En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

02.

Petite revue des raisons qui expliquent que les emplois essentiels par temps de pandémie soient si mal payés

03.

Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions

04.

"Vagabondages" de Lajos Kassak : sur les routes de Budapest à Paris avant 14, le savoir survivre d’un artiste prolétaire… une pépite de la littérature hongroise

05.

Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres

01.

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

02.

Alerte aux nouveaux variants du Coronavirus : l’Occident peut-il encore échapper à un bilan humain tragique sans adopter les méthodes asiatiques face à l’épidémie ?

03.

Mais qui peut encore stopper les magistrats dans les dommages qu’ils infligent (inconsciemment) à la démocratie française ?

04.

Emmanuel Macron, victime d’impuissance ?

05.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

06.

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

01.

Alerte aux nouveaux variants du Coronavirus : l’Occident peut-il encore échapper à un bilan humain tragique sans adopter les méthodes asiatiques face à l’épidémie ?

02.

Ne dites plus "amen" mais "awomen"

03.

Éviction d’Alain Finkielkraut : les bienfaits de la condamnation des dérapages, les dangers de l’épuration

04.

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

05.

Certificats de virginité : Marlène Schiappa accuse les "évangélistes" de propager cette détestable pratique

06.

Communication politique : Jean Castex et Olivier Veran, perdus pour la France

ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 5 jours 11 min
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 5 jours 4 heures
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 5 jours 5 heures
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 5 jours 6 heures
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 5 jours 6 heures
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 5 jours 7 heures
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 5 jours 7 heures
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 5 jours 8 heures
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 5 jours 9 heures
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 5 jours 9 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 5 jours 3 heures
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 5 jours 5 heures
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 5 jours 5 heures
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 5 jours 6 heures
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 5 jours 7 heures
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 5 jours 7 heures
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 5 jours 8 heures
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 5 jours 8 heures
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 5 jours 9 heures
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 5 jours 9 heures
© DAMIEN MEYER / AFP
© DAMIEN MEYER / AFP
Nouveau cap

Le gouvernement réfléchit à une application moins "brutale" des 80 km/h

Publié le 29 avril 2019
La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye s'est exprimée ce dimanche sur la question sensible des 80 km/h. Ce sujet pourrait être au cœur du séminaire gouvernemental de ce lundi, organisé après les annonces et les mesures dévoilées par Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse de jeudi.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La porte-parole du gouvernement Sibeth Ndiaye s'est exprimée ce dimanche sur la question sensible des 80 km/h. Ce sujet pourrait être au cœur du séminaire gouvernemental de ce lundi, organisé après les annonces et les mesures dévoilées par Emmanuel Macron lors de sa conférence de presse de jeudi.

L'une des mesures du gouvernement, très critiquée par les automobilistes et les Gilets jaunes, le passage aux 80 km/h, pourrait être abordée lors du séminaire gouvernemental organisé ce lundi. Cette information a été communiquée par la porte-parole du gouvernement, Sibeth Ndiaye, dimanche. 

Selon elle, la question des 80 km/h sera "sans doute" abordée lors du séminaire.  Le gouvernement songerait à la "manière dont on peut faire en sorte qu'il n'y ait pas une application brutale, uniforme" de la mesure très décriée. Sibeth Ndiaye était interrogée sur BFMTV sur le silence du président de la République sur la question des 80 km/h lors de sa conférence de presse de jeudi. Elle a également appelé à ce "qu'on puisse regarder au cas par cas, comment est-ce que les choses peuvent être adaptées, avec toujours le souci de faire en sorte qu'il y ait moins de tués."

Depuis le mois de juillet 2018, la vitesse maximale est passée de 90 à 80 km/h sur près de 400.000 kilomètres de routes secondaires. Cette mesure aurait permis d'atténuer la hausse de mortalité sur les routes. 

Sibeth Ndiaye a précisé qu'Emmanuel Macron et Edouard Philippe avaient "indiqué qu'il fallait voir comment est-ce qu'on pouvait, en discutant avec les élus, faire en sorte qu'il y ait une application qui soit peut-être plus souple ou, en tout cas, qui soit plus adaptée aux réalités du terrain".

Le gouvernement travaille ce lundi dans le cadre d'un séminaire inédit avec le Premier ministre. Cette journée doit permettre de discuter des mesures, de la méthode et du calendrier des annonces du président de la République Emmanuel Macron, après ses annonces lors de sa conférence de presse de jeudi. Le sujet des 80 km/h ne serait donc pas définitvement enterré, selon Sibeth Ndiaye.  

Vu sur : Le Point
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Anouman
- 29/04/2019 - 20:11
Brutal
Pour une application moins brutale on remplace les 80 par des 100 et on supprime 80% des 70 qui n'ont pas de sens en général. Et on supprime les radars fixes.
assougoudrel
- 29/04/2019 - 18:05
Les camions nous collent au cul, car
ces imbéciles qui nous gouvernent ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Quand un radar flashe, on laisse à l'automobiliste une marge d'erreur de 5 km/h, car en voiture le compteur peut indiquer 80 km/h, alors qu'en réalité on est à 76 km/h, contrairement aux camions qui sont réglés avec une très grande précision. C'est un danger supplémentaire pour les automobilistes.
J'accuse
- 29/04/2019 - 17:22
Gouvernement brutal
Le gouvernement reconnaît donc par la voix de sa porte-parole, et bien qu'elle soit une menteuse assumée, que cette mesure était brutale.
Les citoyens attendent donc que ce gouvernement lui présente ses excuses pour sa "brutalité". Il devrait en profiter pour regretter aussi la brutalité de la répression policière, bien plus violente.
Il reconnaît que les Gilets jaunes ont eu raison de la dénoncer, et que cela amène le gouvernement à dialoguer avec les élus locaux, ce qui est quand même la moindre des choses dans ce qu'on appelle une démocratie.
Et s'il ne l'avait pas fait avant, c'est donc que Philippe a une conception autoritaire de sa mission, tout à fait en phase avec celle de Macron.
On ne dirait pas mais rien qu'avec cette déclaration, la menteuse avoue beaucoup de choses édifiantes, non ?