En direct
Best of
Best of du 30 novembre au 6 décembre
En direct
Flash-actu
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

04.

Affaire d’espionnage russe en Haute Savoie, qui manipule qui ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

07.

Fraude massive à la TVA dans le e-commerce : pourquoi il est urgent de simplifier notre système fiscal

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

04.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

05.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

ça vient d'être publié
décryptage > Media
L'art de la punchline

Un 9 décembre en tweets : Jean-Sébastien Ferjou en 280 caractères

il y a 22 min 47 sec
light > Culture
Principe de précaution pour Disney
Le prochain opus de la saga Star Wars présenterait des risques d’épilepsie
il y a 1 heure 51 min
pépites > Politique
Crise
Levallois-Perret : Sylvie Ramond, adjointe de Patrick Balkany, démissionne de la majorité municipale
il y a 3 heures 15 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Soyez gentils" de George Saunders : un discours à contre-courant bien réconfortant

il y a 5 heures 28 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Rouge impératrice" de Léonora Miano : au XXIIème siècle, une Afrique pacifiée et prospère accueille des “Sinistrés”, descendants des colons européens

il y a 5 heures 48 min
pépite vidéo > International
Images impressionnantes
Nouvelle-Zélande : lourd bilan après l'éruption du volcan de White Island
il y a 7 heures 3 min
décryptage > International
CCG

Sables mouvants dans le Golfe : le dernier sursaut du Roi Salmane pour la paix

il y a 8 heures 37 min
décryptage > Environnement
Convergences

Retraites : l’heure de la divagation des luttes a sonné

il y a 9 heures 20 min
décryptage > Economie
Complexité

Fraude massive à la TVA dans le e-commerce : pourquoi il est urgent de simplifier notre système fiscal

il y a 10 heures 27 min
décryptage > France
SOS productivité

L’efficacité des organisations : grande oubliée de la réflexion en matière de politiques publiques et privées

il y a 10 heures 51 min
pépites > Social
Mobilisation en baisse
Retraites : 339.000 personnes ont défilé dans toute la France en ce mardi 10 décembre, 885.000 selon les syndicats
il y a 1 heure 16 min
pépites > Politique
Grand oral
Edouard Philippe prévient qu'il n'y aura "pas d'annonces magiques" sur la réforme des retraites
il y a 2 heures 31 min
pépite vidéo > France
Heures de pointe
Grève SNCF - RATP : les images des quais bondés et de la tension entre les usagers à Gare du Nord notamment
il y a 4 heures 4 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Nous pour un moment" de Arne Lygre : une vingtaine de personnages se croisent dans six séquences enchaînées dans lesquelles les acteurs inversent les rôles qu’ils jouent

il y a 5 heures 35 min
light > France
Réseaux sociaux
L'incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris a été l'événement le plus commenté de l'année sur Twitter
il y a 6 heures 10 min
pépites > Social
Syndicats vs gouvernement
"Mardi noir" à la veille de la présentation du projet de réformes des retraites
il y a 7 heures 45 min
décryptage > Social
Sauver les retraites, oui. Mais lesquelles…?

Mais qui croit encore que la France dispose du meilleur système de retraites au monde ?

il y a 8 heures 59 min
décryptage > Science
Parker Solar Probe

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

il y a 10 heures 11 min
décryptage > Religion
Allah, des sous !

Imam, c'est pas un métier... Et c'est bien pour ça qu'ils sont si rares

il y a 10 heures 41 min
décryptage > Economie
Vers des guerres commerciales sans issue ?

OMC : le système d’arbitrage des conflits commerciaux poussé à la panne sèche par les Etats-Unis

il y a 11 heures 1 min
© IAN LANGSDON / POOL / AFP
© IAN LANGSDON / POOL / AFP
"On the edge of a precipice"

The Economist : Emmanuel Macron affirme que l'Otan est en état de "mort cérébrale" et que l'Europe est en danger

Publié le 07 novembre 2019
Le président de la République Emmanuel Macron a accordé une interview à la rédaction de The Economist. Dans cet entretien, il s'interroge notamment sur l'avenir de l'Otan et de l'Europe.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le président de la République Emmanuel Macron a accordé une interview à la rédaction de The Economist. Dans cet entretien, il s'interroge notamment sur l'avenir de l'Otan et de l'Europe.

Le chef de l'Etat a accordé une interview à la rédaction du journal The Economist. De très nombreux sujets ont été abordés dans cet entretien comme les relations avec les Etats-Unis,  la question de l'Otan ou bien encore l'avenir de l'Europe. 

Sur la question de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord, Emmanuel Macron a dressé un bilan accablant : 

"Ce qu'on est en train de vivre, c'est la mort cérébrale de l'Otan". 

 Il explique cette situation suite au désengagement américain envers ses alliés de l'Otan et sur l'attitude de la Turquie. 

Emmanuel Macron souhaite en revanche "muscler" l'Europe de la Défense. Il a indiqué qu'il était nécessaire de "clarifier maintenant quelles sont les finalités stratégiques de l'Otan". 

"L’Europe (...) doit se doter d’une autonomie stratégique et capacitaire sur le plan militaire. Et d’autre part, rouvrir un dialogue stratégique, sans naïveté aucune et qui prendra du temps, avec la Russie". 

Le président de la République a déploré la situation de l'intervention turque et ses conséquences sur l'Otan : 

"Vous n’avez aucune coordination de la décision stratégique des États-Unis avec les partenaires de l’Otan et nous assistons à une agression menée par un autre partenaire de l’Otan, la Turquie, dans une zone où nos intérêts sont en jeu, sans coordination. Ce qui s’est passé est un énorme problème pour l’Otan".

Emmanuel Macron s'est aussi exprimé sur la situation de l'Europe. Le président de la République s'inquiète de la "fragilité extraordinaire de l'Europe" qui "disparaîtra" si elle ne "se pense pas comme puissance dans ce monde (…) Je ne crois pas dramatiser les choses, j'essaye d'être lucide". 

Le président français a insisté sur la nécessité d'une relance budgétaire afin d'alimenter la croissance européenne. 

Sur l'Europe, Emmanuel Macron estime que l'Union européenne "s'épuise sur le Brexit". D'après lui, "l’Europe a oublié qu’elle était une communauté, en se pensant progressivement comme un marché, avec une téléologie qui était l’expansion". Le président français considère qu'il s’agit d'une "faute profonde parce qu’elle a réduit la portée politique de son projet, à partir des années 1990". 

Le chef de l'Etat regrette la position américaine sur l'Europe : 

"Pour la première fois, les États-Unis ont un président qui ne partage pas l’idée du projet européen". 

Emmanuel Macron considère que si les Européens n’ont "pas un réveil, une prise de conscience de cette situation et une décision de s’en saisir, le risque est grand, à terme, que géopolitiquement nous disparaissions, ou en tout cas que nous ne soyons plus les maîtres de notre destin. Je le crois très profondément".

Au regard de cet entretien, le président français souhaite donc oeuvrer pour le développement de la force militaire européenne. Il considère que l’Europe pourrait exercer davantage d’influence sur la scène internationale, notamment en tant "que puissance médiatrice" entre les géants chinois et américain. Selon The Economist, "son rôle sera d’empêcher le monde entier de s’enflammer" en renouant le dialogue avec la Russie.

Vu sur : The Economist
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Jamais une mission spatiale ne s’était autant approchée du soleil. Voilà ce que la Nasa en a appris

04.

Affaire d’espionnage russe en Haute Savoie, qui manipule qui ?

05.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

06.

Retraites : cette spirale infernale qui risque de plomber aussi bien le gouvernement que les syndicats

07.

Fraude massive à la TVA dans le e-commerce : pourquoi il est urgent de simplifier notre système fiscal

01.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

02.

Grève du 5 décembre : COUP DE STUPÉFACTION !

03.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

04.

Retraite : la grève va tuer le projet du gouvernement mais faire la fortune des plans d’épargne par capitalisation

05.

Pourquoi les seniors doivent absolument se préoccuper d’ingérer suffisamment de vitamine K

06.

PISA : l’école primaire, cette machine à fabriquer de l’échec

01.

Une grande majorité de l’opinion croit encore que la France est riche et puissante, alors qu‘elle est complètement fauchée !

02.

Quand les masques tombent : et Greta Thunberg assuma au grand jour la réalité de son idéologie

03.

Abus de droit ? Le CSA de plus en plus contestable

04.

Grèves : où va le conflit ? Les clés pour se laisser aller à faire de petites prédictions

05.

Egalité (mais juste pour moi) ! Les Français sont-ils les pires tartuffes qui soient en matière d’aspiration à la justice sociale ?

06.

Pourquoi la possibilité de baisser le point de retraite est en fait une mesure de justice sociale

Commentaires (12)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Benvoyons
- 09/11/2019 - 11:23
2
Bilan la Russie a besoin d'une Europe stable avec laquelle, elle peut s'entendre pour son commerce mais aussi pour une non-intervention contre elle.
Pour l'Europe reste le Moyen-Orient qui déstabilise le Maghreb & une partie de l'Afrique. & donc même si la Russie va s'embourber avec le Moyen-Orient il reste aussi un critère de stabilisation du Nid de serpents. Concernant le Maghreb il n'y a qu'avec un fort même très fort investissement économique que nous pouvons de nouveau stabiliser mais surtout émanciper & sortir le Maghreb de la région du Nid de serpents du Moyen-Orient.
En fait les USA sont nécessaires mais ne peuvent plus commander l'OTAN avec les nouveaux intérêts de l'Europe & des pays qui sont autour
En fait l’analyse de Macron est plus large & beaucoup plus pragmatique.
Pour discuter avec les Allemands il est souvent nécessaire de provoquer, déstabiliser. Les Allemands ont une trouille, celle que l'on pense qu'il veulent toute la puissance & tout commander. Cette pensée en fait souvent aboutit à les faire ronronner. Donc Macron à raison de taper sur la table, pour éliminer les ronronnements Allemands & de ses alliés proches.
Benvoyons
- 09/11/2019 - 11:22
1
Ainsi il faut partir de la base: Les USA veulent réduire le coût de l'Europe OTAN. Ils ont été prévenus que cela se fera au détriment des achats Militaires de l’Europe aux USA (Avions etc…) d'où l'avion de combat de l'UE. La présence USA va se réduire & donc, l'UE doit impérativement prendre le relais de la puissance manquante & se réorganiser en conséquence. Pour ça il faut une certaine cohérence diplomatique & militaire vis-à-vis de la Russie (en sachant que Poutine n'est pas immuable) Faut aussi analyser le désengagement des USA au Moyen-Orient. Ce désengagement se fait au bénéfice de la Russie.
Mais la Russie va immanquablement buter de la même manière sur le Nid de Serpents du Moyen-Orient comme il a buté en Afghanistan mais avec un Nid 1000fois plus gros. De plus il a des frontières beaucoup plus proches que les USA avec ce même Nid de Serpents.
Sur l'Asie même si avec les Chinois pour le moment, cela semble stable il ne peut ne pas penser que cette longue frontière est une fragilité pour lui. Donc il a le Moyen-Orient, ou il va mettre beaucoup de force, mais il lui faut garder une excellente puissance en Asie aussi. Suite....
gerint
- 08/11/2019 - 20:25
Macron à son habitude bave dans des media étrangers
mais aggrave lourdement la situation qu'il déplore. Pour nous il faut sortir de l'UE.