En direct
Best of
Best of du 3 au 9 août
En direct
© GERARD JULIEN / AFP
Immigration

Sur RTL, Marine Le Pen lance « Les migrants, c’est comme les éoliennes »

Publié le 14 avril 2019
La présidente du Rassemblement national a tenu ces propos ce dimanche 14 avril au Grand Jury.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La présidente du Rassemblement national a tenu ces propos ce dimanche 14 avril au Grand Jury.

Un jour une phrase d’accroche. Aujourd’hui dimanche 14 avril, Marine Le Pen était l’invitée du Grand Jury RTL, Le Figaro, LCI. Pendant l’émission, elle déclare « Je considère avec Matteo Salvini, qu’il faut arrêter l’immigration » avant de se lancer dans une comparaison qui va faire brasser de l’air « Les migrants, c’est comme les éoliennes. Tout le monde est d’accord pour qu’il y en ait, mais personne ne veut que ce soit à côté de chez lui ».

Elle a ensuite rappelé être « parfaitement opposée… à la relocalisation forcée des migrants dans des pays qui ne souhaitent pas les accueillir. Nous devons maîtriser nos frontières ». Elle s’appuie ensuite sur de Matteo Salvini en Italie : « Depuis qu'il n'accepte plus le nombre de migrants en Italie, le nombre de débarquements a chuté de manière spectaculaire (...) Il a réussi à obtenir quelque chose qui devrait réjouir tous les humanistes : la baisse du nombre de morts en Méditerranée au large de l'Italie ». Elle termine « Ça c'est la politique qu'il faut mettre en oeuvre. Il faut que (...) les migrants soient sécurisés et ramenés dans leur pays et non pas sur les rives de l'Europe ».

Pas sûr que la seule volonté de Salvini suffise à expliquer la décrue des flux migratoires…

 

Vu sur : RTL
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
hoche38
- 15/04/2019 - 09:12
Pas de l'un sans l'autre!
"Pas sûr que la seule volonté de Salvini suffise à expliquer la décrue des flux migratoires", mais en Italie, ils ont décrus par la volonté de Salvini et lui ont acquis 60% de l'opinion publique? Pensez-vous que cela sera différent en France?
J'accuse
- 14/04/2019 - 20:41
Comparaison idiote
Tout le monde est d’accord pour qu’il y ait des éoliennes ? Heu... non !
moneo
- 14/04/2019 - 18:09
la seule volonté de Salvini insuffisante ?
on est d'accord. il faut juste que cette politique soit menée par l'Europe lol...il a suffit que de socialiste arrivent au pouvoir enEspagne pour que les trafiquants de chair humaine déplacent les "cargaisons"