En direct
Best of
Best of du 28 novembre au 4 décembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

02.

Macron skie français

03.

Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie

04.

Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable

05.

Une recherche en psychologie montre l'intérêt des discussions devant la machine à café

06.

Brexit : qui de Londres ou de Bruxelles (et de Paris...) prend le plus grand risque dans le bras de fer ?

07.

Et maintenant les skieurs... Qui arrêtera le gouvernement dans sa folle (et sanitairement vaine) dérive sur les libertés publiques ?

01.

"Covid partouze" dans le centre de Bruxelles: la police a interpellé 25 personnes dont un député européen qui a tenté de fuir

02.

Karine Le Marchand & Stéphane Plaza s’installent ensemble (elle pète, il ronfle); Jalil & Laeticia Hallyday aussi (mais sont moins bruyants); Yannick Noah retrouve l’amour; Geneviève de Fontenay : petite retraite mais grosse dent (contre Sylvie Tellier)

03.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

04.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

05.

Explosif : la dette française, 2700 milliards à la fin 2020. Mais qui va payer, quand et comment ?

06.

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

01.

Valéry Giscard d’Estaing, le plus grand président de la Ve République après De Gaulle

02.

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

03.

Covid-19 : Et si la première cible à convaincre de l’efficacité du vaccin étaient les médecins et soignants eux-mêmes ?

04.

Noël : Emmanuel Macron envisage des « mesures restrictives et dissuasives » pour les Français qui voudraient skier à l'étranger

05.

Emmanuel Macron et la majorité sont-ils en train de perdre à vitesse grand V l’argument de leur supériorité morale et démocratique face au RN ?

06.

Socle citoyen : l’Assemblée nationale vote pour l’exploration d’un revenu universel qui ne dit pas son nom mais demeure une très bonne idée

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Qui veut risquer sa vie la sauvera (Mémoires)" de Jean-Pierre Chevènement : heureux qui comme Chevènement a eu plusieurs vies dans sa vie en maintenant la même trajectoire. Un panorama exhaustif de l’histoire de notre pays de 1962 à 2019

il y a 5 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Rachel et les siens" de Metin Arditi : un roman superbe et, évidemment, bouleversant, La Palestine, Israël, le XXe siècle...

il y a 6 heures 8 min
pépites > Politique
Brut.
Emmanuel Macron : « Je n'ai pas de problème à répéter le terme de violences policières mais je le déconstruis »
il y a 10 heures 34 min
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les bracelets se noient dans le marc de raisin et quand les tortues ont l’accent italien : c’est l’actualité décembriste des montres
il y a 12 heures 3 min
light > Loisirs
Bingo
La popularité croissante de “All I Want for Christmas is You” montre que l'industrie de la musique valorise les vieilles chansons
il y a 14 heures 35 min
light > Insolite
Bizarre
Trois étranges monolithes métalliques de 3 m de haut sont apparus aux Etats-Unis et en Roumanie
il y a 16 heures 38 min
light > Social
Convivial et efficace
Une recherche en psychologie montre l'intérêt des discussions devant la machine à café
il y a 17 heures 6 min
pépites > Economie
Coronavirus
Le Fonds de solidarité universel s'arrêtera le 31 décembre annonce Bruno Le Maire
il y a 17 heures 49 min
décryptage > France
Vive nous

Macron skie français

il y a 18 heures 6 min
décryptage > Société
Placements privilégiés

Record de cagnotte pour l’EuroMillions : et au fait, voilà ce que font les vrais riches quand ils ont 200 millions devant eux

il y a 18 heures 16 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Femmes puissantes" de Léa Salamé : curiosité et plaisir à la lecture des aveux (en toute honnêteté…) de 12 personnalités féminines, découvrir leur force intérieure, leur parcours, leur influence

il y a 5 heures 37 min
pépite vidéo > Politique
Interview
Retrouvez l’intégralité de l’entretien d’Emmanuel Macron accordé à Brut
il y a 7 heures 7 min
pépites > International
Rebondissement
Ziad Takieddine a été arrêté au Liban
il y a 11 heures 42 min
décryptage > Europe
Négociations

Brexit : qui de Londres ou de Bruxelles (et de Paris...) prend le plus grand risque dans le bras de fer ?

il y a 13 heures 31 min
décryptage > France
Article 24

Police, manifestants et libertés publiques : les images de violence servent-elles la Vérité... ou de munitions aux combattants de nos guerres idéologiques ?

il y a 16 heures 30 min
pépite vidéo > Economie
Commerçants face à la crise
Nouveau calendrier : Bruno Le Maire confirme le report des soldes d'hiver au 20 janvier prochain
il y a 16 heures 58 min
rendez-vous > Religion
Géopolitico-scanner
Pour une Charte de l'Islam de France : la primauté des lois françaises sur la charia n'est pas négociable
il y a 17 heures 42 min
pépites > Economie
Voyage moins cher
La SNCF envisage de plafonner le prix des billets de TGV en seconde classe
il y a 18 heures 1 min
pépites > Politique
Scandale
Dominique Strauss-Kahn annonce la sortie d'un documentaire sur sa vie à l'automne 2021
il y a 18 heures 15 min
décryptage > Science
Espace

ClearSpace-1 : l’opération anti-débris spatiaux qui sauvera nos satellites (et nos GPS)

il y a 18 heures 33 min
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
© PHILIPPE DESMAZES / AFP
L’histoire sans fin

Réforme des retraites : le nombre de jours de grève a égalé celui de la mobilisation de 1995

Publié le 27 décembre 2019
Avec l’absence d’une trêve à Noël, le conflit social contre la réforme des retraites vient d’égaler la grande grève de 1995 en nombre de jours de mobilisation.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Avec l’absence d’une trêve à Noël, le conflit social contre la réforme des retraites vient d’égaler la grande grève de 1995 en nombre de jours de mobilisation.

Alors que le mobilisation contre la réforme des retraites se poursuit et que les perspectives pour le réveillon de la Saint-Sylvestre et le jour de l’an font redouter des retours difficiles après la période de congés, le conflit social sur la réforme des retraites est entré jeudi dans sa quatrième semaine et a égalé la mobilisation historique de 1995.

L’ombre de 1995 planait donc jeudi lors du 22e jour de mobilisation, si symbolique. Le conflit à l’époque avait alors duré autant de jours, entre le 24 novembre et le 15 décembre. A l’époque, une très forte protestation s’était exprimée contre le projet de réforme des régimes de retraites des fonctionnaires et des agents de services publics. Face à l’ampleur de la mobilisation et suite à la paralysie du pays, le gouvernement d’Alain Juppé avait fini par abandonner cette réforme.

Emmanuel Macron est déterminé à remplacer les 42 régimes de retraites existants par un système universel à points. Un âge pivot à 64 ans est également envisagé. Des concessions ont été faites depuis quelques semaines envers certaines professions comme les enseignants, les policiers ou dans les métiers de l’aérien. Le message du chef de l’Etat à l’occasion des vœux aux Français le 31 décembre sera scruté avec beaucoup d’attention. 

Les syndicats ont donc affiché leurs intentions de poursuivre leur mobilisation après la période de Noël et exigent toujours le retrait du projet. Ce conflit et la mobilisation contre le projet de réforme mené par le gouvernement d'Emmanuel Macron et d'Edouard Philippe pourrait même dépasser le record de 28 jours de mobilisation consécutive en 1986-87 lors d’un précédent conflit à la SNCF. Il n’y avait pas eu de trêve à Noël également. 

Une nouvelle journée de grève et de manifestations interprofessionnelles à l’appel de la CGT, Force ouvrière, la FSU et Solidaires, est prévue pour le 9 janvier 2020. Alors qu'Emmanuel Macron est actuellement au fort de Brégançon et que la ministre Elisabeth Borne a déclenché une polémique après son séjour à Marrakech, les négociations entre le Premier ministre et les syndicats sont fixées au 7 janvier prochain. 

Le gouvernement a également détaillé son calendrier avec la présentation du projet de loi en Conseil des ministres le 22 janvier. La rentrée et le début de l'année 2020 seront donc marquées par la suite de ce conflit social. Reste à savoir si le mouvement de contestation va s'achever avant les municipales de mars prochain. 

Vu sur : Sud-Ouest
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pharamond
- 29/12/2019 - 10:51
Fous net bas ...
Il y a un autre scénario: La France a dépassé à présent officiellement le niveau de 100% de dettes. De ce fait,l'UE,sous pression de l'Allemagne qui reproche à Bruxelles d'avoir été toujours trop complaisante avec Paris , dira:" Nein",on ne choue blu; fous net bas tes gens zérieux. "Infini dans vos vœux",mais bornés par votre faiblesse financière chronique, dans laquelle vous vous délectez, vous voulez du "toujours plus" sans vous demander d'où proviendraient les ressources nécessaires. Le traitement de ces déficits chroniques relève désormais du FMI qui vous appliquera le régime grec (sans moussaka)". Résultat: France sous tutelle. Ce qui n'est pas une mauvaise chose, car le traitement sera appliqué sans état d'âme et sera bénéfique à long terme. Il y a une autre solution c'est de demander l'aide financière des chinois, qui seront très heureux de l'accorder,comme ils le font déjà en Afrique, en prenant en nantissement, nos ports,aéroports, industrie aéronautique et même les industries de luxe de Bernard Arnaud. A suivre
spiritucorsu
- 28/12/2019 - 19:55
Plusieurs scénarios possibles(suite et fin.)
Secondo,toujours dans l'hypothèse d'une grève dure et suivie,celui qui se croit sorti de la cuisse de Jupiter abat la carte du référendum,c'est encore moins probable du fait de sa très grande impopularité et se traduirait immanquablement par un échec cuisant qui hypothéquerait définitivement le règne.Tertio,une dernière possibilité,la plus probable,le locataire de l'Elysée joue le pourrissement de la grève et joue sur la lassitude des grévistes ,et grâce à sa majorité de godillots il fait passer en force sa pseudo réforme,son ego est alors satisfait,mais c'est une victoire à la Pyrrhus,les élections approchent,et les français lui feront payer dans les urnes,sans préjuger d'autres conflits encore plus violents à venir tant l'atmosphère du pays reste hautement inflammable alors qu'un pompier pyromane gouverne.
spiritucorsu
- 28/12/2019 - 19:38
Plusieurs scénarios possibles.
Cela fait déjà des lustres que le divorce est consommé entre le monarque président,toute la nébuleuse affairiste parasitaire qui l'entoure et le soutient et le peuple.Quand bien même,il proposerait la lune aux français,celui qui a tout fait pour dilapider tout son capital confiance ne trouverait pas grâce aux yeux de ces derniers tant la suspicion et l'aversion populaire sont grandes à son endroit.Sauf coup de théâtre de dernière minute le conflit à donc toutes les chances de perdurer et même de s'envenimer et alors que le mouvement reste majoritairement soutenu par les français.A ce stade du conflit trois hypothèses principales peuvent être retenues.Primo,devant le blocage du pays et la détermination des grévistes et le soutien populaire,le locataire de l'Elysée renonce en l'état à sa réforme et la repousse aux calendes grecques,c'est très peu probable,car trop insupportable pour son ego et ses amis oligarques qui trouvent comme lui que les retraites coûtent un pognon de dingue net qui ne l'accepteraient pas.