En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© DAMIEN MEYER / AFP
En hausse !
Le pouvoir d’achat des Français augmentera de 850 euros en 2019
Publié le 18 avril 2019
Selon l’OFCE, un peu plus de la moitié de ce montant serait le résultat des mesures prises par le gouvernement.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon l’OFCE, un peu plus de la moitié de ce montant serait le résultat des mesures prises par le gouvernement.

Selon une étude de l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), le pouvoir d’achat des Français va grimper de 2,5% en 2019, soit en moyenne 850 euros par ménage. Sur ce montant, 440 euros seraient le résultat des mesures prises par le gouvernement. En outre, l'OFCE indique que la hausse attendue du pouvoir d’achat sera la plus forte depuis 2007, "période de forte croissance et de mise en place de la loi TEPA [qui prévoyait entre autres l’allègement des cotisations sociales sur les heures supplémentaires, ndlr] sous Nicolas Sarkozy".

Une "significative" hausse du salaire  

Plus d'un milliard d'euros ont été distribué aux Français sous forme d’une prime défiscalisée. Couplée à un ralentissement de l’inflation, elle permettra une hausse "significative" du salaire réel (+1,5%) cette année, estime l'OFCE, sans prendre en compte les mesures annoncées par Emmanuel Macron pour clore le Grand débat.

In fine, l'OFCE pense que les Français vont consommer cet argent (+1,6%), même si cette consommation "dynamique" augmentera moins que le revenu. Les ménages mettront aussi de côté et le taux d’épargne devrait alors s’établir à 15,1% en moyenne, soit 0,8 point de plus que sur la période 2013-2018. "Au final, soutenu par une demande intérieure en accélération, le PIB augmenterait en moyenne de 1,5% en 2019, malgré une contribution négative du commerce extérieur", affirment les chercheurs de l’OFCE.  

Vu sur : Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Déclarations des revenus de 2018 : attention aux risques d’erreurs
02.
Kim Kardashian veut 7 enfants, Laura Smet en attend un, Alain Delon attend des siens qu’ils ne se déchirent pas à la Johnny; Voici voit Laeticia Hallyday & Sébastien Farran réconciliés, Closer les voit tendus; Victoria Beckham s’est fait gonfler les joues
03.
L’histoire fascinante du commando Kieffer
04.
Elevage : l'entreprise Hénaff félicitée par... l'association L214
05.
Gilets jaunes : les appartements d'un casseur saisis pour rembourser ses dégradations
06.
Morts par morsure de serpent : une plaie planétaire contre laquelle l’OMS entend entrer en guerre
07.
Thierry Ardisson annonce quitter C8 car "la chaîne n'a plus les moyens de s'offrir Ardisson"
01.
Otages français : Emmanuel Macron, savez vous qui sont vraiment les deux hommes que vous accueillez en fanfare ?
02.
Pourquoi les entretiens d’évaluation annuels sont inutiles pour la plupart des salariés
03.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
04.
La liberté est-elle climaticide ? La question folle que ne sont pas loin de se poser les nouveaux intégristes de l’environnement
05.
Derrières les ors et les artifices, pourquoi le Qatar est toujours un dangereux émirat moyenâgeux
06.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
01.
Otages français : Emmanuel Macron, savez vous qui sont vraiment les deux hommes que vous accueillez en fanfare ?
02.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
03.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
04.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
05.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
06.
La liberté est-elle climaticide ? La question folle que ne sont pas loin de se poser les nouveaux intégristes de l’environnement
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pharamond
- 19/04/2019 - 11:14
Monnaie de singe
Cette augmentation n'est pas due à une productivité accrue,mais...à l'emprunt, dans un pays déjà surendetté. Autrement dit,cette augmentation est payée en "monnaie de singe"(mille excuses pour les singes). A terme,comme l'indique le rapport du Conseil national de productivité,cet état de choses risque de peser sur le niveau des prestations sociales.
Ullman
- 19/04/2019 - 09:42
STATISTIQUES
On fait dire ce qu’on veut aux statistiques !
Les 10 % des Français les plus riches verront leurs revenus augmenter de 26 % en 2019, comme d’habitude : statistiquement, répartis sur 60 millions, ça fera en effet 850 euros/citoyen.
Mais les 20 % les plus pauvres auront juste de quoi s’acheter une baguette de pain. Si elle n’a pas augmenté.
Merci qui ?
J'accuse
- 18/04/2019 - 16:34
Merci qui ?
Les mesures prises par le gouvernement... sous la pression des Gilets jaunes, ne l'oublions pas.
Le reste est dû à la baisse de l'inflation, pour laquelle le gouvernement n'est pour rien.
Le tout dans une croissance molle ne permettant pas une baisse du chômage.
La politique de Macron ne fait donc rien gagner aux Français, à moins de lui faire une peur jaune.