En direct
Best of
Best of du 27 juin au 3 juillet
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Ophélie Winter médite à la Réunion; Brigitte Macron se promène lugubre en baskets, Edith Philippe souriante en tongs, Catherine Deneuve cheveux au vent et souliers vernis; Melania Trump abuse de l’auto-bronzant; Benjamin Biolay a une fille cachée

02.

Sauver la planète ? Le faux-nez de ces "écologistes" qui détestent l'Homme. Et la liberté

03.

Tesla à 200 milliards de dollars, c’est le casse du siècle digital ou la promesse du monde d’après...

04.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

05.

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

06.

Pas de démocratie sans droit à offenser : ce capitalisme qui prend le risque de précipiter la guerre civile à trop vouloir montrer patte progressiste

01.

Jean Castex, une menace bien plus grande pour LR qu’Edouard Philippe ?

02.

Le président algérien réclame (encore) des excuses à la France. Quand sera-t-il rassasié ?

03.

Cet esprit de Munich qui affaiblit la démocratie face à une illusion d’efficacité écologique

04.

Le parti EELV va alerter le CSA après les propos d'Eric Zemmour sur CNEWS dans "Face à l'Info" sur la vague verte et l'islam

05.

Nouvelle explosion des cas de Coronavirus : mais que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

06.

Un nouveau Premier ministre pour rien ? Pourquoi la France a plus besoin d’une vision assumée que d’un En-Même-Temps au carré

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Dé mem brer" de Joyce Carol Oates : un excellent recueil de 7 nouvelles cinglantes à propos de 7 femmes presque ordinaires

il y a 5 heures 15 min
pépites > International
Contaminations
Coronavirus au Brésil : le président Jair Bolsonaro a été testé positif
il y a 6 heures 2 min
light > Politique
Génération Covid
Emmanuel Macron a félicité les nouveaux bacheliers avec un message sur TikTok
il y a 7 heures 30 min
pépites > Santé
Cour de justice de la République
Coronavirus : l'enquête judiciaire de la CJR contre Edouard Philippe, Olivier Véran et Agnès Buzyn est ouverte
il y a 10 heures 1 min
décryptage > Environnement
Wiki Agri

Julien Denormandie : un proche d'Emmanuel Macron devient ministre de l'Agriculture

il y a 11 heures 39 min
décryptage > Environnement
Politique climatique

Le Pacte vert : le bon, la brute et le truand

il y a 12 heures 15 min
décryptage > France
Raison garder

Non ce n’est pas bien d’avoir tagué la fresque en hommage à Adama Traoré : il fallait juste la « contextualiser »

il y a 13 heures 58 sec
décryptage > High-tech
Espionnage chinois ?

Des pirates informatiques anonymes alertent sur les risques de logiciels espions qui seraient présents dans TikTok

il y a 13 heures 41 min
décryptage > Politique
Castex 1

Un nouveau gouvernement qui envoie moult signaux... mais y aura-t-il des Français pour les détecter ?

il y a 15 heures 8 min
décryptage > Politique
Changement de parrain

La République En Mutation : de juppéo-bayrouiste, le gouvernement devient crypto-sarkozyste

il y a 15 heures 38 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Contre les barbares" de Maurizio Bettini : un roman d’apprentissage bien sombre et trop prévisible malgré des personnages campés avec talent

il y a 5 heures 28 min
light > Justice
Bombes à retardement
Affaire Epstein : Ghislaine Maxwell détiendrait plusieurs vidéos d'actes pédophiles commis chez le milliardaire Jeffrey Epstein
il y a 6 heures 30 min
pépites > Politique
Confiance des citoyens ?
Remaniement : les Français approuvent le choix des ministres du gouvernement de Jean Castex mais ne se font pas d'illusion sur la politique qu'ils mèneront
il y a 8 heures 20 min
pépite vidéo > Justice
Ministre de la Justice
Eric Dupond-Moretti : "Mon ministère sera celui de l’antiracisme et des droits de l’Homme"
il y a 10 heures 37 min
décryptage > Environnement
Bonne méthode

Parc éolien dans le Groenland, une double bonne idée pour l’énergie verte

il y a 11 heures 55 min
décryptage > International
Le point de vue de Dov Zerah

L'impérialisme turc à l'assaut de la Libye

il y a 12 heures 36 min
décryptage > Sport
Activité physique

Et les sports les plus tendances de l’été 2020 sont...

il y a 13 heures 23 min
décryptage > France
Ordre Public

Sécurité : maîtriser la spirale de violences dans laquelle s’enfonce la France est-il vraiment hors de portée ?

il y a 14 heures 21 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Après avoir massivement accepté le télétravail, les Français commencent à en ressentir les perversions...

il y a 15 heures 29 min
décryptage > Environnement
Innovation et évolution

Psychose collective : ces énormes progrès environnementaux que ne veulent pas voir les déprimés de la planète

il y a 15 heures 54 min
© Aurore MESENGE / AFP
© Aurore MESENGE / AFP
"Acab land"

Une jeune femme, fichée S, qui espionnait les policiers et qui avait été arrêtée samedi place d’Italie lors de la manifestation des Gilets jaunes aurait été relaxée

Publié le 20 novembre 2019
Selon des informations du Point, une étudiante dans le secteur paramédical, fichée S pour espionnage de policiers, a été interpellée samedi lors de la manifestation anniversaire des Gilets jaunes. Jugée en comparution immédiate, elle a été relaxée. Seule l'accusation de rébellion était jugée.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon des informations du Point, une étudiante dans le secteur paramédical, fichée S pour espionnage de policiers, a été interpellée samedi lors de la manifestation anniversaire des Gilets jaunes. Jugée en comparution immédiate, elle a été relaxée. Seule l'accusation de rébellion était jugée.

Le "profil" d’une jeune femme arrêtée samedi dernier place d’Italie, en marge de la mobilisation célébrant l’anniversaire des Gilets jaunes, a alerté les forces de l’ordre d'après des révélations du Point. 

Par le passé, elle avait diffusé une "vidéo sur la fabrication d'un engin destiné à attenter à l'intégrité physique". D’après des informations du Point, six sanctions pénales figuraient dans son casier judiciaire pour seize "rôles" au fichier du traitement des antécédents judiciaires dont six dégradations de biens, trois participations à un attroupement armé et deux outrages.

La jeune femme a inquiété les policiers ces derniers mois. Les membres des forces de l'ordre étaient devenus ses "cibles" privilégiées ces derniers mois. Elle se rendait en effet régulièrement à proximité de commissariats pour y relever des informations personnelles sur les fonctionnaires qu'elle croisait. Selon la police, elle diffusait ces informations et ces données sur son compte Facebook "Acab Land" (Acab pour All cops are bastards, ndlr). Ce compte a depuis été supprimé.

Le 14 novembre, elle avait étét interpellée aux abords du commissariat du 13e arrondissement. Elle portait un sweat sur lequel figurait la mention ACAB en grosses lettres. Elle avait été vue en train de photographier des policiers et leurs véhicules personnels.

Le 15 octobre, elle avait procédé à la même méthode devant le commissariat du 17e arrondissement. Lors de son contrôle, les policiers ont découvert qu'elle faisait l'objet de deux fiches : une fiche S et une fiche I, qui lui interdit de porter ou de détenir une arme. Elle aurait affirmé détenir des informations sur des fonctionnaires de police dont elle se servait pour alimenter un fichier informatique avec leur nom, prénom, adresse et photographies notamment. Elle décrivait également le comportement de chaque policier. 

Elle aurait indiqué garder ces informations pour elle-même mais elle aurait envisagé de s'en servir un jour contre un des policiers présents dans ce "fichier" constitué par la jeune femme.

Lors de l’audience et selon des informations du Point, la jeune femme était en larmes et a regretté ses gestes. Le parquet aurait requis dix mois de prison dont quatre mois ferme assorti d'un maintien en détention à son encontre. La jeune femme était jugée sous le coup d'un sursis pour une précédente condamnation datant de mai 2019. Elle a finalement été relaxée pour l'accusation de rebellion. 

Vu sur : Le Point
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Forbane
- 20/11/2019 - 23:23
Pauvres policiers....
La justice de ce pays est la lie de toutes les justices!
Et combien coûte cette parano persécutée victumisée en frais de justice???