaux, et le périmètre des transactions commerciales que Harry et Meghan seront autorisés à développer, note le Sunday Times. Pour l'instant, le couple n'a officiellement renoncé qu'à leur part de l'allocation royale. Celle-ci représenterait 5% de leurs revenus. C’est le prince Charles qui finance le couple pour les 95 % restants, une manne qui vient de ses revenus immobiliers du duché de Cornouailles comme le rappelle le Guardian.

Néanmoins, Meghan et Harry souhaiteraient garder leurs titres royaux ainsi que l'usage du cottage qu'ils occupent sur les terres du château de Windsor et la protection policière dont ils bénéficient.

A noter que le couple a fait déposer la marque "Sussex Royal". Celle-ci couvre plusieurs domaines : cartes postales, vêtements, services de conseil et campagnes caritatives.

"Megxit", une histoire similaire dans le passé au sein de la monarchie britannique 

Ce n'est pas la première fois qu'une abdication par un membre de la famille se fait. En effet, en 1936, le roi Edouard VIII a renoncé à son titre pour épouser Wallis Simpson, une Américaine divorcée - comme Meghan.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Bérurier74
- 14/01/2020 - 22:42
Je me marre...
Harry a la tête vide et les c... pleines. Tout le mal vient de là