En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Attaques à distance

Les gilets jaunes de simples citoyens ? "De la pure connerie" pour Emmanuel Macron

Publié le 25 juin 2019
Dans un long entretien accordé au New Yorker, le chef de l'Etat est revenu sur la crise des gilets jaunes et sur les violences policières.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Dans un long entretien accordé au New Yorker, le chef de l'Etat est revenu sur la crise des gilets jaunes et sur les violences policières.

Quand il quitte l'hexagone, Emmanuel Macron est souvent plus franc. Aux Etats-Unis, le célèbre magazine The New Yorker a publié un très long portrait du président de la République française. 


Dans ces colonnes, le chef de l'Etat revient sur la crise des gilets jaunes, notamment concernant le bilan des personnes blessées. "Nous faisons face à un mouvement social d'un haut niveau de violence. Unique" a-t-il déclaré aux journalistes américains. Il explique également son choix de ne pas s'opposer aux manifestations : "J'ai décidé de ne pas décréter de situation exceptionnelle ou d'interdire. Je ne l'ai pas fait parce que je ne voulais pas réduire les libertés dans ce pays. Mais penser que nous sommes en train de parler de simples citoyens qui manifestent, c'est de la pure connerie.


Alors que la France est dans le viseur des Nations unies suite aux violences policières, Emmanuel Macron n'en démord pas, sa politique de maintien de l'ordre était justifiée : " Ce qui est compliqué, c'est que beaucoup de personnes sont agacées par la violence des manifestants, qui pourrait être synonyme d'une sorte de laxisme du gouvernement. Et en même temps, les gens sont bouleversés par tous ces blessés, synonymes de l'autoritarisme."

Concernant Geneviève Legay, blessée lors de la manifestation interdite à Nice le 23 mars dernier, il continue d'affirmer que la manifestante de 70 ans n'avait rien à faire à cet endroit-là : "Cette dame âgée n'allait pas faire des courses. Elle allait manifester avec des activistes, face aux policiers, au pire moment de la crise."

Vu sur : The New Yorker
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

03.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

04.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

05.

Démence sénile : une nouvelle étude montre qu’il est possible d’agir même en cas d’antécédents familiaux lourds

06.

Rentrée sous pression : pourquoi la mi-mandat pourrait être fatale pour l’unité de la LREM

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Vers une nouvelle crise alimentaire?

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

05.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

06.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

Commentaires (11)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
spiritucorsu
- 26/06/2019 - 23:25
On est toujours le c...
Rectification,vieux c...des neiges d'antan et non gros c...
spiritucorsu
- 26/06/2019 - 21:45
On est toujours le con de quelqu'un
On est toujours le con de quelqu'un,ce qui est intéressant c'est de savoir pour certains où ils se situent dans cette échelle de valeur à savoir comme le chantait le regretté G.Brassens:petit con de la dernière averse ou gros con des neiges d'antan...
Paulquiroulenamassepasmousse
- 26/06/2019 - 18:52
Une gauchiste âgée, reste une
Une gauchiste âgée, reste une gaucho..... Toujours prête à faire chier le monde.... Mme Le gay a volontairement bravé une interdiction de manifester et elle le paie, je ne vois pas l'ombre d'un problème, et comme disait Bassens, le temps ne fait rien à l'affaire.....