En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© Reuters
Winter is coming

Rapport Mueller : Mitt Romney reproche à Donald Trump d'être malhonnête

Publié le 20 avril 2019
Mitt Romney publie un communiqué dans lequel il dénonce la "malhonnêteté" de Donald Trump.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Mitt Romney publie un communiqué dans lequel il dénonce la "malhonnêteté" de Donald Trump.

La parrution du rapport du procureur spécial Robert Mueller sur l'enquête russe, ce jeudi, divise. Alors que les Démocrates pourrait s'en servir pour entamer une procédure d'"impeachment", les Républicains ont crié à la victoire. En effet, après 22 mois d'enquête ce rapport conclu qu'il n'y a aucune preuve de collusion entre l'équipe de campagne de Donald Trump et Moscou durant la campagne présidentielle de 2016. Un heureux dénouement pour le locataire de la Maison Blanche qui ne cessait de répéter "no collusion" depuis le début de l'enquête.

Mais pourtant, le dossier n'est pas totalement clos. En effet, le deuxième point central de l'enquête était de déterminer si Donald Trump avait tenté de mettre un terme à l'enquête ou non. Or, si le ministre de la Jutice américain, Bill Barr, a déclaré que Donald Trump était blanchi de tous soupçons d'entrave à la justice, le rapport du procureur Mueller n'est pas aussi clair sur ce point. 

“Si nous étions sûrs, après une enquête rigoureuse, que le président n’a clairement pas commis d’entrave à la justice, nous le dirions. Sur la base des faits et des standards légaux applicables, nous ne sommes pas en mesure de prononcer ce jugement" a écrit Robert Mueller.

Quoiqu'il en soit très peu de voix s'élèvent à ce sujet dans le camps des Républicains. Sauf un homme ose s'élèver contre le président : Mitt Romney. L'ancien candidat aux présidentielles américaines s'est réjouit en demi-teinte qu'il n'y ait pas eu "assez de preuves pour inculper le président des Etats-Unis d'avoir comploté avec un adversaire étranger ou d'avoir fait entrave à la justice. L'inverse nous aurait mené vers un processus déchirant qui aurait pu mener à une crise constitutionnelle". "Quand bien même, je suis écoeuré par l'étendue et l'ampleur de la malhonnêteté et des errements d'individus occupant la plus haute fonction du pays, y compris le président", assène ensuite M. Romney. "Je suis également consterné que, entre autres choses, des compatriotes travaillant pour une campagne présidentielle aient été heureux d'accepter de l'aide de la part de la Russie --y compris des informations qui avaient été obtenues illicitement--; qu'aucun d'entre eux n'ait prévenu la police américaine; et que le directeur de la campagne (Paul Manafort) ait été engagé activement dans la promotion des intérêts russes en Ukraine», poursuit le sénateur de l'Utah. "Lire ce rapport, c'est faire le sombre constat d'à quel point nous nous sommes éloignés des aspirations et principes des fondateurs» des Etats-Unis", conclut-il.

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Descente aux enfers : alors que la canicule s’abat sur la France, la culture démocratique s’évapore

02.

Un million de personnes veulent envahir la zone 51 aux Etats-Unis

03.

Ces caractéristiques pas très progressistes qui expliquent paradoxalement que Greta Thunberg soit devenue l’idole de ceux qui croient l’être

04.

Pourquoi le Roi Lion pourrait être le dernier classique que Disney parvient à recycler

05.

Jordan Bardella sur Sibeth Ndiaye : "Elle est habillée comme un Télétubbies"

06.

Pourquoi l’Europe ne s’est jamais complètement remise de l’échec de l’attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler

07.

Quand les documents officiels sur le SNU montrent que l’occasion de restaurer l’autorité a été manquée

01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

05.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

06.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

03.

Descente aux enfers : alors que la canicule s’abat sur la France, la culture démocratique s’évapore

04.

Ces caractéristiques pas très progressistes qui expliquent paradoxalement que Greta Thunberg soit devenue l’idole de ceux qui croient l’être

05.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

06.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
gerint
- 21/04/2019 - 08:36
En France on ne s’indigne guère
de la partialité du Parquet Financier créé pour détruire Fillon et protéger Macron