En direct
Best of
Best of du 13 au 19 juillet
En direct
© DAMIEN MEYER / AFP
En hausse !

Le pouvoir d’achat des Français augmentera de 850 euros en 2019

Publié le 18 avril 2019
Selon l’OFCE, un peu plus de la moitié de ce montant serait le résultat des mesures prises par le gouvernement.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Selon l’OFCE, un peu plus de la moitié de ce montant serait le résultat des mesures prises par le gouvernement.

Selon une étude de l’Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), le pouvoir d’achat des Français va grimper de 2,5% en 2019, soit en moyenne 850 euros par ménage. Sur ce montant, 440 euros seraient le résultat des mesures prises par le gouvernement. En outre, l'OFCE indique que la hausse attendue du pouvoir d’achat sera la plus forte depuis 2007, "période de forte croissance et de mise en place de la loi TEPA [qui prévoyait entre autres l’allègement des cotisations sociales sur les heures supplémentaires, ndlr] sous Nicolas Sarkozy".

Une "significative" hausse du salaire  

Plus d'un milliard d'euros ont été distribué aux Français sous forme d’une prime défiscalisée. Couplée à un ralentissement de l’inflation, elle permettra une hausse "significative" du salaire réel (+1,5%) cette année, estime l'OFCE, sans prendre en compte les mesures annoncées par Emmanuel Macron pour clore le Grand débat.

In fine, l'OFCE pense que les Français vont consommer cet argent (+1,6%), même si cette consommation "dynamique" augmentera moins que le revenu. Les ménages mettront aussi de côté et le taux d’épargne devrait alors s’établir à 15,1% en moyenne, soit 0,8 point de plus que sur la période 2013-2018. "Au final, soutenu par une demande intérieure en accélération, le PIB augmenterait en moyenne de 1,5% en 2019, malgré une contribution négative du commerce extérieur", affirment les chercheurs de l’OFCE.  

Vu sur : Le Figaro
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Descente aux enfers : alors que la canicule s’abat sur la France, la culture démocratique s’évapore

02.

Un million de personnes veulent envahir la zone 51 aux Etats-Unis

03.

Ces caractéristiques pas très progressistes qui expliquent paradoxalement que Greta Thunberg soit devenue l’idole de ceux qui croient l’être

04.

Pourquoi le Roi Lion pourrait être le dernier classique que Disney parvient à recycler

05.

Jordan Bardella sur Sibeth Ndiaye : "Elle est habillée comme un Télétubbies"

06.

Quand les documents officiels sur le SNU montrent que l’occasion de restaurer l’autorité a été manquée

07.

On a du pétrole mais on n'a plus d'idées

01.

Ces raisons pour lesquelles le marché de l’immobilier n’est pas vraiment favorable à ceux qui veulent se loger malgré des taux d’intérêt historiquement bas

02.

Camille Combal et Heidi Klum mariés en secret ; Karine Ferri &Nabilla, Kate &Meghan : tout était faux !; Libertinage et infidélités lesbiennes : Stéphane Plaza & Miley Cyrus assument; Brad Pitt & Angelina Jolie se réconcilient par surprise

03.

Les accusations de racisme et de sexisme portées contre Zohra Bitan pour avoir critiqué les tenues et la “coupe de cheveux sans coupe” de Sibeth NDiaye sont-elles justifiées ? Petits éléments de réflexion

04.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

05.

Critiquée pour son poids, Miss France réplique : "Moi au moins, j’ai un cerveau"

06.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

01.

Matteo Salvini / Carola Rackete : mais qui représente le plus grand risque pour la démocratie et la paix civile ?

02.

Face au "séparatisme islamiste" qui menace l’unité de la France, la tentation de "l’autonomie relative"...

03.

Descente aux enfers : alors que la canicule s’abat sur la France, la culture démocratique s’évapore

04.

Ces caractéristiques pas très progressistes qui expliquent paradoxalement que Greta Thunberg soit devenue l’idole de ceux qui croient l’être

05.

Les trois (fausses) excuses de Macron pour ne pas mettre en œuvre son programme de réduction de dépenses publiques

06.

Lignes de fractures : ce que les drapeaux algériens nous révèlent de l’état des Français (et des nouveaux clivages politiques)

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pharamond
- 19/04/2019 - 11:14
Monnaie de singe
Cette augmentation n'est pas due à une productivité accrue,mais...à l'emprunt, dans un pays déjà surendetté. Autrement dit,cette augmentation est payée en "monnaie de singe"(mille excuses pour les singes). A terme,comme l'indique le rapport du Conseil national de productivité,cet état de choses risque de peser sur le niveau des prestations sociales.
Ullman
- 19/04/2019 - 09:42
STATISTIQUES
On fait dire ce qu’on veut aux statistiques !
Les 10 % des Français les plus riches verront leurs revenus augmenter de 26 % en 2019, comme d’habitude : statistiquement, répartis sur 60 millions, ça fera en effet 850 euros/citoyen.
Mais les 20 % les plus pauvres auront juste de quoi s’acheter une baguette de pain. Si elle n’a pas augmenté.
Merci qui ?
J'accuse
- 18/04/2019 - 16:34
Merci qui ?
Les mesures prises par le gouvernement... sous la pression des Gilets jaunes, ne l'oublions pas.
Le reste est dû à la baisse de l'inflation, pour laquelle le gouvernement n'est pour rien.
Le tout dans une croissance molle ne permettant pas une baisse du chômage.
La politique de Macron ne fait donc rien gagner aux Français, à moins de lui faire une peur jaune.