En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© Eliot BLONDET / POOL / AFP
Fête nationale

14 Juillet : Emmanuel Macron a été sifflé par des Gilets jaunes, des figures du mouvement ont été interpellées

Publié le 14 juillet 2019
Emmanuel Macron a été accueilli par des sifflets de Gilets jaunes lors de l'ouverture du défilé du 14 Juillet. Eric Drouet, Maxime Nicolle et Jérôme Rodrigues ont été interpellés.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Emmanuel Macron a été accueilli par des sifflets de Gilets jaunes lors de l'ouverture du défilé du 14 Juillet. Eric Drouet, Maxime Nicolle et Jérôme Rodrigues ont été interpellés.

Le président de la République Emmanuel Macron a descendu les Champs-Elysées à bord d'un "command car" avant le début du défilé militaire en ce jour de Fête nationale. 

Après avoir débuté la revue des troupes aux côtés de son chef d'état—major, Emmanuel Macron a rejoint la tribune présidentielle, place de la Concorde pour le traditionnel défilé militaire. De nombreux dirigeants européens étaient présents ainsi que des membres du gouvernement, dont François de Rugy. 

Le défilé était placé cette année sous le signe de la coopération.  

Des Gilets jaunes étaient présents dans la foule sur les Champs-Elysées. Des sifflets ont été entendus lors du passage du chef de l'Etat. 

Une quarantaine de manifestants ont tenté de forcer une rangée de CRS. Ils ont été encerclés par les forces de l'ordre. 

152 personnes ont été interpellées en marge du défilé pour "organisation de manifestation non déclarée", "de violences sur personnes dépositaires de l'ordre public" et pour "dégradations de biens publics". 

Eric Drouet a été exfiltré par des forces de l'ordre. Maxime Nicolle et Jérôme Rodrigues ont été interpellés vers 9h15 aux abords des Champs-Elysées. Ils ont depuis été placés en garde à vue.   

Vu sur : Franceinfo
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Grand est le désespoir de Donald (Trump) : Greta (Thunberg) a été d’une cruauté sans pareille avec lui.

03.

4 millions de dollars : c'est ce que gagne chaque heure la famille la plus riche du monde

04.

Miley Cyrus s’éclate avec une ex Kardashian, Claire Chazal se souvient de quand elle s’éclatait avec (un de) ses ex; Énième réconciliation pour Jamel & Melissa, 1ère grossesse pour Louane; Anouchka Delon pacifie sa famille, Brigitte Macron choie la sienne

05.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

06.

Hong Kong : ces nouvelles formes de censure très efficaces pour empêcher les mouvements sociaux

07.

Pourquoi cette étude confirme l'absence de lien entre vaccination et sclérose en plaques (mais ne suffira probablement pas à recréer la confiance)

01.

« La France a une part d’Afrique en elle » a dit Macron. Non, Monsieur le Président, la France est la France, et c'est tout !

02.

Pour comprendre l’après Carlos Ghosn, l’affaire qui a terrassé l’année 2019 dans le monde des entreprises

03.

La saga du Club Med : comment le Club Med résiste à la crise chinoise

04.

Peugeot-Citroën : le lion résiste aux mutations mondiales

05.

En deux siècles, les forêts ont doublé en France et voici pourquoi

06.

Comment se fait-il qu'un pays aussi beau que la Pologne ait un gouvernement de m... ?

01.

M. Blanquer, pourquoi cachez-vous à nos enfants que les philosophes des Lumières étaient de sombres racistes ?

02.

"Une part d'Afrique en elle" : petit voyage dans les méandres de la conception macronienne de la nation

03.

Quand le moisi (Jean-Michel Ribes) s'en prend à la pourriture (Matteo Salvini)

04.

Réorganisation de la droite : cette impasse idéologique et politique qui consiste à s'appuyer uniquement sur les élus locaux

05.

Brexit / élections italiennes : l’automne à risque qui attend l’Europe

06.

Pourquoi cette étude confirme l'absence de lien entre vaccination et sclérose en plaques (mais ne suffira probablement pas à recréer la confiance)

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Fazende
- 15/07/2019 - 11:24
ou la ditacture en marche
Une matinée ou journée qui ressemble à Moscou sous les soviet.. ! Pour une fois, un petit entrefilet sur VA, ce matin, bien fait..
Comment Macron a-t-il pris le pouvoir ?des poignes de fer l'ont fabriqué de toutes pièces !!! La France ? Otage et nous, pauvres hères, nous étions impuissants..
Paulquiroulenamassepasmousse
- 15/07/2019 - 00:02
Le laxisme de la justice
Le laxisme de la justice rouge est présent à chaque occasion qui pourrait déstabiliser cette société bourgeoise qu'ils détestent.... que ce soit les croissants verts,...... les blacks Blocks, ou les gilets jaunes.... notre justice de la lutte des classes leur trouve toujours des excuses.......les pauvres, ils ne connaissaient pas les codes !
assougoudrel
- 14/07/2019 - 18:31
Le pays est atteint
de la lèpre. A quand les mille coups de fouet? Le chef "désarmé", du haut de son bouclier ne veut même pas entendre le sifflement des oiseaux de peur que ce ne soit pour lui. La dictature sera bientôt prête; elle met sa cravate.