En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance

02.

Valéry Giscard d’Estaing aura donné son dernier grand entretien à…

03.

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

04.

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

05.

Regardez bien cette affiche : Auschwitz est de retour…

06.

Crise économique : l'OCDE prévoit que la planète va se redresser en 2021... sauf l'Europe qui restera à la traîne. Mais pas par hasard

07.

Ce que le nouveau record atteint par le Bitcoin préfigure pour l’avenir du système bancaire

01.

Elections américaines : derrière les suspicions de fraude, une lutte totale opposant "Patriotes" et "mondialistes" à l'échelle occidentale?

02.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

03.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

04.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

05.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

06.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

01.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

02.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

03.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

ça vient d'être publié
pépite vidéo > Politique
Allocution présidentielle
Retrouvez l’intégralité du discours d’Emmanuel Macron en hommage à Valéry Giscard d’Estaing
il y a 14 min 7 sec
pépite vidéo > Politique
Disparition de VGE
Mort de Valéry Giscard d’Estaing : retrouvez l’analyse de Jean-Sébastien Ferjou dans "Soir Info"
il y a 1 heure 34 min
pépites > Media
Déprogrammation
Mort de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron décide de reporter son entretien à Brut de 24 heures
il y a 6 heures 44 min
pépites > Europe
Grisbi
L'Union européenne envisage d'exclure la Hongrie et la Pologne du fonds européen de relance
il y a 7 heures 13 min
pépites > Politique
Hommage du chef de l’Etat
Mort de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron s'exprimera à 20 heures pour lui rendre hommage
il y a 7 heures 58 min
pépite vidéo > Politique
Hommage
Mort de Valéry Giscard d’Estaing : retrouvez les cinq moments-clés de sa vie politique
il y a 9 heures 51 min
décryptage > Justice
Suites judiciaires

Attaque contre un producteur de rap : mais à quoi servira vraiment l'emprisonnement de deux des quatre policiers violents ?

il y a 10 heures 31 min
décryptage > France
Ministre de l'Intérieur

Petit monde parisien contre M. et Mme Toutlemonde en province : l’opinion se construit-elle vraiment comme le défend Gérald Darmanin ?

il y a 11 heures 6 min
décryptage > Politique
Mort de l'ancien chef de l'Etat

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

il y a 12 heures 11 min
décryptage > Politique
Restrictions et nouvelles mesures

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

il y a 12 heures 20 min
pépites > Politique
Hommage à l’ancien chef de l’Etat
Décès de Valéry Giscard d'Estaing : Emmanuel Macron décrète un jour de deuil national le mercredi 9 décembre
il y a 43 min 20 sec
pépites > Santé
Menaces pour la course aux vaccins
IBM alerte sur des cyberattaques en série sur la chaîne logistique des vaccins contre la Covid-19
il y a 2 heures 51 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Sarkozy coache Darmanin, Macron tance ses ministres; Hidalgo n’a aucune ambition mais un sens du devoir pour la France; Le Point s’inquiète des milliards de l’argent magique du Covid, Marianne des vaccins
il y a 6 heures 59 min
pépites > Santé
Campagnes de tests
L'Assemblée nationale se prononce en faveur du dépistage systématique du Covid-19
il y a 7 heures 30 min
décryptage > France
Conseil supérieur de l’audiovisuel

Contrôle de l’accès au porno des mineurs : le CSA étale son inculture technique

il y a 9 heures 27 min
décryptage > France
Gardiens de la paix

Police, une institution à bout de souffle… républicain ?

il y a 10 heures 17 min
décryptage > Science
Recherche scientifique

Cette découverte du programme d’intelligence artificielle de Google qui révolutionne la biologie et la médecine

il y a 10 heures 39 min
décryptage > Europe
Vision européenne

Valéry Giscard d'Estaing : « Brexit ou pas, l'Europe à 28 n’est pas gouvernable sans réformes profondes... »

il y a 11 heures 43 min
pépites > Finance
L'après coronavirus
Coronavirus et économie : la fin du «quoi qu’il en coûte» divise l'entourage présidentiel
il y a 12 heures 14 min
décryptage > International
En avant-première pour vous

Le dernier film du Mossad : « Bons baisers de Téhéran »

il y a 12 heures 39 min
© ERIC FEFERBERG / AFP
© ERIC FEFERBERG / AFP
Semaine de négociations

Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, réaffirme son opposition sur l'âge pivot et annonce un projet de pétition

Publié le 05 janvier 2020
Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, était invité sur le plateau du journal télévisé de France 2 ce dimanche 5 janvier. Il a indiqué qu'il était opposé à l'âge pivot et a fait différentes annonces, dont un projet de pétition contre cet aspect controversé de la réforme des retraites.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le secrétaire général de la CFDT, Laurent Berger, était invité sur le plateau du journal télévisé de France 2 ce dimanche 5 janvier. Il a indiqué qu'il était opposé à l'âge pivot et a fait différentes annonces, dont un projet de pétition contre cet aspect controversé de la réforme des retraites.

Laurent Berger était invité du journal de 20 heures de France 2 ce dimanche 5 janvier. Il a évoqué la réforme des retraites du gouvernement d'Emmanuel Macron et le dossier sensible de l'âge pivot. 

Selon Laurent Berger, l'âge pivot est une mesure "injuste" et "inutile" :  

"Cet âge pivot, c'est une mesure injuste qui va faire payer plus à ceux qui ont commencé à travailler plus jeunes. Et pour nombre d'économistes, ça ne se justifie pas. Et c'est incompatible avec le système par points, car on va demander à certains de travailler plus."

Le secrétaire général de la CFDT a également annoncé le lancement d'une pétition contre l'âge pivot :

"La CFDT va lancer une pétition contre l'âge pivot, il faut mettre le poing là-dessus. On appellera peut-être à se mobiliser le samedi, on décidera lundi."

Laurent Berger souhaite également que pour l'aspect financier de la réforme une conférence de financement des retraites soit organisée.

Laurent Berger considère que le secrétaire d'Etat aux retraites Laurent Pietraszewski a une "conception du dialogue un peu particulière". Laurent Pietraszewski a accordé un entretien au JDD. Il n'a pas ouvert la voie à des négociations sur la pénibilité. 

Sur France 2, Laurent Berger a également déploré la situation actuelle et le climat qui règne à travers le pays et dans les villes fortement impactées par la grève :

"La logique de l'affrontement, qui a été celle depuis le départ, arrive à cette situation conflictuelle, qui fait que les gens en ont marre, ras-le-bol de ne pas pouvoir se déplacer. La porte de sortie, elle appartient au gouvernement."

La semaine qui débute ce lundi 6 janvier pourrait être décisive sur le dossier des retraites. Des négociations entre le gouvenrement, le Premier ministre Edouard Philippe et les organisations patronales et syndicales sont prévues le mardi 7 janvier. Des manifestations sont aussi prévues le jeudi 9 et le samedi 11 janvier. 

Vu sur : Franceinfo
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
spiritucorsu
- 06/01/2020 - 19:37
Vogue la galère!(suite et fin)
.C'est certainement Jupiter qui lui a soufflé cette excellente idée de pseudo réforme rejetée majoritairement par ceux dont elle est censée faire le bonheur.Un bonheur divin auquel même le représentant de la cfdt toujours prompt à signer n'importe quel compromis se montre aujourd'hui plus que rétif.C'est peu dire que l'actuel locataire de l'Elysée avec le génie qui le caractérise s'est embarqué dans une nouvelle galère,et que pas égoïste pour un sou,il n'a pas hésité à y emmener son bon peuple pour l'inviter à ramer vers les îles bienheureuses de la macronie et de la république exemplaire.
spiritucorsu
- 06/01/2020 - 19:27
vogue la galère!
En même pas trois ans de règne,le bon peuple aura tout vu et tout entendu;affaires scabreuse,scandales en tous genres,affairisme débridé,propos provocateurs et méprisants à l'égard de" ceux qui ne sont rien",toutes une flopée d'erreurs psychologiques,de faux pas et d'entorses au bon sens,même pas digne d'un gosse de dix ans ont abouti à la "bronca" populaire des gilets jaunes qui a fait vaciller le pouvoir il y a moins d'un an.De cette période agitée faite de fureur et de bruit,le monarque président à sans doute gardé la nostalgie,à moins que retiré dans son Olympe il néglige les préoccupations des simples mortels.
tubixray
- 06/01/2020 - 14:15
mettons fin au délire.. enfin presque
C'est un illustre fossoyeur de la France qui en 1981 a baissé l'âge du départ à la retraite de 65 à 60 ans.
La croissance de l'espérance de vie en 60 ans ayant augmenté de 14 ans, disons alors 10 ans depuis 1981, l'âge de départ à la retraite devrait être de 65 + 10 = 75 ans !!!
Si on considère que les 60 ans de 1981 sont immuables alors va pour 60 + 10 = 70 ans.