En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© ludovic MARIN / POOL / AFP
Entretien à Matignon

François de Rugy est maintenu à son poste par Edouard Philippe

Publié le 11 juillet 2019
François de Rugy "s'engage à rembourser chaque euro contesté". Le ministre de la Transition écologique et solidaire a été reçu ce jeudi à Matignon par Edouard Philippe. François de Rugy ne veut laisser "aucun doute". Il ne va pas démissionner.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
François de Rugy "s'engage à rembourser chaque euro contesté". Le ministre de la Transition écologique et solidaire a été reçu ce jeudi à Matignon par Edouard Philippe. François de Rugy ne veut laisser "aucun doute". Il ne va pas démissionner.

François de Rugy reste au gouvernement. Le ministre de la Transition écologique et solidaire a été reçu à Matignon par Edouard Philippe ce jeudi 11 juillet dans l'après-midi. Il a donc été maintenu à son poste et "s'engage à rembourser chaque euro contesté", selon le témoignage auprès de l'AFP de l'entourage d'Edouard Philippe.

Les services du Premier ministre ont communiqué ces informations à l'issue de l'entretien entre Edouard Philippe et François de Rugy, qui vient de se terminer. Le ministre était arrivé à 16h30 à Matignon. Le ministre de la Transition écologique et solidaire est maintenu à son poste.

Selon Matignon, le ministre de la Transition écologique "a conscience de l'émotion légitime de nos concitoyens face à la polémique et ne veut laisser perdurer aucun doute". Edouard Philippe rappelle que "tout responsable public est astreint à la double exigence de transparence et d’exemplarité".

François de Rugy et le Premier ministre Edouard Philippe ont convenu ensemble "de la nécessité de répondre à toutes les questions que se posent légitimement les Français".

Au sujet des dîners contestés, François de Rugy se dit prêt à soumettre ces frais à des "autorités de contrôle" de l'Assemblée. Edouard Philippe demande "une inspection" au sujet des travaux dans le logement de fonction de François de Rugy, selon des précisions de Matignon à l'AFP.

François de Rugy avait publié un message sur Facebook dans la nuit de mercredi à jeudi : 

"Face aux attaques qui me sont faites, je n'aurai qu'une seule défense : les faits présentés en toute transparence".

La rédaction de Mediapart a fait des révélations sur une dizaine de dîners organisés par François de Rugy, alors président de l'Assemblée nationale entre octobre 2017 et juin 2018, avec des personnalités issues de la société civile. Des homards, du champagne et des grands crus auraient été servis, d'après Mediapart.

François de Rugy a également mis fin aux fonctions de Nicole Klein, sa directrice de cabinet, après la publication par Mediapart d'un article sur le logement HLM qu'elle aurait occupé depuis 2001 et qu'elle aurait conservé de 2006 à 2018 pendant qu'elle exerçait des responsabilités en province.

Mediapart a aussi dévoilé mercredi que François de Rugy aurait rénové le logement qu'il occupe au ministère avec son épouse. 

Vu sur : Franceinfo
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

03.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

04.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

05.

Démence sénile : une nouvelle étude montre qu’il est possible d’agir même en cas d’antécédents familiaux lourds

06.

Rentrée sous pression : pourquoi la mi-mandat pourrait être fatale pour l’unité de la LREM

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

05.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

06.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
clo-ette
- 13/07/2019 - 20:47
cette histoire de repas
de diner où les invités, parait-il étaient les représentants de lobbies divers est un vrai scandale .ce genre de repas se fait au restaurant ! La démission de De Rugy s'impose , (mais il s'accroche , et la règle du gouvernement semble être de n'écarter personne . Au moins Hollande a obtenu des démissions me semble -t-il , Le premier fut Cahuzac qui, il faut l'avouer ne pouvait guère s'accrocher ! ) Quelle époque !
spiritucorsu
- 12/07/2019 - 16:15
Parasite d'Etat(suite et fin.)
D'ailleurs s'il y a eu un moment la moindre confusion avec l'argent public,ce ne peut être qu'une regrettable erreur totalement indépendante de sa volonté.Notre cher ministre de la "taxation écologique" s'en est d'ailleurs confié au sire de Rouen et au souverain lui même qui l'ont rassuré sur son avenir professionnel,car pour parodier le regretté J.Brel:chez ces gens là ,monsieur,on ne démissionne pas,monsieur,tout juste si on rembourse,et encore sur justificatif et avec l'argent du contribuable comme l'a évoqué fort justement,j'accuse,dans son commentaire.Donc,le Français moyen qui peine à assurer ses besoins quotidiens,les habitués des restaus du coeur ou les retraités à 800E par mois et bien d'autres encore peuvent dormir tranquilles,ils sont maintenant rassurés sur le sort de ce ministre exemplaire qui va pouvoir poursuivre sa vie de château au frais de la princesse et avec le soutien et la bénédiction du monarque président.
spiritucorsu
- 12/07/2019 - 15:55
Parasite d'Etat.
Le champion toutes catégories de l'honnêteté et de la vertu,celui qui prenait il y a encore peu l'opinion à témoin du temps où il était président de l'Assemblée Nationale promettant une gestion transparente et exemplaire dans la gestion des deniers publics menait en fait la vie de château dans son hôtel particulier,régalant ses amis de plats raffinés et luxueux et de grands crus aux frais du contribuable.Cette confusion des genres qui a coûté leur place à de nombreux politiques pourtant bien en vue dans les démocraties d'Europe du nord pour une simple note de frais ou une facture de taxi injustifiée ne peut évidemment concerner ce parasite d'Etat dont le train de vie luxueux n'est qu'un avantage naturel que confère la fonction.Tout cela est donc normal ,justifié,circulez,il n'y a rien à voir,c'est la règle en macronie,les dignitaires du régime ne peuvent faire l'objet du moindre soupçon,tellement ils sont vertueux et donc à ce titre intouchables.