En direct
Best of
Best of du 1er au 7 août
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Insécurité : mais pourquoi l'Etat s'apprête-t-il à tuer le seul outil statistique un peu fiable ?

02.

L’Europe a-t-elle déjà perdu face à la Turquie ?

03.

Coronavirus : l’automne de toutes les inconnues

04.

Rimbaud était une "caillera" ! C’est un prestigieux spécialiste de son œuvre du nom de Yassine Belattar qui nous l’apprend

05.

Et si l’Univers ne s’expliquait pas par un Big Bang originel mais par un Grand Rebondissement ?

06.

La pandémie a transformé les champs de pétrole en champs de ruines

07.

Plusieurs départs au sein du magazine Paris Match dont Valérie Trierweiler

01.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

02.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

03.

Vaccin contre la Covid-19 : pourquoi les pérégrinations de la recherche russe pourraient se révéler crédibles

04.

Du glyphosate concentré utilisé comme arme chimique pour détruire une exploitation bio

05.

Canicule : petite liste des aliments les plus risqués à la consommation quand le thermomètre monte

06.

Le télétravail va-t-il provoquer la fin de l'invulnérabilité des cadres sur le marché mondial du travail ?

01.

Explosion de la violence en France : comment expliquer la faillite de l’Etat (puisque le Hezbollah n’y est pour rien ici...) ?

02.

Masques et crise de la masculinité : les ingrédients du cocktail explosif de violences en série

03.

Zemmour est « sous-humain » (c'est à dire un sous-homme) ! Et c’est un surhomme qui le dit…

04.

Relocaliser l’alimentation : une vraie bonne idée ?

05.

Beyrouth : le rêve éveillé de l'Elysée sur l'Orient

06.

La dégringolade de la France dans le top 10 des puissances économiques mondiales est-il purement mécanique (lié à notre démographie et au développement des pays sous-développés à forte population) ou le reflet d’un déclin ?

ça vient d'être publié
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Les Jungles rouges" de Jean-Noël Orengo, les rêves suscités par l’Indochine et l’Extrême-Orient, de 1924 à 1951

il y a 2 heures 44 min
pépite vidéo > Consommation
Parfums de l'été
Paris : Matthieu Carlin, le chef pâtissier du Crillon, propose les glaces du célèbre palace dans un food truck
il y a 3 heures 53 min
light > France
Lieu mythique
Covid-19 : Sénéquier, le célèbre établissement de Saint-Tropez, ferme temporairement
il y a 5 heures 32 min
pépites > Economie
Monde d'après
Plan de relance : Bruno Le Maire annonce le déblocage d’un milliard d'euros en faveur des relocalisations
il y a 7 heures 40 min
rendez-vous > Media
Revue de presse des hebdos
Islamistes et liberté d’expression : ça empire depuis Charlie; Affaire Girard : Anne Hidalgo se venge des Verts; BHL, Justine Lévy, Carla Bruni : Raphaël Enthoven prend sa (sacrée) revanche; Le MoDem lorgne sur les députés LREM à la dérive
il y a 9 heures 6 min
pépite vidéo > Santé
Protection contre le virus
Port du masque : Olivier Véran présente la règle "ABCD"
il y a 10 heures 14 min
décryptage > Culture
Et "Le bateau ivre" ça se prononce comment en wesh wesh ?

Rimbaud était une "caillera" ! C’est un prestigieux spécialiste de son œuvre du nom de Yassine Belattar qui nous l’apprend

il y a 12 heures 21 min
décryptage > Economie
Réorientation

Mais à quoi va servir l’épargne accumulée par les Français depuis le confinement ?

il y a 13 heures 7 min
décryptage > Economie
Atlantico Business

La pandémie a transformé les champs de pétrole en champs de ruines

il y a 13 heures 44 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Roumeli - Voyages en Grèce du Nord" de Patrick Leigh Fermor, vagabondage dans une Grèce inconnue des touristes

il y a 1 jour 2 heures
pépites > France
Acted
Français tués au Niger : Jean Castex va présider une cérémonie d’hommage ce vendredi
il y a 3 heures 8 min
pépites > International
Diplomatie
Donald Trump annonce un "accord de paix historique" entre Israël et les Emirats arabes unis
il y a 4 heures 10 min
pépites > Environnement
Pollution
Une plainte a été déposée contre Nestlé pour pollution après la mort de milliers de poissons dans les Ardennes
il y a 6 heures 5 min
pépites > International
Bras de fer diplomatique
Recep Tayyip Erdogan accuse Emmanuel Macron de "colonialisme" et de "spectacle" pour sa visite au Liban
il y a 8 heures 30 min
pépites > Santé
Démasquée
Une médecin du Bas-Rhin a été suspendue pour avoir délivré de faux certificats médicaux contre le port du masque
il y a 9 heures 22 min
décryptage > Santé
Evolution de la pandémie

Coronavirus : l’automne de toutes les inconnues

il y a 11 heures 19 min
décryptage > Santé
Lutte contre le virus

Vous avez dit "cluster" ?

il y a 12 heures 40 min
décryptage > Politique
Gestion des crises

Insécurité : mais pourquoi l'Etat s'apprête-t-il à tuer le seul outil statistique un peu fiable ?

il y a 13 heures 25 min
décryptage > Europe
Molle Union

L’Europe a-t-elle déjà perdu face à la Turquie ?

il y a 13 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Lectures d'été" : "Amazonia" de Patrick Deville, exploration littéraire au coeur du pays d'Aguirre

il y a 1 jour 2 heures
© NICOLAS ASFOURI / AFP
© NICOLAS ASFOURI / AFP
Réseaux sociaux

Ligue du LOL : plusieurs journalistes accusés de harcèlement

Publié le 10 février 2019
Plusieurs journalistes, utilisateurs de Twitter aux débuts du réseau, sont accusés d'avoir harcelé des femmes et personnes LGBT.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Plusieurs journalistes, utilisateurs de Twitter aux débuts du réseau, sont accusés d'avoir harcelé des femmes et personnes LGBT.

C'est LA polémique qui a agité les réseaux sociaux français ce weekend, depuis la parution vendredi sur Checknews, le site de fact-checking de Libération, d'un article sur la Ligue du LOL, "un groupe Facebook alimenté, notamment, par plusieurs journalistes parisiens et qui est depuis plusieurs années accusé régulièrement de cyber-harcèlement".

Cette parution fait suite à plusieurs tweets publiés tout au long de la semaine par d'anciennes victimes. "Ça fait référence à la Ligue du LOL qui ont harcelé des meufs pendant des années et ont continué leurs carrières pépères sans jamais s’excuser ni avoir à rendre des comptes", a écrit un internaute. "Je n’ai pas oublié non plus. La ligue du LOL. Et ses preux chevaliers féministes en 2019. Je vous crache bien à la gueule", a tweeté Daria Marx, cofondatrice du collectif Gras politique. Entre autres messages d'internautes plus ou moins sybilins.

Suite à une vague de témoignages ce weekend, après la parution de l'article de Checknews, la secrétaire d’Etat à l’égalité femmes-hommes, Marlène Schiappa, a écrit : "Tout mon soutien et ma solidarité aux blogueuses et journalistes qui ont eu à subir le harcèlement sexiste de la #LigueDuLol particulièrement @FlorencePorcel Ce n’est pas « internet » qui est impitoyable, c’est ce qu’on en fait.".

La ligue du LOL est un groupe privé Facebook, créé par Vincent Glad - aujourd'hui journaliste à Libération - en 2009. Y ont figuré, et y figurent encore, une trentaine de personnes pour la plupart issues de rédactions parisiennes, du monde de la publicité ou de la communication : membres de Twitter de la première heure (créé en 2006, le réseau a pris son effort à partir de 2008), ils utilisaient ce groupe pour "se moquer de tout, et tout le monde", explique aujourd’hui l’un de ses membres à Libération.On y trouvait "surtout des blagues, qu’on ne pouvait pas faire en public. C’était brillant, c’était bête, il y avait ce côté observatoire des personnages de Twitter, on s’échangeait des liens, des photos, on se moquait des gens", décrit un ancien membre.

Les témoignages, surtout circonstanciés, parlent de harcèlement, de photomontages pornographiques et/ou homophobes, de canulars téléphoniques, de soirées où s'invitaient les membres de la ligue même s'ils n'étaient pas les bienvenus... "Insultes, photomontages, gifs animés avec des trucs pornos avec ma tête dessus, mails d’insultes anonymes (...) beaucoup de filles étaient terrifiées par ces gens, avaient peur de les dénoncer", témoigne une journaliste.  "C’était des gens qu’on connaissait, qu’on avait déjà croisés à des soirées, avec qui on avait travaillé. C’était ça qui faisait que c’était d’autant plus dur", abonde une autre, expliquant que ces membres "ramenaient dans leur sillage des dizaines d’internautes qui m’insultaient et appelaient parfois au viol. Les membres de cette ligue étaient tous suivis par plus de 5 000 personnes, des gens très contents de pouvoir déverser leur venin. Ils étaient complètement inconséquents".

"Aujourd’hui, quand je propose des piges sur le féminisme aux Inrocks, à Slate, à Libération, où ces personnes occupent désormais des postes à responsabilité, c’est un peu surréaliste", ajoute une troisième.

Face à la polémique, plusieurs des accusés ont - après avoir pour certain nettoyé leur compte Twitter des messages les plus embarrassants - tenu à se justifier ou présenter leurs excuses. Le podcasteur Henry Michel, a été le premier à réagir avec un long message où il "demande pardon à toutes celles et tous ceux que j’ai pu blesser directement ou indirectement en ayant contribué à la culture de ce groupe". Alexandre Hervaud, journaliste à Libération, a d'abord écrit que "c’était vraiment pas malin, et ça ne se reproduira plus" avant de publier un message d'excuse plus conséquent ce dimanche. David Doucet, rédacteur en chef du site internet des Inrocks, assure dans un message ne pas avoir réalisé de photomontages (mais deux canulars téléphoniques) et qu'il était "trop lâche et trop heureux de compter parmi cette bande que la twittosphère d'alors admirer, pour intervenir". Olivier Tesquet, de Télérama, dit aussi avoir fait "partie de la catégorie des témoins passifs". "Désolé pour ce silence coupable. Qui méritait d’être rompu", écrit-il.

 

Vu sur : Checknews
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Thématiques :
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Félicie
- 11/02/2019 - 11:08
Atlantico
Pourquoi Atlantico est il si discret sur ce qui constitue un scandale absolu ? Est la solidarité de caste entre journalistes ?? Autre chose ? Il faut bien chercher pour trouver ce seul article. Rien sur la page principale. Aucun titre important. C'est très décevant