En direct
Best of
Best of du 19 au 25 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

02.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

03.

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

04.

"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé

05.

Moins de morts, moins d’impact économique : ces voisins européens dont la France devrait urgemment s’inspirer pour ne plus être la mauvaise élève du Covid

06.

Lutte contre la montée de l’extrême-droite : pourquoi l'Allemagne multiplie les gesticulations sans se poser les bonnes questions

07.

Olivier Véran dévoile de nouvelles mesures dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 et précise que "la situation continue globalement de se dégrader"

01.

Un rapport officiel allemand souligne que l’agriculture biologique n’est absolument pas plus durable que l’agriculture conventionnelle

02.

Yannick Noah se fait plaquer; Julien Doré réfléchit à l'adoption d'un enfant avec Francis Cabrel, Jean Dujardin & Nathalie Péchalat en attendent un 2éme: Kanye West pense être le Moïse du peuple noir, Carla Bruni que Nicolas S. écrit comme Balzac

03.

Un militant communiste assassiné à Saint-Ouen *

04.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

05.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

06.

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

01.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

02.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

03.

Édouard Philippe ou le vrai-faux espoir de la droite : radioscopie d’un malentendu idéologique

04.

Nouvelles mesures face au Covid-19 : Gribouille gouvernemental à la barre

05.

J’aime les sapins de Noël : je suis un facho

06.

Emmanuel Macron, le président sans parti : pas (nécessairement) de quoi perdre 2022 mais mauvais coup garanti pour la démocratie

ça vient d'être publié
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les aidants, ces soutiens vitaux au quotidien pour les personnes âgées et dont la France aura cruellement besoin face au vieillissement de la population

il y a 35 min 49 sec
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Emmanuel Macron où l'art de la mondialisation heureuse

il y a 35 min 50 sec
pépites > International
Jeter l'éponge
Liban : le Premier ministre désigné renonce à former un gouvernement et démissionne
il y a 15 heures 45 min
pépite vidéo > Insolite
Les joies du télétravail
Argentine : un député embrasse le sein nu de sa femme en pleine visioconférence
il y a 16 heures 24 min
pépite vidéo > International
Tragédie
26 morts dans le crash d’un avion militaire en Ukraine
il y a 17 heures 50 min
pépites > Politique
Polémique
Eric Zemmour condamné pour injure et provocation à la haine
il y a 18 heures 45 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Une bête aux aguets" : un roman dément et addictif

il y a 20 heures 1 min
décryptage > Europe
Crier au loup

Lutte contre la montée de l’extrême-droite : pourquoi l'Allemagne multiplie les gesticulations sans se poser les bonnes questions

il y a 23 heures 37 min
décryptage > Santé
Bonnes feuilles

Les aidants, ces acteurs clés du quotidien auprès des plus fragiles face à l'explosion de la dépendance

il y a 23 heures 48 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

OPA sur la droite : le pari risqué de Marion Maréchal

il y a 23 heures 49 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Plongée dans les coulisses de l’organisation de la Convention de la droite : l'engagement de Marion Maréchal et Eric Zemmour en faveur de l’union des droites

il y a 35 min 49 sec
décryptage > Politique
Il a lu attentivement le Coran

Darmanin sait tout sur la taqiya. Et il n'aime pas du tout

il y a 35 min 50 sec
pépites > France
Enquête
Attaque à Paris : le suspect "assume son acte" et pensait attaquer Charlie Hebdo
il y a 16 heures 12 min
pépite vidéo > Politique
Pathétique
"Olivier véreux de mes c***lles" : Jean-Marie Bigard insulte le ministre de la Santé
il y a 17 heures 36 min
light > Culture
Figure de la droite
L'écrivain et polémiste Denis Tillinac est décédé
il y a 18 heures 14 min
décryptage > Culture
Atlanti-Culture

"Les 100 plus belles planches de la bande dessinée" : La BD est un art qui vaut le détour !

il y a 19 heures 55 min
décryptage > Terrorisme
Menace diffuse

Attaque près des anciens locaux de Charlie Hebdo : un suspect au profil très atypique

il y a 22 heures 17 min
décryptage > Société
Et Dieu (Jupiter) créa l’homme

Emmanuel Macron s’est souvenu qu’il avait une mère et un père

il y a 23 heures 46 min
décryptage > Politique
Bonnes feuilles

Comment le chef de l'Etat Emmanuel Macron a jonglé avec les libertés fondamentales lors de son quinquennat

il y a 23 heures 48 min
décryptage > International
Influence des activités humaines

Incendies en Californie : ce dérèglement climatique qui a décidément bon dos...

il y a 23 heures 49 min
© Thomas SAMSON / POOL / AFP
© Thomas SAMSON / POOL / AFP
Main tendue et compromis rapide ?

Calendrier de la réforme des retraites : la rentrée de tous les dangers pour Emmanuel Macron, le gouvernement et les syndicats

Publié le 04 janvier 2020
Des rendez-vous décisifs sont prévus dans les prochaines semaines. Le 7 janvier, Edouard Philippe va recevoir les organisations syndicales et patronales. Des manifestations seront organisées le 9 et le 11 janvier. Le projet de loi doit être présenté le 24 janvier.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Des rendez-vous décisifs sont prévus dans les prochaines semaines. Le 7 janvier, Edouard Philippe va recevoir les organisations syndicales et patronales. Des manifestations seront organisées le 9 et le 11 janvier. Le projet de loi doit être présenté le 24 janvier.

Alors que des millions de Français s'apprêtent à retourner travailler ou à regagner les bancs des écoles, des lycées et des universités dès lundi, la grève et la mobilisation contre la réforme des retraites se poursuivent à travers l'Hexagone. Le mouvement contre le projet de réforme des retraites n'a pas connu de trêve lors des congés de fin d'année.  La mobilisation va se poursuivre lors de la semaine du lundi 6 janvier 2020. Les syndicats souhaitent mobiliser une grande partie des Français dans la rue contre le projet du gouvernement. Certains syndicats, comme la CGT, exigent toujours le retrait du texte. D'autres organisations syndicales, comme la CFDT, sont opposées à l’âge pivot.

La mobilisation a officiellement battu, le jeudi 2 janvier 2020, le record de la grève de 1986-1987 à la SNCF pour une grève sans interruption. 

Le collectif SOS Retraites, qui regroupe 16 professions libérales disposant de régimes autonomes, a appelé à une grève "glissante" dans les prochains jours. Les infirmiers libéraux, les orthophonistes, les avocats ou bien encore les experts-comptables sont concernés. 

La journée du lundi 6 janvier sera marquée par le Conseil des ministres de rentrée, à l'Elysée

Le mardi 7 janvier, le gouvernement va tenter de sortir de l'impasse et de renouer enfin le dialogue avec les organisations syndicales. Les concertations vont reprendre entre le gouvernement et les syndicats. Les ministres du Travail et de la Santé, Muriel Pénicaud et Agnès Buzyn, ainsi que les secrétaires d’Etat chargés des Retraites et de l’Action et des Comptes Publics, Laurent Pietraszewski et Olivier Dussopt, vont également participer à cette concertation avec les partenaires sociaux. Elle va se prolonger tout au long du mois de janvier. Le gouvernement souhaiterait proposer une méthode de travail portant sur l'équilibre financier du système des retraites.

Des rencontres avec les partenaires sociaux seront également organisées entre le 7 et le 10 janvier. Emmanuel Macron a indiqué lors de ses voeux qu'il souhaitait trouver un "compromis rapide" avec "les syndicats qui le veulent". 

Le premier ministre Edouard Philippe sera présent d'ailleurs ce mardi sur les ondes de RTL dans la matinale. 

Le jeudi 9 janvier sera une journée test pour les syndicats vec d'importantes manifestations dans les rues de l'Hexagone. La mobilisation pourrait faire vaciller la réforme d'Emmanuel Macron. La grève pourrait s'étendre et toucher massivement ce jeudi des secteurs importants comme les transports, la SNCF, la RATP mais également les enseignants ou les huit raffineries françaises.  

Les syndicats ont également déjà appelé à une nouvelle grande journée de mobilisation pour le samedi 11 janvier 2020. Les Gilets jaunes pourraient être nombreux à se mobiliser lors de cette manifestation prévue un samedi. 

La position de Laurent Berger et de la CFDT pourrait également avoir un rôle déterminant dans les semaines à venir.  

Lors de la semaine du lundi 13 janvier, des réunions "annexes" seront organisées. Agnès Buzyn, ministre de la Santé, va notamment lancer, avec les syndicats hospitaliers, le chantier de l’aménagement des fins de carrière à l’hôpital dans le cadre de la réforme des urgences.

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, va poursuivre ses discussions avec les syndicats. L'objectif serait de parvenir "en juin 2020" à "un protocole d’accord sur des scénarios de revalorisation" pour les carrières des enseignants qui jouent sur le calcul du montant des retraites. 

Olivier Dussopt va recevoir les syndicats de la fonction publique sur la retraite progressive et ses conditions de déploiement ainsi que celles relatives à la pénibilité. 

Le 24 janvier, le projet de loi sera présenté en Conseil des ministres

A partir du 3 février, le Collectif SOS Retraites (qui regroupe 16 professions libérales) a annoncé le point de départ d’une grève illimitée "si ses légitimes revendications ne sont pas entendues par le gouvernement".

La semaine de rentrée de ce début d'année 2020 qui s’ouvre lundi est donc ponctuée par de nombreux événements majeurs liés à la réforme des retraites. Reste à savoir si le bras de fer va se prolonger entre le gouvernement et certaines organisations syndicales qui militent toujours pour le retrait de la réforme ? 

Le calendrier des élections municipales, prévues en mars 2020, va également poser des difficultés au gouvernement et mobiliser les citoyens dans les urnes. Des ministres, engagés dans la course aux municipales, seront contraints de quitter leur poste au gouvernement. Cela devrait entraîner un remaniement gouvernemental dans les prochains mois. La candidature éventuelle d'Edouard Philippe au Havre pourrait poser des difficultés à Emmanuel Macron pour la fin de son quiquennat.  

Emmanuel Macron et son gouvernement sont donc confrontés à une semaine-clé en ce début d'année 2020. 

Selon un dernier sondage Odoxa, le soutien au mouvement de grève reste majoritaire mais est en recul (61%, moins 5 points en deux semaines). Seuls 24% des Français (plus 4%) considèrent que l’exécutif doit conserver intégralement son projet actuel. 

Vu sur : Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
spiritucorsu
- 05/01/2020 - 15:21
Comparer ce qui est comparable.
Nos politiques,comme nos syndicalistes,ne nous ont certes pas habitués à des comportements positifs ou à de brillants exercices intellectuels,mais en ce qui concerne ces derniers,on a encore jamais vu(fort heureusement.) des syndicalistes agresser à l'arme blanche dans le but de les tuer d'innocents et paisibles promeneurs.Donc, comparons ce qui est comparable et prudence sur la consommation abusive du "jaja" qui peut finir par attaquer les neurones et altérer le discernement.
jurgio
- 05/01/2020 - 14:10
Discuter avec les syndicats commun istes
est discuter avec des terroristes.
spiritucorsu
- 05/01/2020 - 00:09
Quand le sens des réalités fait défaut.
Tout est résumé en une phrase:le soutien au mouvement reste majoritaire(61%)seuls(24%) des Français considèrent que l'exécutif doit conserver intégralement son projet.Ce sondage a au moins le mérite de mettre en évidence le niveau extrêmement faible dans l'opinion du monarque président.A moins d'une grave perte du sens des réalités ,on engage pas en effet une réforme aussi répulsive avec un tel niveau d'impopularité à moins de vouloir hypothéquer définitivement la suite du règne en se suicidant électoralement pour toutes les élections à venir,y compris celle de 2022.Mais ne dit on pas que Jupiter rend fou ceux qu'il veut perdre et son émule élyséenne finira au mieux comme comme le joli coeur noctambule au scooter.