En direct
Best of
Best of du 21 au 27 novembre
En direct
ça vient d'être publié
light > Histoire
Incroyable
Des chercheurs ont découvert des dizaines de milliers (!) de dessins vieux de 12.500 ans dans la forêt amazonienne
il y a 7 heures 45 min
pépite vidéo > Sport
Plus de peur que de mal
Formule 1 : Romain Grosjean miraculé après un accident très impressionnant
il y a 8 heures 28 min
pépites > Santé
Sceptiques
Covid-19 : une majorité des Français n'ont pas l'intention de se faire vacciner
il y a 10 heures 57 min
pépite vidéo > Société
Casseurs
Manifestations contre les violences policières : des dégâts à Paris
il y a 11 heures 41 min
light > Culture
Mort d'un géant
L'acteur David Prowse, qui avait incarné Dark Vador, est décédé
il y a 12 heures 33 min
décryptage > Culture
Atlantico Litterati

Oscar Wilde ou l’art avant tout

il y a 13 heures 48 min
décryptage > International
A qui profite le crime ?

Assassinat du scientifique iranien, piège de dernière heure tendue à Téhéran

il y a 14 heures 11 min
décryptage > International
Pardon présidentiel

Pourquoi Donald Trump a eu raison de gracier son ancien conseiller à la sécurité nationale

il y a 14 heures 23 min
décryptage > Santé
Vecteur

Pourquoi les virus frappent-ils plus certains continents que d'autres ? Une étude sur Zika donne des indices

il y a 14 heures 46 min
décryptage > France
Munich 1938 ? Non, Munich 2020 !

Vous subodoriez que Grigny n’était plus en France : Gabriel Attal l’a confirmé

il y a 15 heures 4 min
pépite vidéo > France
Heurts
Manifestation : les images très violentes d'un policier tabassé par plusieurs manifestants
il y a 8 heures 10 min
pépites > France
Défense
Pour le directeur général de la Police nationale, "la police est un reflet de la société"
il y a 9 heures 39 min
rendez-vous > Science
Atlantico Sciences
L'origine de l'énergie des étoiles confirmée grâce aux neutrinos de Borexino ; Gravité quantique : l'écume de l'espace-temps, une clé du Big Bang au vivant ?
il y a 11 heures 12 min
light > Media
Disparition
Le journaliste Jean-Louis Servan-Schreiber est mort
il y a 12 heures 9 min
pépites > Religion
Distanciation
Messes : le Conseil d'Etat casse la règle des trente fidèles maximum
il y a 13 heures 7 min
décryptage > Politique
Partis des libertés

Violences et police : quand la droite confond l'ordre et les libertés et se tire une balle dans le pied (électoral)

il y a 14 heures 4 min
décryptage > Economie
La crise qui vient

La bourse est-elle trop optimiste ?

il y a 14 heures 16 min
décryptage > International
Etatisme

Le Covid-19 est en train de transformer profondément l'Asie et voilà comment

il y a 14 heures 37 min
rendez-vous > Environnement
Atlantico Green
Si vous voulez vraiment faire des achats respectueux de l'environnement, il ne faudra pas vous contenter de lire les étiquettes des produits en rayon. Petits conseils pour y voir plus vert
il y a 14 heures 56 min
décryptage > Société
Big tech

Pourquoi il devient urgent de sauver nos démocraties de la technologie

il y a 15 heures 8 min
© MICHEL EULER / POOL / AFP
© MICHEL EULER / POOL / AFP
Deuil

"Muette depuis six mois", Bernadette Chirac serait "très fatiguée"

Publié le 29 septembre 2019
L'hommage populaire à Jacques Chirac aux Invalides a eu lieu ce dimanche sans sa femme.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'hommage populaire à Jacques Chirac aux Invalides a eu lieu ce dimanche sans sa femme.

L'hommage populaire à Jacques Chirac aux Invalides a eu lieu ce dimanche 29 septembre. Une cérémonie inter-religieuse a ouvert l'après-midi en présence du grand rabbin Haïm Korsia, l'évêque de Guadeloupe Jean-Yves Riocreux et le recteur de la Grande Mosquée de Paris, Dalil Boubakeur. Dans l'assistance, des proches de l'ancien président, mais une grande absente : sa femme Bernadette, 85 ans, dont la dernière sortie publique remonte au 8 juin 2018. Elle était alors apparue affaiblie à l'inauguration de l'avenue Jacques et Bernadette Chirac à Brive-la-Gaillarde.

Si elle était absente ce dimanche, c'est qu'elle est "très fatiguée", a glissé au Figaro son amie et ancienne conseillère en communication Anne Barrère. Dans Le Parisien, un proche abonde : "elle n'est plus la femme que vous avez connue". Les proches du clan "la décrivent muette, réfugiée dans la paix du silence, depuis près de six mois", écrit le Parisien. 

Selon Anne Barrère, Bernadette Chirac a été "terrassée par la mort de sa fille", Laurence, en 2016. "On n'est jamais préparé à perdre un enfant, même quand celui-ci a 58 ans. Quand Laurence est morte, Jacques Chirac était très malade, et Bernadette déjà très fatiguée. La vie a fait le reste, et pas dans le bon sens", témoigne-t-elle.

La présence de Bernadette Chirac aux funérailles de son mari, ce lundi, n'a pas été confirmée.

Vu sur : Madame Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Le gorille
- 03/10/2019 - 02:34
Très fatiguée
Seriez-vous Bordelais, monsieur Atlantico ? Savez-vous ce que cela veut dire "très fatigué" en "bordelais"? C'est l'état dans lequel un défunt était avant sa mort : "il était très fatigué", dit-on devant sa tombe !
assougoudrel
- 30/09/2019 - 08:39
Beaucoup de nos mamies qui
ont trimé dur, tirant souvent le diable par la queue, sont plus usées que madame Chirac qui est toujours entourée de domestiques payés la plupart par le contribuable.