En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Retour aux sources

Jean-François Copé lance un appel à tous ceux qui ont quitté Les Républicains à "revenir travailler ensemble"

Publié le 23 juin 2019
Le maire de Meaux, Jean-François Copé, a appelé les responsables des Républicains ayant déserté le parti à revenir. Cette déclaration intervient après la démission de Laurent Wauquiez et le départ de Valérie Pécresse notamment.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le maire de Meaux, Jean-François Copé, a appelé les responsables des Républicains ayant déserté le parti à revenir. Cette déclaration intervient après la démission de Laurent Wauquiez et le départ de Valérie Pécresse notamment.

Jean-François Copé a appelé  ce dimanche 23 juin les responsables ayant quitté le parti Les Républicains à "revenir travailler ensemble" après la lourde défaite de la liste menée par François-Xavier Bellamy aux élections européennes.

Jean-François Copé s'est exprimé dans les colonnes du JDD

"Je ne suis pas sûr qu’on arrivera à reconstruire sur un tel champ de ruines, mais il est vital d’essayer". 

Jean-François Copé souhaite "proposer à tout le monde de revenir travailler ensemble, de Xavier Bertrand à Jean-Pierre Raffarin, en passant par Dominique Bussereau et Valérie Pécresse".

L'ancien président de l'UMP a tenté d'analyser la défaite des Républicains aux Européennes. Jean-François Copé déplore une "ligne ambiguë qui flirtait en permanence avec le FN, une absence totale de débat et d’animation, et une purge sans précédent qui nous a tous conduits à prendre nos distances".

Le maire de Meaux souhaite que les membres des Républicains mènent un réel travail de refondation du parti et que le positionnement de la formation politique soit repensé : 

"Qu’on le veuille ou non, le clivage n’est plus entre la gauche et la droite ; il est entre les partis de gouvernement et les partis extrémistes. Il faut être résolument dans le premier camp. Un parti à la fois régalien, libéral, social, européen et populaire. Avec deux supports nouveaux l’écologie et l’intelligence artificielle".

Jean-François Copé a regretté le positionnement des Républicains lors du débat sur la privation d'Aéroports de Paris (ADP). 

"Qui peut comprendre que la droite vote contre la privatisation d’ADP avec l’extrême gauche et refuse de voter la loi modernisant la fonction publique ?"

Dans le cadre de cet entretien, Jean-François Copé a apporté son soutien à la candidature de Christian Jacob pour la présidence du parti

Le nouveau président des Républicains sera désigné en octobre prochain. 

Vu sur : Huffington-Post
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

03.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

04.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

05.

Démence sénile : une nouvelle étude montre qu’il est possible d’agir même en cas d’antécédents familiaux lourds

06.

Rentrée sous pression : pourquoi la mi-mandat pourrait être fatale pour l’unité de la LREM

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Un échec pour Merkel et Sarkozy?

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

05.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

06.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 23/06/2019 - 20:31
Dans la brume matinale,
du coté de Meaux, retentit le braiment d'un gros âne enroué, aussi laid qu'un derrière gratté à deux mains. Il est vivant!? Je croyais qu'il faisait sa corvée de charbon chez Belzébuth, après son score ridicule à la primaire.