En direct
Best of
Best-of: le meilleur de la semaine Atlantico
En direct
© Capture d'écran RMC
Manque de rigueur
Le Parisien enquête et corrige les propos tenus par Christophe Castaner au sujet des radars vandalisés
Publié le 01 février 2019
Le Parisien mène l'enquête et corrige les propos tenus par Christophe Castaner, le 29 janvier dernier, au cours de son interview avec Jean-Jacques Bourdin.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le Parisien mène l'enquête et corrige les propos tenus par Christophe Castaner, le 29 janvier dernier, au cours de son interview avec Jean-Jacques Bourdin.

Alors que le gouvernement a annoncé cette semaine, une baisse de la mortalité sur les routes qui serait liée à la réduction de la vitesse à 80km/h sur les routes secondaires, Christophe Castaner a également souhaité vanter les mérites des radars. Des radars qui, selon lui, aurait un fort effet dissuasif sur les conducteurs. Un argument qu'il a justifié en citant un fait divers survenu dans le Vars, quelques jours plus tôt : « Au Luc, cette semaine, juste à côté d’un radar vandalisé, une personne est morte. Que celui qui m’entende et qui a cassé, a détruit le radar, n’oublie pas qu’il y a peut-être une personne qui est morte à cause de lui ».

Problême : les journalistes du Parisien ont mené leur enquête et aucun incident de la sorte n'a eu lieu ni au Luc, ni dans les alentours. Après avoir contacté Vinci Autoroutes et la police locale, le Parsien a dû se rendre à l'évidence, Christophe Castaner avait relayé des informations inexactes ébranlant quelque peu son propos... Quelques jours plus tard, le Ministère de l'Intérieur a adressé une réponse au Parisien.M. Castaner, s'était trompé de commune, il ne s'agissait pas de la commune du Luc mais de celle des Arcs. Une réponse incomplète puisque le ministère avait omis de préciser le département de cette dernière. Le lendemain le Parisien découvrait qu'il s'agissait de la commune des Arcs dans le Var.

Certes, celle-ci ne se situe qu'à 18km de la première, mais là n'est pas la seule erreur du ministre. L'incident n'avait pas non plus eu lieu quelques jours auparavant mais le 18 décembre dernier, soit plus d'un mois avant son allocution. Le drame était le suivant : un choc frontal à proximité d'un radar "dégradé depuis plusieurs semaines" dans lequel, le conducteur qui "semblait rouler" vite à perdu la vie. Ainsi, en plus d'avoi confondu le lieu et la date de l'accident, Christophe Castaner a décrété qu'il avait été causé par un radar qui ne fonctionnait plus alors que la police, elle-même, n'en est pas certaine..

 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Charlotte Casiraghi &Gad Elmaleh n’ont pas la même (idée de l’)éducation, Meghan Markle &son père non plus; Laeticia H. se dé-esseule avec un Top chef, Karine Ferri &Yoann Gourcuff se marient en vivant chacun seul; Jennifer Aniston : ses 50 ans avec Brad
02.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
03.
Comment on a tué les centre-villes de ces villes moyennes où une majorité de Français voudraient pourtant vivre
04.
Maltraitance dans les Ehpad : pourquoi des formations des personnels soignants peuvent faire une grande différence pour les personnes âgées
05.
14 tonnes d’aide humanitaire française pour le Venezuela confisquées à Caracas par la Garde nationale
06.
Un officier de renseignement de l'US Air Force trahit au profit de l’Iran : quand la réalité dépasse la fiction
07.
La métamorphose déroutante et préoccupante du paysage médiatique
01.
Christine Lagarde, la directrice du FMI, prévient d’un risque grave de tempête mondiale mais personne ne semble l’entendre
02.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
03.
Comment Alain Juppé s’est transformé en l’un des plus grands fossoyeurs de la droite
04.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
05.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
06.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
01.
Parent 1 / Parent 2 : derrière “l’ajustement administratif”, une lourde offensive idéologique
02.
L’étrange manque de recul d’Alain Juppé sur sa part de responsabilité dans l’état « délétère » du pays
03.
Novethic et autres promoteurs forcenés de la transition écologique : en marche vers un nouveau fascisme vert ?
04.
Derrière le complotisme, l’énorme échec de 50 ans d’égalitarisme et de progressisme à marche forcée impulsés par l’Education nationale comme par la culture dominante
05.
Flambée d’antisémitisme et de violences politiques : ces erreurs politiques et macroéconomiques à ne pas reproduire pour enrayer la crise
06.
Condamnations de Gilets jaunes : la curieuse approche quantitative de la justice mise en avant par Édouard Philippe
Commentaires (6)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
JG
- 04/02/2019 - 21:21
Heureusement qu'on est pas encore en campagne électorale
Il pourrait s'autopoursuivre pour propagation de fake news, mouhahaha !
spiritucorsu
- 02/02/2019 - 23:59
Castaner un génie!
Castaner un génie ,tout comme son maître,que toute la planète nous envie.Trop subtils ,trop intelligents,tellement trop de qualités pour les misérables créatures primitives que nous sommes condamnées à être aveuglées par cette magnificence intellectuelle,nous errons comme des aveugles dans une nuit sans fin dans l'attente des messages sublimaux de l'impayable Rantanplan et de son divin maître.
moneo
- 02/02/2019 - 17:56
radars
nous n'en sommes plus à un mensonge près
moins de morts parait il causés par les 80 km/H sauf qu Castaner reconnaît que au moins 60% des radars étaient HS mais néanmoins ont constaté, anonymement ,que les automobilistes en ont profité pour appuyer sur le champignon.Donc plus on accélère moins y a d'accidents lol