En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

02.

Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"

03.

Hommage à Samuel Paty : Emmanuel Macron dénonce les lâches qui ont livré le professeur aux barbares mais oublie de cibler le "pas-de-vagues"

04.

Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi

05.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

06.

Covid-19 : voilà ce que l’Etat n’a toujours pas compris sur son incapacité à enrayer la deuxième vague

07.

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

01.

Gérald Darmanin & Brad Pitt bientôt papas, M. Pokora bientôt marié; Voici pense que le bébé de Laura Smet s'appelle Léo, Closer Jean-Philippe; Adele aurait succombé au charme de l'ex (cogneur) de Rihanna; Kanye West propose l'union libre à Kim Kardashian

02.

Comment les islamistes ont réussi à noyauter la pensée universitaire sur... l’islamisme

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

05.

Islamisme : la République de la complaisance

06.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

01.

Décapitation islamiste : est-il encore temps d’arrêter la spirale infernale… et comment ?

02.

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

03.

Islamisme : la République de la complaisance

04.

Professeur décapité : souvenons-nous de la phrase d'Arletty

05.

Professeur décapité à Conflans-Sainte-Honorine : "Il a été assassiné parce qu'il apprenait à des élèves la liberté d'expression"

06.

Professeur décapité : "je crains plus le silence des pantoufles que le bruit des bottes"

ça vient d'être publié
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Boualem Sansal alerte sur la guérilla islamiste qui nous menace, le recteur de la mosquée de Paris sur l’entrisme des radicaux; Bertrand cherche à s’attirer les bonnes grâces de Sarkozy, Bayrou ménage Le Maire; Le Drian organise les macronistes de gauche
il y a 33 min 7 sec
décryptage > France
Séparatisme

Les impensés de l’attentat terroriste de Conflans

il y a 2 heures 31 min
décryptage > Santé
Coronavirus

Covid-19 : l’Allemagne investit massivement dans un plan de ventilation et la France serait bien inspirée de l’imiter

il y a 3 heures 6 min
pépite vidéo > France
"Réparer la France"
Le général Pierre de Villiers estime "qu'il y a désormais un risque de guerre civile en France"
il y a 3 heures 55 min
décryptage > International
Conflit au Haut-Karabagh

Il faut sauver les Karabaghiotes, pas le groupe de Minsk

il y a 5 heures 15 min
décryptage > Société
Islam vaincra !

Et Idriss Sihamedi décida d’entrer en guerre contre Gérald Darmanin…

il y a 5 heures 39 min
décryptage > Education
Education nationale

Hommage à Samuel Paty : Emmanuel Macron dénonce les lâches qui ont livré le professeur aux barbares mais oublie de cibler le "pas-de-vagues"

il y a 5 heures 50 min
light > Terrorisme
Biopic
Le réalisateur Clint Eastwood sera convoqué au procès de l'attentat du Thalys
il y a 16 heures 18 min
pépites > France
Hommage national
Discours d’Emmanuel Macron à la Sorbonne : "Samuel Paty est devenu vendredi le visage de la République"
il y a 17 heures 45 min
pépites > Justice
PNAT
Attentat de Conflans-Sainte-Honorine : le procureur du Parquet national antiterroriste livre de nouveaux éléments sur l'enquête
il y a 22 heures 27 min
décryptage > International
Campagne électorale

Election présidentielle en Côte d’Ivoire : ne pas rejouer les luttes du passé

il y a 2 heures 14 min
décryptage > Politique
A l’Ouest, rien de nouveau

Le terrorisme fait-il encore bouger les lignes chez les électeurs ?

il y a 2 heures 55 min
décryptage > High-tech
Menace incontrôlable en vue ?

Ces deepfakes de photos de (vraies) femmes nues que des bots génèrent à la chaîne

il y a 3 heures 15 min
décryptage > Société
Lutte contre le séparatisme

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

il y a 4 heures 38 min
décryptage > France
Lutte contre le séparatisme

Dissolution des organisations salafistes : le temps des actes

il y a 5 heures 34 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

Syndicats et patronat main dans la main pour s’opposer au gouvernement

il y a 5 heures 43 min
pépites > Justice
Terrorisme
Sept personnes mises en examen après l'assassinat de Samuel Paty
il y a 6 heures 35 min
pépite vidéo > France
Hommage national
Retrouvez l’hommage d’Emmanuel Macron à Samuel Paty
il y a 17 heures 2 min
pépites > Santé
Extension du couvre-feu
Covid-19 : plusieurs départements vont basculer en alerte maximale jeudi
il y a 21 heures 32 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Inconsolés" de Minh Tran Huy : une histoire d’amour tragique, un conte féérique, un thriller gothique, une intrigue magistrale, l’exotisme du Vietnam…, un superbe roman

il y a 1 jour 4 min
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Pschitt

Prétendu financement libyen de la campagne de Sarkozy : aucune preuve découverte dans les archives de Kadhafi

Publié le 02 juin 2019
L'enquête sur un prétendu financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy se termine, et aucune preuve n'a encore été trouvée.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'enquête sur un prétendu financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy se termine, et aucune preuve n'a encore été trouvée.

L'affaire libyenne qui vise Nicolas Sarkozy et qui porte sur les soupçons de financement libyen de la campagne de 2007 va-t-elle faire pschitt ? L’ancien Président de la République mis en examen le 21 mars 2018 pour "corruption passive", "financement illégal de campagne électorale" et "recel de détournement de fonds publics libyens" va peut-être pouvoir souffler, car l'enquête piétine et le juge Serge Tournaire, qui en est chargé, quittera à la fin du mois le pôle financier pour rejoindre le tribunal de Nanterre.  "Il est allé trop loin pour reculer ou pour laisser d'autres juges terminer l'instruction à sa place, souffle une source proche du dossier citée par le JDD. Il doit montrer qu'il n'a pas poursuivi un président de la République sans éléments solides. Sinon, c'est toute la justice qui sera discréditée."

Sauf qu'aucune preuve n'a encore été découverte. Pour rappel, les trois juges du pôle financier qui instruisent le dossier soupçonnent que sa campagne a pu être abondée par de l’argent liquide en provenance du camp Kadhafi. L’intermédiaire Ziad Takieddine, dont les déclarations ont souvent fluctué, assure avoir transporté 5 millions d’euros en liquide entre Tripoli et Paris. Plusieurs anciens dignitaires kadhafistes ont affirmé que les versements au profit de Sarkozy étaient consignés par le régime.

Or, les investigations en Libye ont révélé que toutes les archives au ministère des Affaires étrangères n'ont pas été détruites pendant la guerre. Un procureur de Tripoli a donc examiné les dossiers conservés par un service dénommé "Bureau des affaires secrètes", qui comprend des dossiers sensibles (attentat commandité par Kadhafi contre un DC10 français d'UTA en 1989, procès des infirmières bulgares...), mais rien sur un versement pour la campagne de Nicolas Sarkozy. Les pièces de 2007 retrouvées détaillent simplement les coulisses du rapprochement franco-libyen avant et après l'élection de Nicolas Sarkozy. Des télégrammes recensent bien l'envoi de fonds vers la délégation libyenne à Paris en 2006, 2007 et après, parfois "dans le cadre des frais de l'action politique", mais aucune contribution à des campagnes électorales n'est évoqué.

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Monde2Bestfriend
- 10/06/2019 - 19:24
Voir sur mon blog, les étonnantes failles de l'accusation
Notamment, le fait que Takieddine ne puisse préciser le jour exact où il a remis une valise de billet à Nicolas Sarkozy. Si cela avait été le cas, sachant que l'homme qu'il avait en face de lui avait de fortes chances d'être président de la 5e puissance mondiale quelques semaines plus tard, comment peut-il avoir oublié la date exacte, prétextant qu'il était très occupé à cette période?? Par ailleurs, Mediapart ment en affirmant qu'il y a eu beaucoup de contrats signés après la venue de Kadhafi à Paris. Les relations entre les 2 pays sont restés très limitées, les échanges commerciaux très modestes!
zen aztec
- 04/06/2019 - 07:48
pschittt
comme pour Trump dans l'affaire russe...
Pharamond
- 03/06/2019 - 17:05
Acharnement thérapeutique
Il y a l'acharnement thérapeutique , il y a aussi l'acharnement judiciaire. Comme le laisse entendre le "proche du dossier",le juge Tournaire est manifestement un fanatique-ayatollah du droit qui, à notre" ère-gilets-jaunes," de méfiance envers les "élites"entraînera par sa chasse à courre, un surcroît de méfiance et de discrédit sur la Justice,à moins qu'au dernier moment il ne sorte de son mortier un scoop inattendu et inattaquable. A titre personnel,je n'ai jamais cru à cette rocambolesque affaire,par simple bon sens. NS est un homme politique très expérimenté,longtemps Ministre de l'Intérieur; dans cette fonction il a eu le temps de se familiariser avec tout ce qui a trait au renseignement intérieur,extérieur,étranger, comment tout cela agit,inter-agit,les forces et faiblesses des uns et des autres,etc. Sachant tout cela, il aurait été se compromettre avec un personnage aussi fantasque,imprévisible,irascible,voire drogué dit-on, que Kadhafi qui pouvait "lâcher le morceau" à tout moment,soit publiquement soit en faisant des confidences ciblées. On a jamais signalé que NS avait un tempérament suicidaire!