En direct
Best of
Best of du 4 au 10 mai 2019
En direct
© LUDOVIC MARIN / AFP
Sortie de crise
François Baroin demande un "triple tournant" à Emmanuel Macron
Publié le 14 avril 2019
L'ancien ministre de Nicolas Sarkozy à travers une interview donnée au JDD (Journal du dimanche) demande au chef de l'Etat un triple tournant "fiscal, social" et "territorial".
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L'ancien ministre de Nicolas Sarkozy à travers une interview donnée au JDD (Journal du dimanche) demande au chef de l'Etat un triple tournant "fiscal, social" et "territorial".

François Baroin dans une interview donnée au JDD paru ce dimanche 14 avril, demande à Emmanuel Macron un triple tournant qui serait "fiscal", "social" et "territorial" afin de sortir de la crise des Gilets jaunes. "Si Emmanuel Macron veut sortir son quinquennat de la paralysie, il a le choix d'assumer le tournant qui lui est imposé par les circonstances ou de ne pas le faire. De mon point de vue, il doit opérer un triple tournant : fiscal, social et territorial" estime l'actuel président de l'AMF (association des maires de France). Une obligation pour François Baroin qui explique que "tous ses prédécesseurs ont connu ce rendez-vous avec l’Histoire, quand des situations graves et imprévues imposent des remises en cause. (François) Mitterrand avec le tournant de la rigueur, (Jacques) Chirac avec la monnaie unique, (Nicolas) Sarkozy face à la crise financière, (François) Hollande contre le terrorisme. L’histoire d’une présidence se joue dans ces moments-là".

François Baroin plaide pour plus de décentralisation et préconise notamment un recentrement de l'Etat "sur l’ordre public, la défense, l’éducation, la justice… et définir les grandes orientations du pays". Pour ce dernier, les régions devraient pouvoir avoir les pleins pouvoirs sur "la formation professionnelle, l'insertion et l'emploi -y compris la gestion de Pôle emploi". Les départements "un plus grand rôle sur les politiques de santé, pour l'accès aux soins et même les implantations d'hôpitaux". Pour les communes, François Baroin pense qu'elles "peuvent en faire plus en matière d'environnement, de culture, de sport, de tourisme.

Concernant la fiscalité, il estime que le président devrait revenir sur la hausse de la CSG  qu'il juge être "une erreur" et appelle à des "réformes structurelles" conjuguées avec une baisse d'impôt pour les classes moyennes.

Vu sur : JDD
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Déclarations des revenus de 2018 : attention aux risques d’erreurs
02.
L’histoire fascinante du commando Kieffer
03.
Kim Kardashian veut 7 enfants, Laura Smet en attend un, Alain Delon attend des siens qu’ils ne se déchirent pas à la Johnny; Voici voit Laeticia Hallyday & Sébastien Farran réconciliés, Closer les voit tendus; Victoria Beckham s’est fait gonfler les joues
04.
Elevage : l'entreprise Hénaff félicitée par... l'association L214
05.
Gilets jaunes : les appartements d'un casseur saisis pour rembourser ses dégradations
06.
Morts par morsure de serpent : une plaie planétaire contre laquelle l’OMS entend entrer en guerre
07.
Thierry Ardisson annonce quitter C8 car "la chaîne n'a plus les moyens de s'offrir Ardisson"
01.
Grosse déprime pour Serena Williams
01.
Otages français : Emmanuel Macron, savez vous qui sont vraiment les deux hommes que vous accueillez en fanfare ?
02.
Pourquoi les entretiens d’évaluation annuels sont inutiles pour la plupart des salariés
03.
Aveuglement ? Un dîner caritatif est organisé à Saint-Denis au profit d’un Centre de formation des Oulémas soupçonné d’entretenir de troubles liens avec les dhijadistes anti-occidentaux
04.
La liberté est-elle climaticide ? La question folle que ne sont pas loin de se poser les nouveaux intégristes de l’environnement
05.
Derrières les ors et les artifices, pourquoi le Qatar est toujours un dangereux émirat moyenâgeux
06.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
01.
Otages français : Emmanuel Macron, savez vous qui sont vraiment les deux hommes que vous accueillez en fanfare ?
02.
“Droite Trocadéro” contre “droite mercato” : ce que cache la querelle entre LR et ex LR ralliés au macronisme
03.
Pétition anti-Delon : l’erreur psychologique majeure commise par ceux qui croient que le bonheur serait garanti dans un monde 100% bon sentiment
04.
De l'art d'utiliser les morts : et Nathalie Loiseau enrôla Simone Veil dans sa campagne
05.
La liberté est-elle climaticide ? La question folle que ne sont pas loin de se poser les nouveaux intégristes de l’environnement
06.
Le glyphosate, le dernier débat hystérique de tous ceux qui se méfient de l’Europe et du progrès
Commentaires (3)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
moneo
- 19/04/2019 - 10:53
un revenant?
je croyais qu'il avait abandonné la politique ?sinon c'est du bla-bla habituel .question simple que sont ces reformes structurelles? comment les met on en place? quel résultat sur le s dépense publiques, qui sont les classes moyenne?l'irpp étant payé par une minorité devrait on le faire payer par une plus petite minorité?nous dire qu'elles sont ses idées concrètes , nous les expliquent ,avec un chiffrage et enfin quil nous dise t qui perd gagne, pourquoi ?et comment il en ressortira sur le long terme un effet bénéfique sur l'emploi et donc sur le finances publiques.J'ai peut que ce soit trop demander ...
J'accuse
- 14/04/2019 - 12:52
Les trois tournants qu'on veut: trois fois moins de taxes
Les seuls réformes qui vaillent sont celles qui réduisent les ponctions fiscales, bien sûr sans augmenter les dettes.
Mais les élus ne le feront pas, pour deux raisons:
1- ils en vivent
2- ils sont incapables de gouverner ou gérer sans taxer, taxer encore, taxer toujours.
Une bonne idée de réforme: fixer les indemnités des députés et les salaires des ministres au niveau du salaire médian français. Et pas de voiture de fonction pour les ministres, obligés de payer leur carburant s'ils veulent se déplacer en voiture.
assougoudrel
- 14/04/2019 - 11:19
Triple tournant
A trop tourner, on finit par se retrouver derrière soi. Macron se retrouvera aux extrêmes.