En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© MARTIN BUREAU / AFP
En chute libre

Les apiculteurs inquiets face au changement climatique

Publié le 25 juin 2019
Déjà très impactée ces dernières semaines, la production de miel s'annonce catastrophique avec la canicule.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico - Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Déjà très impactée ces dernières semaines, la production de miel s'annonce catastrophique avec la canicule.

Panique générale dans le monde de l'apiculture. L'Union nationale de l'apiculture est très inquiète concernant la production de miel cette année : "habituellement, on a fait une bonne partie des miels, autour de 40, 50%. Là, on ne les a pas" déplore Henri Clément, secrétaire général et porte-parole du mouvement, à l'AFP.


"Ça fait quelques temps qu'on s'alarme du bouleversement climatique qui a un gros impact sur les productions. Pour l'instant, il ne s'est quasiment pas fait de miel, à part en Bretagne" ajoute-t-il. 


Le syndicat agricole Modef, qui a lancé une alerte via communiqué, explique que les abeilles "ne récoltent rien ! Dans les ruches, il n'y a pas à manger, les apiculteurs sont obligés de les nourrir avec du sirop […] Un hiver très doux a facilité une bonne reprise de ponte, les colonies très populeuses se sont trouvées sans fleurs ni miellée et se sont effondrées en peu de temps.


Les récoltent sont donc impactées depuis l'hiver dernier. Mais Henri Clément n'est pas du tout optimiste quant à la suite des choses : "Dans beaucoup les acacias ont gelé. Il a fait un printemps pourri, on a été obligé de nourrir les ruches, plutôt que de récolter du miel. On attend de voir un peu comment la saison peut évoluer, parce que ça peut se redresser, mais la canicule qui s'annonce a l'air de vouloir compromettre véritablement les récoltes."


Si la crise se poursuit, la récolte totale pourrait être inférieure à 10 000 tonnes cette année, elle était de 16 000 en 2016. Une baisse constante puisque la production était de 35 000 en 1990. Pour rappel, les Français consomment environ 40 000 tonnes de miel.

 

Vu sur : Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

03.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

04.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

05.

Démence sénile : une nouvelle étude montre qu’il est possible d’agir même en cas d’antécédents familiaux lourds

06.

Rentrée sous pression : pourquoi la mi-mandat pourrait être fatale pour l’unité de la LREM

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Un échec pour Merkel et Sarkozy?

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

05.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

06.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

Commentaires (5)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Paulquiroulenamassepasmousse
- 26/06/2019 - 20:48
Merde...! encore un coup des
Merde...! encore un coup des Islamophobes pour faire augmenter le prix des gâteaux au miel...et affamér les musulmans.
assougoudrel
- 25/06/2019 - 16:59
Au lieu de parler de changement
climatique, ils feraient mieux de s'en prendre aux utilisateurs de pesticides. Il y a peu de temps encore, j'habitais en Bretagne-sud; j'avais toutes sortes de fleurs dans mon jardin et pendant des années, je n'ai pas vu une seule abeille. Comme le dit avec justesse Fazende, il faut chercher chez les respectueux de la nature qui ont sût s'isoler et on trouvera du très bon produit, comme à l’Abbaye-Hôtel de Hautecombe sur le bord du Lac du Bourget (lieu magnifique). ...https://fr.images.search.yahoo.com/search/images;_ylt=AwrJS9aPNRJdjiwAkA0k24lQ;_ylu=X3oDMTByZmVxM3N0BGNvbG8DaXIyBHBvcwMxBHZ0aWQDBHNlYwNzYw--?p=le+monast%C3%A8re+de+Hautecombe&fr=mcafee
zen aztec
- 25/06/2019 - 16:48
merde...
Supprimés