En direct
Best of
Best of du 6 au 12 juillet
En direct
© ERIC FEFERBERG / AFP
Cnom

L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse

Publié le 20 juin 2019
L'Ordre des médecins a finalement autorisé Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale. Il a été jugé apte à exercer. L'ancien ministre avait été condamné en mai 2018 à quatre ans d'emprisonnement, dont deux ans avec sursis pour fraude fiscale notamment.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'Ordre des médecins a finalement autorisé Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale. Il a été jugé apte à exercer. L'ancien ministre avait été condamné en mai 2018 à quatre ans d'emprisonnement, dont deux ans avec sursis pour fraude fiscale notamment.

L'Ordre des médecins a finalement autorisé Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse. Cette décision a été confirmée ce jeudi 20 juin par un porte-parole de l'organisme auprès de l'AFP. 

Le Conseil national de l'Ordre des médecins (Cnom), réuni le jeudi 13 juin, a jugé Jérôme Cahuzac apte à exercer. Cette information a été dévoilée par le journal médical Egora

Jérôme Cahuzac avait été condamné en mai 2018 à quatre ans d'emprisonnement, dont deux ans avec sursis, pour fraude fiscale et blanchiment de fraude fiscale. Il a pu éviter la prison grâce à un aménagement de peine et avec le port d'un bracelet électronique. 

Le Conseil régional corse de l'Ordre des médecins avait autorisé Jérôme Cahuzac à exercer dans l'île. C'est en effet en Corse qu'il réside dorénavant. Le 19 novembre 2018, un premier avis avait été donné jugeant que Jérôme Cahuzac avait "toutes les compétences et qualités nécessaires" pour s'installer en tant que médecin généraliste. L'instance nationale avait formulé un recours le 28 novembre dernier. La décision avait donc été suspendue. 

Selon la rédaction d'Egora, Jérôme Cahuzac est "désormais libre d'accepter le poste de "clinicien hospitalier à temps partiel" que lui propose l'hôpital de Bonifacio". 

Jérôme Cahuzac avait débuté comme chirurgien cardiaque. Dans les années 1990, il a poursuivi sa carrière dans les implants capillaires et comme consultant de laboratoires pharmaceutiques. 

L'ancien ministre du Budget de François Hollande était également au cœur de l'actualité en juillet 2018. Il avait effectué à cette époque une mission de remplacement d'un mois dans un centre de santé en Guyane. 

Vu sur : Egora
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

02.

La dangereuse complaisance du planning familial avec l’islam radical

03.

Intégration sensible : le cas particulier des immigrés d’origine algérienne ou turque

04.

La fête est finie : les constructeurs automobiles obligés de tirer les leçons de la baisse importante de leurs ventes

05.

Démence sénile : une nouvelle étude montre qu’il est possible d’agir même en cas d’antécédents familiaux lourds

06.

Rentrée sous pression : pourquoi la mi-mandat pourrait être fatale pour l’unité de la LREM

07.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

01.

Céline Dion envoie DEUX stylistes à l’hosto; Nabilla veut de grandes études pour son bébé; Elizabeth II recueille une milliardaire en fuite; Laeticia Hallyday humiliée à Saint-Tropez; Cyril Hanouna achète à Miami, François H. & Julie Gayet à Montsouris

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Auriez vous le brevet des collèges ou... signé une pétition car les épreuves étaient trop difficiles ?

04.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

05.

Safari des gérants du Super U : pourquoi leur cas est bien plus défendable qu’il n’y paraît d’un point de vue environnemental

06.

Ces 6 questions que soulèvent les révélations sur François de Rugy et qui en disent long sur le niveau de dysfonctionnement politique et économique de notre pays

01.

Greta Thunberg à l’Assemblée nationale : le révélateur de la faiblesse des écologistes politiques ?

02.

Immigration : quand la vérité des chiffres émerge peu à peu

03.

Ces cinq erreurs de politiques publiques qui coûtent incomparablement plus cher à la France que quelques dîners au luxe malvenu

04.

Chasse aux comportements indécents : ce que la France a à gagner … et à perdre dans sa quête grandissante de vertu

05.

L’humanité a-t-elle atteint son pic d’intelligence ?

06.

Et toute honte bue, François de Rugy limogea sa chef de cabinet…

Commentaires (14)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Fazende
- 22/06/2019 - 10:42
j'avoue à @assougoudrel
que j'attendais sa réponse ! Une archéologue de la Préhistoire ne sait pas tout.. les premiers hommes n'avaient point de souci.. les cailloux si nombreux faisaient l'affaire en cachette.. mignon, non ? joli WE à tous malgré les nouveaux articles offerts aux yeux.. mais les pieds ? Sortez Bonnes Gens !!!! la vie est belle...
assougoudrel
- 22/06/2019 - 10:31
Les tinettes, grands récipients métalliques
On les trouvait en ville, car il y avait peu de WC à l'époque. Les habitants faisaient leur besoin dans un pot de chambre qu'ils versaient après dans les tinettes qui étaient au RDC, dans un local. Un véhicule spécialisé, genre voirie, faisait le ramassage une ou deux fois dans la semaine (plus souvent à la saison des châtaignes). Il n'y avait pas de "honte", car tout le monde gravitait autour de cette M...e. Il n'y a pas de sots (sous) métiers, mais il en a que l'on préfère laisser aux autres.
Fazende
- 21/06/2019 - 18:50
@moneo
Comme c'est élégamment écrit ! Wikipédia annonce un terme "militaire"...