En direct
Best of
Best of 15 au 21 juin
En direct
© GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Justice
Violation du secret professionnel : Jean-Jacques Urvoas renvoyé devant la Cour de justice de la République
Publié le 15 avril 2019
L'ancien garde des Sceaux est soupçonné d'avoir transmis, en mai 2017, à Thierry Solère des informations confidentielles sur une enquête concernant ce dernier.
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ancien garde des Sceaux est soupçonné d'avoir transmis, en mai 2017, à Thierry Solère des informations confidentielles sur une enquête concernant ce dernier.

Selon France 3, l'ancien ministre de la Justice Jean-Jacques Urvoas a été renvoyé devant la Cour de justice de la République pour violation du secret professionnel. Il est soupçonné d'avoir transmis, alors qu'il était ministre, au député Thierry Solère, ex-LR aujourd'hui rallié à LREM, des informations confidentielles sur une enquête concernant ce dernier.

"Une interprétation aussi inexacte qu'extensive du droit"

La communication de cette "fiche d'action publique" avait été dévoilée dans les colonnes du Canard Enchaîné en décembre 2017. Cette révélation a poussé Thierry Solère à renoncer à son poste de questeur de l'Assemblée nationale. Quant à Jean-Jacques Urvoas, il a été mis en examen pour "violation du secret de l'enquête" par la Cour de justice de la République, en juin dernier. Puis le parquet général avait requis son renvoi devant la Cour de justice de la République (CJR). Cette cour est la seule habilitée à juger des membres du gouvernement pour des faits commis dans l'exercice de leurs fonctions.

Cette décision d'un renvoi vers la CJR repose "sur une interprétation aussi inexacte qu'extensive du droit", a fustigé Emmanuel Marsigny, avocat de Jean-Jacques Urvoas. Selon lui, les fiches d'actions publiques ne peuvent contenir "aucune information protégée au titre d'un secret prévu par la loi et partant, être elles-mêmes protégées par un secret légal". Pour Emmanuel Marsigny, le garde des Sceaux n'est pas tenu au secret professionnel.

 

 

 

Vu sur : franceinfo
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Pourquoi l’Afghanistan n’a toujours pas été pacifié ?
01.
Retour des moustiques tigre : voilà comment s'en protéger efficacement cet été
02.
Pourquoi les Francs-maçons ne sont certainement pas les héritiers des constructeurs de cathédrale qu’ils disent être
03.
L'homme qui combat la bien-pensance pour sauver le monde agricole
04.
Dents de la mer : les grands requins blancs remontent vers le Nord aux Etats-Unis, faut il redouter la même chose en Europe ?
05.
Meghan & Harry : all is not well in paradise; Mariage sous couvre-feu pour Laura Smet; Laeticia Hallyday, délaissée ou entourée par ses amis ? Voici & Closer ne sont pas d’accord; Taylor Swift & Katy Perry se câlinent vêtues d’un burger frites de la paix
06.
Taxe d’habitation : les Français organisent leur propre malheur immobilier
01.
PMA et filiation : ces difficultés humaines prévisibles que le gouvernement écarte bien rapidement
02.
Mieux que Jeanne d'Arc : Greta Thunberg voit le CO² à l'œil nu !
03.
Amin Maalouf et Boualem Sansal, deux lanceurs d'alerte que personne n'écoute. Est-ce parce qu'ils sont arabes ?
04.
L'Ordre des médecins autorise Jérôme Cahuzac à exercer la médecine générale en Corse
05.
Ce piège dans lequel tombe le gouvernement en introduisant le concept d’islamophobie dans le proposition de loi Avia sur la lutte contre les contenus haineux
06.
Et la banque centrale américaine publia une bombe sur les "méfaits" du capitalisme financier
Commentaires (2)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
corbon1943
- 15/04/2019 - 20:47
socialiste un jour ,
pourri pour toujours ; et il est pas le seul ! ;
Benvoyons
- 15/04/2019 - 17:14
Il n'y a pas que le Ministre de la Justice qui n'est pas tenu
par le secret professionnel :)::) Il suffit de lire tous les articles de la période de la soi-disant affaire Fillon pour comprendre que le secret professionnel était banni de l'ensemble de cette Juste corporation :)::)) Forfaitures seraient plus Juste & même à tous les étages