En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© François NASCIMBENI / AFP
Avis médical
Affaire Vincent Lambert : le médecin annonce l'arrêt des traitements
Publié le 11 mai 2019
Le médecin traitant de Vincent Lambert a annoncé à sa famille la décision d'interrompre les traitements lors de la semaine du 20 mai. Le Conseil d'Etat a validé fin avril la décision médicale sur l'arrêt des soins de cet homme en état végétatif depuis dix ans.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le médecin traitant de Vincent Lambert a annoncé à sa famille la décision d'interrompre les traitements lors de la semaine du 20 mai. Le Conseil d'Etat a validé fin avril la décision médicale sur l'arrêt des soins de cet homme en état végétatif depuis dix ans.

Le médecin traitant de Vincent Lambert a annoncé à sa famille l'interruption des traitements lors de la semaine du 20 mai. Cet homme tétraplégique est dans un état végétatif depuis dix ans. Il est hospitalisé à Reims. 

Les avocats des parents du patient, dont le cas est devenu le symbole du débat sur la fin de vie en France, ont annoncé cette information à l'AFP, ce samedi 11 mai, dans un communiqué : 

"Le docteur Sanchez du CHU de Reims vient d'annoncer à la famille de Vincent Lambert qu'il mettrait sa décision du 9 avril 2018 à exécution la semaine du 20 mai 2019, sans autre précision".

Le 24 avril, le Conseil d'Etat avait validé la décision médicale d'interrompre les traitements de Vincent Lambert. La Cour européenne des droits de l'Homme a ouvert la voie à l'arrêt des soins. La demande de suspension de la décision du Conseil d'Etat avait été rejetée.

Vincent Lambert, ancien infirmier psychiatrique de 42 ans, en état végétatif à la suite d'un accident de la route en 2008. Ilsouffre de lésions cérébrales "irréversibles", selon les médecins.

Dans cette affaire emblématique du débat sur la fin de vie en France, la famille Lambert est déchirée entre partisans et opposants de l'arrêt des soins. D'un côté, les parents, le demi-frère et une soeur s'opposent à l'arrêt des soins et des traitements; de l'autre, l'épouse Rachel - sa tutrice légale depuis 2016 -, son neveu François et cinq frères et soeurs du patient refusent l'acharnement thérapeutique.

Vu sur : CNews
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pouvoir d’achat : pourquoi les Parisiens n’en peuvent plus ?
02.
Pourquoi les entretiens d’évaluation annuels sont inutiles pour la plupart des salariés
03.
Solutions au réchauffement climatique : des universitaires de Cambridge tentent de trouver un moyen de re-geler l’Arctique
04.
Nouvelles révélations sur les pilotes de l'US Navy impliqués dans le dessin du pénis géant dans le ciel
05.
La Lune rétrécit et provoque des séismes
06.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
07.
Le classement des distractions les plus perturbantes au bureau
01.
Otages français : Emmanuel Macron, savez vous qui sont vraiment les deux hommes que vous accueillez en fanfare ?
02.
La liberté est-elle climaticide ? La question folle que ne sont pas loin de se poser les nouveaux intégristes de l’environnement
03.
Derrières les ors et les artifices, pourquoi le Qatar est toujours un dangereux émirat moyenâgeux
04.
Pourquoi les entretiens d’évaluation annuels sont inutiles pour la plupart des salariés
05.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
06.
LR : et rien ne se passa comme prévu pour ceux qui misaient sur une défaite humiliante de Laurent Wauquiez
01.
Otages français : Emmanuel Macron, savez vous qui sont vraiment les deux hommes que vous accueillez en fanfare ?
02.
Bénin : les deux touristes français ont été libérés, deux militaires sont morts lors de l'opération
03.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
04.
Affaire Vincent Lambert : le médecin annonce l'arrêt des traitements
05.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
06.
Le graphique qui va bousculer ce que vous pensiez savoir de la montée des inégalités
Commentaires (15)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Louna
- 12/05/2019 - 19:18
Ganesha
Vos propos sont choquants : "le jardinage de ce légume". V.Lambert, même sans réactions, reste un être humain et, pour ses parents, le fils adoré. Je me suis occupée de ma maman jusqu'à sa mort il y a un an à l'âge de 99 ans. Elle avait "oublié" que j'étais sa fille mais, à aucun moment, je l'ai considérée comme un "légume". Jusqu'au dernier jour elle m'a donnée son amour et je lui ai donné le mien. Certains liens parent enfant sont exceptionnellement forts. C'est surement le cas pour les parents de V.lambert et leur fils et le combat qu'ils mènent pour lui, même si ça dépasse l'entendement pour certains, est une magnifique preuve d'amour.
brennec
- 12/05/2019 - 18:02
Quel traitement?
Il semble abusif de parler de traitement quand il s'agit simplement de le faire mourir de faim et de soif, parler d'arrêt des soins me parait plus approprié. Son transfert a été refusé par l'hopital.
Benvoyons
- 11/05/2019 - 23:21
Siles gens avaient suivi l'affaire ils sauraient que les parents
l'on demandé mais il y a eu refus.

"Vincent Lambert est immobilisé en état de conscience minimale, il n’est relié à aucune machine, mais ne pouvant pas déglutir correctement, il est nourri artificiellement."
Donc en effet cela peut être fait chez les parents. Mais il faut l'accord du Médecin, de sa femme Rachel Lambert, & de la Justice.