En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© LIONEL BONAVENTURE / AFP
Contre-attaque

François de Rugy riposte dans les colonnes du JDD

Publié le 14 juillet 2019
Le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, a accordé une interview au JDD ce dimanche. Il a tenu à se défendre face aux révélations de Mediapart.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le ministre de la Transition écologique, François de Rugy, a accordé une interview au JDD ce dimanche. Il a tenu à se défendre face aux révélations de Mediapart.

Le ministre de la Transition écologique François de Rugy vient d'accorder une interview à la rédaction du JDD. Il avait déjà répondu en toute franchise aux questions de Jean-Jacques Bourdin sur RMC ce vendredi. Il "ne se laissera pas démolir". 

Selon lui, toute cette affaire serait liée à une vengeance : 

" Les Français ont une attente légitime d'explications parce que, avec ces photos, les apparences sont contre moi. Je ne suis pas dans la théorie du complot mais je ne suis pas naïf : il y a quelqu’un qui tire les ficelles, mais il y a tout un tas de gens qui se vengent". 

François de Rugy se montre combatif dans cet entretien : 

"L'enjeu, c'est de tenir alors qu'on veut vous démolir". 

Il confirme sa détermination à rester au gouvernement :

"Je suis là pour agir, pour transformer. Et c'est pour ça que je suis attaqué. (…) Je n'ai rien fait qui soit en dehors des clous. En France, le modèle n'est pas la barre chocolatée de la ministre suédoise…"

François de Rugy précise qu'il s'est rendu samedi matin à l'Assemblée afin de s'entretenir avec la déontologue et le secrétaire général de l'Assemblée nationale. Des vérifications vont être menées sur ses dépenses lorsqu'il était l'occupant de l'hôtel de Lassay. 

"J'espère que ce sera fini fin juillet, personne n'a envie de laisser traîner ça". 

François de Rugy est revenu également sur le limogeage de sa directrice de cabinet : 

"Elle ne voulait pas bouger, elle ne fournissait aucune explication, il fallait bien trancher".

François de Rugy bénéficie toujours du soutien et de la confiance du président de la République. Il lui aurait transmis des mots réconfortants lors du Conseil des ministres. 

Vu sur : JDD
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Grand est le désespoir de Donald (Trump) : Greta (Thunberg) a été d’une cruauté sans pareille avec lui.

03.

4 millions de dollars : c'est ce que gagne chaque heure la famille la plus riche du monde

04.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

05.

Miley Cyrus s’éclate avec une ex Kardashian, Claire Chazal se souvient de quand elle s’éclatait avec (un de) ses ex; Énième réconciliation pour Jamel & Melissa, 1ère grossesse pour Louane; Anouchka Delon pacifie sa famille, Brigitte Macron choie la sienne

06.

Pourquoi cette étude confirme l'absence de lien entre vaccination et sclérose en plaques (mais ne suffira probablement pas à recréer la confiance)

07.

Hong Kong : ces nouvelles formes de censure très efficaces pour empêcher les mouvements sociaux

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

05.

En deux siècles, les forêts ont doublé en France et voici pourquoi

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

02.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

03.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

04.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

05.

Italie : quelles leçons pour la droite française ?

06.

Brexit / élections italiennes : l’automne à risque qui attend l’Europe

Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
clo-ette
- 15/07/2019 - 11:11
choisi pour être président de l'assemblée
On se demande bien pourquoi lui . ( pvrcequ'il fallait un centre gauche, avec un centre droit premier ministre ? ) Le problème du gouvernement Macron c'est que on ne voit et n'entend que...Macron . Le reste n'existe guère ... Ce n'est pas très sain dans une démocratie , ni très malin .
assougoudrel
- 14/07/2019 - 18:22
Comme dans le film
"le cave se rebiffe".