En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© FREDERICK FLORIN / AFP
Soupçons

La justice s'intéresse à la vente d'Alstom à General Electric

Publié le 06 juin 2019
Selon des informations de L'Obs, le député Les Républicains Olivier Marleix a été entendu comme témoin par les enquêteurs de l'Office anticorruption (OCLCIFF). Le député s'est interrogé sur un éventuel "pacte de corruption" lors de la vente d'Alstom à son concurrent américain et sur le rôle de l'actuel chef de l'Etat Emmanuel Macron à l'époque.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon des informations de L'Obs, le député Les Républicains Olivier Marleix a été entendu comme témoin par les enquêteurs de l'Office anticorruption (OCLCIFF). Le député s'est interrogé sur un éventuel "pacte de corruption" lors de la vente d'Alstom à son concurrent américain et sur le rôle de l'actuel chef de l'Etat Emmanuel Macron à l'époque.

D'après des informations de L'Obs, le député Les Républicains Olivier Marleix a été entendu comme témoin par les enquêteurs de l'Office central de Lutte contre la Corruption à Nanterre à la fin du mois de mai. Il avait saisi la justice en janvier pour qu'elle enquête sur les circonstances de la vente du pôle énergie d'Alstom à General Electric en 2014. Le député a été auditionné suite à son signalement auprès du parquet de Paris. Le député s'interrogeait sur un possible "pacte de corruption". 

Dans les éléments qu'il a transmis à la justice, Olivier Marleix estime qu'Emmanuel Macron a "joué un rôle personnel actif et déterminant" lors de la vente du pôle énergie d'Alstom envers son concurrent américain General Electric. 

Il s’étonnait que les autorités judiciaires françaises n’aient "jamais ouvert d’enquête" sur Alstom alors que l’entreprise avait notamment versé une amende à la justice américaine en 2014 pour des faits de corruption.

Olivier Marleix avait précisé qu’Emmanuel Macron, alors à Bercy, avait "formellement donné l’autorisation" de la vente d’Alstom énergie et avait "également autorisé" d’autres cessions d’actifs "d’entreprises stratégiques françaises", comme celles d’Alcatel-Lucent au groupe finlandais Nokia ou de Technip à l’entreprise américaine FMC Technologies.

Le député Les Républicains a également observé que le candidat Emmanuel Macron avait bénéficié d’un "montant de dons records pour sa campagne" et estimait que "le fait que l’on puisse retrouver dans la liste des donateurs ou des organisateurs de dîners de levée de fonds des personnes qui auraient été intéressées aux ventes précitées" ne pouvait "qu’interroger".

Olivier Marleix émettait l’hypothèse que le "système" mis en place dans le cadre de ces cessions aurait pu bénéficier à l’actuel président de la République pendant sa campagne. 

"S’il était vérifié, un tel système pourrait être interprété comme un pacte de corruption".

Plusieurs personnes appartenant à des cabinets d’avocats, des banques-conseils, ou des agences en communication se retrouvent également dans la liste des donateurs ou des organisateurs de dîners de levée de fonds pendant la campagne présidentielle d’Emmanuel Macron. Ces personnes auraient toutes été rémunérées lors de la vente d'Alstom. 

En novembre 2018, le parquet de Paris avait déjà ouvert une enquête préliminaire sur les comptes de campagne du futur président de la République, concernant un total de dons de 144.000 euros, dont la Commission des comptes de campagne n’avait pas réussi à retracer l’origine. 

Vu sur : L'Obs
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Laeticia Hallyday boit dans la mer (mais pas la tasse) ; Voici trouve Macron très beau en maillot, Point de Vue trouve Brigitte mirifique ; Tout sur le mariage de Jenifer sauf des photos ; Crise de libido royale pour William et Kate

02.

Seniors : cette méthode qui vous permet de profiter pleinement de votre retraite

03.

Arrêt de l’enquête dans les maternités de Fukushima : un non-lieu sanitaire pour le nucléaire ?

04.

Tempête dans les bénitiers : qui de Salvini ou du pape est le plus catholique ?

05.

Le G7 du blabla politico-diplomatique qui ne sert à rien, sauf à permettre aux dirigeants de se parler et ça, c’est primordial

06.

Incendie en Amazonie : on vient d’inventer la politique magique !

07.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Crise de foie, 5 fruits et légumes : petit inventaire de ces fausses idées reçues en nutrition

03.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

04.

Pourquoi vous devriez éviter le régime keto

05.

Manger du pain fait grossir : petit inventaire de ces contre-vérités en médecine et santé

06.

Jean-Bernard Lévy, celui qui doit faire d’EDF le champion du monde de l’énergie propre et renouvelable après un siècle d’histoire

01.

La guerre de France aura-t-elle lieu ?

02.

Ces quatre pièges qui pourraient bien perturber la rentrée d'Emmanuel Macron (et la botte secrète du Président)

03.

Record de distribution des dividendes : ces grossières erreurs d'interprétation qui expliquent la levée de bouclier

04.

G7 à Biarritz : ces inégalités croissantes dans les pays occidentaux dont les progressistes ne veulent pas entendre parler

05.

Rencontres diplomatiques : Boris Johnson pourrait-il profiter du désaccord entre Paris et Berlin sur le Brexit ?

06.

​Présidentielles 2022 : une Arabe à la tête de la France, ça aurait de la gueule, non ?

Commentaires (7)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
alam
- 10/06/2019 - 22:43
L' Europe doit se secouer
Sur la vente d ' Alstom, il faut lire le livre de Frédéric Pierucci " le piège américain". C 'est édifiant. Il est grand temps de réagir pour créer une puissance européenne capable de s'opposer à l 'impérialisme américain.
hoche38
- 10/06/2019 - 08:27
Pas d'affolement!
Même si quelqu'un arrive à faire saisir la justice "pour de vrai", on peut espérer que les qualités de prudence et le discernement de nos magistrats permettront de conduire l'instruction jusqu'à son terme et raisonnablement aboutir avant 2029 ou 2030.
gerint
- 07/06/2019 - 23:59
Bizarre cette faillite de GE dans le secteur turbines
Surtout aussi rapide. Je ne pense pas qu’ils ne savaient pas ce qui arriverait. Ils devaient être intéressés par un aspect que nous ne connaissons pas, un transfert technologique ?