En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© Thomas SAMSON / AFP
Une concomitance troublante

Notre-Dame de Paris : l'entreprise en charge des travaux impliquée dans un autre départ de feu récent

Publié le 19 avril 2019
Le groupe Le Bras, qui rénovait la flèche de la cathédrale, a connu un départ de feu sur un autre chantier le 1er avril dernier, dans la Meuse.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le groupe Le Bras, qui rénovait la flèche de la cathédrale, a connu un départ de feu sur un autre chantier le 1er avril dernier, dans la Meuse.

Selon L'Express, le groupe Le Bras, qui était en charge de la rénovation de Notre-Dame de Paris, n'est pas à son premier incendie. Installée à Jarny en Meurthe-et-Moselle, cette société qui emploie près de 200 personnes pour un chiffre d'affaires de 25 millions d'euros réalisé en 2017, s'occupait de la rénovation de la scène musicale de la MJC locale, à Belleville-sur-Meuse, dans la Meuse. Quinze jours avant le drame de Notre-Dame de Paris, ce chantier a pris feu. L'incident a été maîtrisé "en dix ou quinze minutes", a confié à L'Express un gradé en charge de l'intervention ce jour-là. Les dégâts ont été limités et se sont étendus que sur quelques mètres carrés. Cependant, des poutres ont été entamées et une partie des travaux est à refaire. Le chantier a toutefois repris dès le lendemain, a indiqué à l'hebdomadaire un porte-parole du dirigeant Julien Le Bras.

La société "exclu toute responsabilité" dans les ravages causés à la cathédrale

Le feu était "à combustion lente", selon le bureau de contrôle technique, rapporte L'Est Républicain. C'est pourquoi il n'a été détecté qu'après la fermeture du site, tout comme le jour du sinistre à Notre-Dame. Autre similitude avec l'incendie parisien : les causes exactes de ce départ de feu restent inconnues. "Les intervenants de Belleville ne sont bien sûr pas les mêmes que ceux de Paris, on ne peut donc pas relier les deux incidents", a précisé le communicant de l'entreprise à L'Express. Selon l'hebdomadaire, ce sinistre aurait fait l'objet "d'un arrangement amiable" entre la communauté d'agglomération du grand Verdun (CAGV) qui porte le projet et l'entreprise. Cette dernière aurait endossé la responsabilité de l'incident. "Les dégâts liés au sinistre ont été prises en charge par la société Le Bras Frères", précise L'Express.  

En revanche, pour le sinistre de Notre-Dame, l'entreprise a "exclu" mercredi 17 avril, par la voix de son porte-parole, "toute responsabilité" dans les ravages causés à la cathédrale. Après "le premier choc", elle envisagerait la situation avec "sérénité" puisque "les procédures ont été respectées". Les salariés qui travaillaient ce jour ont été entendus par les enquêteurs. "Ils ont confirmé qu'il n'y avait pas de point chaud sur l'échafaudage" et n'avoir effectué "aucun travail de soudure", a insisté le porte-parole de la société de BTP. "Quand on quitte un chantier on doit couper toute l'électricité, le disjoncteur du chantier, fermer la porte et remettre les clefs à la sacristie de la cathédrale, ce qui a été fait et dûment noté dans les cahiers", a-t-il assuré. "Le dernier a quitté les lieux [une heure avant le déclenchement de l'incendie]", descendant par "les deux ascenseurs qui desservaient l'échafaudage", a-t-il détaillé.

 

Vu sur : L'Express
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Descente aux enfers : alors que la canicule s’abat sur la France, la culture démocratique s’évapore

02.

Un million de personnes veulent envahir la zone 51 aux Etats-Unis

03.

Ces caractéristiques pas très progressistes qui expliquent paradoxalement que Greta Thunberg soit devenue l’idole de ceux qui croient l’être

04.

Pourquoi le Roi Lion pourrait être le dernier classique que Disney parvient à recycler

05.

Jordan Bardella sur Sibeth Ndiaye : "Elle est habillée comme un Télétubbies"

06.

Pourquoi l’Europe ne s’est jamais complètement remise de l’échec de l’attentat du 20 juillet 1944 contre Hitler

07.

Quand les documents officiels sur le SNU montrent que l’occasion de restaurer l’autorité a été manquée

01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

05.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

06.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

03.

Descente aux enfers : alors que la canicule s’abat sur la France, la culture démocratique s’évapore

04.

Ces caractéristiques pas très progressistes qui expliquent paradoxalement que Greta Thunberg soit devenue l’idole de ceux qui croient l’être

05.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

06.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
assougoudrel
- 19/04/2019 - 16:36
La vérité viendra de la
Presse étrangère, mais pas des pantins de chez nous. Si les islamistes revendiquent cet incendie, ceux qui nous "gouvernent" diront que c'est pur mensonge, chose qu'ils maîtrisent à la perfection.
Hiris
- 19/04/2019 - 16:35
Cloette
Je ne saurai mieux dire ....
cloette
- 19/04/2019 - 12:09
Pour les cordistes
monter sur un tel échafaudage est un jeu d'enfant . Je trouve suspect cet acharnement à faire croire que c'est un accident de combustion spontanée, le printemps est frisquet, nous ne sommes pas en période de canicule, il y avait eu récemment la porte de St Sulpice en feu, des choses à la basilique de st Denis, ainsi que de nombreux attentats réussis ( Charlie, le Bataclan, Nice) , mais émettre un doute est complotiste . J'espère que l'enquête sera rigoureuse .