En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Diam's bientôt de retour, Alain Chabat bientôt papy; Grand froid entre Charlène & Albert de Monaco, grand frais entre Emmanuel Macron & sa famille; Divorce imminent chez les Kardashian West; Ben Affleck se gave de doughnuts, Laura Smet prend un coach

02.

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

03.

Éviction d’Alain Finkielkraut : les bienfaits de la condamnation des dérapages, les dangers de l’épuration

04.

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

01.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

02.

Vers une nouvelle grande vague de froid sibérien sur la France ?

03.

La grande épuration : mais pourquoi la Silicon Valley se comporte-t-elle comme si elle voulait donner raison aux complotistes à la QAnon ?

04.

Gilets jaunes et trumpistes enragés : clones, cousins ou frères ennemis ?

05.

Alerte aux nouveaux variants du Coronavirus : l’Occident peut-il encore échapper à un bilan humain tragique sans adopter les méthodes asiatiques face à l’épidémie ?

06.

Vers un 3ème confinement ? Ce que l’on sait désormais de leur bilan avantages / inconvénients

01.

Affaire Olivier Duhamel : Alain Finkielkraut, ne sera plus chroniqueur de l’émission 24h Pujadas, diffusée sur LCI

02.

La grande épuration : mais pourquoi la Silicon Valley se comporte-t-elle comme si elle voulait donner raison aux complotistes à la QAnon ?

03.

Vers un 3ème confinement ? Ce que l’on sait désormais de leur bilan avantages / inconvénients

04.

Il donne un coup de boule au principal de son collège. Ouf il ne l’a pas décapité…

05.

Alerte aux nouveaux variants du Coronavirus : l’Occident peut-il encore échapper à un bilan humain tragique sans adopter les méthodes asiatiques face à l’épidémie ?

06.

Ne dites plus "amen" mais "awomen"

ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 3 jours 2 heures
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 3 jours 7 heures
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 3 jours 7 heures
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 3 jours 8 heures
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 3 jours 9 heures
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 3 jours 9 heures
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 3 jours 10 heures
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 3 jours 10 heures
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 3 jours 11 heures
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 3 jours 11 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 3 jours 5 heures
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 3 jours 7 heures
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 3 jours 8 heures
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 3 jours 8 heures
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 3 jours 9 heures
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 3 jours 10 heures
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 3 jours 10 heures
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 3 jours 11 heures
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 3 jours 11 heures
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 3 jours 11 heures
© PHILIPPE LOPEZ / AFP
© PHILIPPE LOPEZ / AFP
Retrait de la vie politique ?

Nicolas Sarkozy sur Les Républicains : "je les aime beaucoup mais ce n’est plus mon quotidien"

Publié le 14 juin 2019
Interrogé par des journalistes de BFMTV sur Les Républicains en marge d’un déplacement à Belfort, Nicolas Sarkozy a répondu : "Je les aime beaucoup mais ce n’est plus mon quotidien, ce n’est pas ma responsabilité".
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Interrogé par des journalistes de BFMTV sur Les Républicains en marge d’un déplacement à Belfort, Nicolas Sarkozy a répondu : "Je les aime beaucoup mais ce n’est plus mon quotidien, ce n’est pas ma responsabilité".

Nicolas Sarkozy a inauguré une rue Simone Veil vendredi à Belfort. Il a ainsi tenu à rendre hommage à l’ancienne ministre dont le "combat" contre l’antisémitisme et le racisme est toujours d’"actualité". 

Alors que le parti Les Républicains traverse une importante crise après la défaite des élections européennes et suite à la démission de Laurent Wauquiez et au départ de Valérie Pécresse, l’ancien président de la République a été assez discret ces derniers jours. 

Lors de ce déplacement, il a été interrogé par des journalistes de BFMTV ce vendredi. Nicolas Sarkozy a précisé que la vie politique n’était "plus [son] quotidien".

L’ex-chef de l’État était présent à l’invitation du maire (LR) Damien Meslot, aux côtés de Pierre-François Veil, fils de Simone Veil. 

Nicolas Sarkozy à néanmoins profité de ce déplacement à Belfort pour rencontrer les syndicats de General Electric. Les salariés sont sous la menace d’un plan social de grande ampleur avec 800 suppressions de postes envisagées sur le site de Belfort.

Questionné lors de ce déplacement par des journalistes sur la situation de sa famille politique, Les Républicains, Nicolas Sarkozy a donc donné son sentiment :  

"Je ne m’inscris plus du tout dans cette actualité. J’ai beaucoup de fidélité et d’amitié pour les militants et les électeurs, tous ceux qui m’ont fait confiance. Je les respecte et je les aime beaucoup, mais je ne suis plus élu. Ca n’est pas mon actualité. Ca n’est pas ma vie. Ce n’est plus mon quotidien, ce n’est pas ma responsabilité".

Il a en revanche indiqué qu'il était "très touché par ces marques d'amitié", venues de la base et de responsables de sa famille politique.

Nicolas Sarkozy est en retrait de la vie politique depuis sa défaite au premier tour de la primaire de la droite en 2016. 

La déclaration de Nicolas Sarjozy a été rapidement relayée sur Twitter par Jean Leonetti, président par intérim de LR depuis la démission de Laurent Wauquiez.

Vu sur : BFMTV
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Fazende
- 16/06/2019 - 08:23
espérons..
Qu'il dit vrai ! Entrer en politique c'est être roublard ! Une parole donnée est une parole retirée... Président, il s'est entouré de la gauche, l'a légitimée dans des responsabilités ministérielles... Oui, aujourd'hui, il baise les pieds de Macron.. Alors sa parole ??? Étonnant : il resterait un "favori" pour les français.. à ne rien comprendre...
pierre de robion
- 15/06/2019 - 23:02
Même pas la reconnaissance du ventre!
Il a oublié le "sarkoton"! Cherchez un parti dont les adhérents (je ne dis pas les cadres politiques) ont sorti des centaines de milliers d'euros pour sauver un parti que sarko avait foutu dans la m...avec ses dépenses de campagnes!
Il est vrai que depuis qu'il fricote avec brigitte et manu, les Républicains sont le cadet de ses soucis!
De même il aurait pu dénoncer aux Alstoms que celui qui a vendu leur boîte à GE et de ce fait les a foutus dans la m...e se trouve aujourd'hui à l'Elysée! Cela aurait été le minimum comme signe de compassion!i
Liberte5
- 15/06/2019 - 14:45
Il a largement contribué à enterré la droite et la France.
Il sait , par ailleurs, qu'il n'a pas sa place dans une reconstruction d'une véritable droite. Sa place est désormais avec Macron.