En direct
Best of
Best of du 10 au 16 octobre
En direct
ça vient d'être publié
light > Politique
Principe de précaution
Coronavirus : Brigitte Macron décide de se mettre à l'isolement pendant 7 jours après avoir été cas contact
il y a 4 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"On purge bébé" de Georges Feydeau : un vaudeville comme on les aime

il y a 5 heures 33 min
pépites > Justice
Enquête en cours
Mort de Samuel Paty : le terroriste était en contact avec les auteurs des vidéos qui visaient l'enseignant
il y a 7 heures 13 min
pépites > Politique
Liberté d'expression
Les régions vont diffuser un livre de caricatures dans les lycées
il y a 8 heures 19 min
décryptage > Economie
Evolution de la pandémie

Panorama COVID-19 : maintenant, c’est l’Europe qui est la plus touchée par les nouveaux cas

il y a 10 heures 58 min
décryptage > France
Liberté d'expression

Pour une publication massive des caricatures

il y a 11 heures 18 min
light > Economie
Voiture propre
La Chine, leader dans le domaine des voitures électriques - avec 138 modèles sur son marché, contre 60 en Europe, et seulement 17 aux États-Unis - abrite aussi le premier constructeur mondial
il y a 11 heures 59 min
Alimentation
La Chine se met à aimer le lait après l'avoir ignoré pendant plusieurs générations
il y a 13 heures 8 min
décryptage > Terrorisme
Reculer pour mieux sauter

Professeur décapité : voilà ce que nous coûtera notre retard face à l’islamisme

il y a 13 heures 41 min
décryptage > Finance
Impact de la pandémie

Les courants qui nous mènent droit à la déflation se font de plus en plus forts

il y a 14 heures 26 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Covid-19 et réchauffement climatique" de Christian de Perthuis : une analyse qui mérite un détour, comme tout témoignage sincère, mais avec ses limites

il y a 5 heures 16 min
pépites > Politique
Chaises musicales
Le rapporteur général de l'Observatoire de la laïcité, Nicolas Cadène, devrait être remplacé
il y a 6 heures 23 min
light > France
Magie de Noël menacée
Covid-19 : le marché de Noël des Tuileries est annulé à Paris suite au coronavirus
il y a 7 heures 48 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

Choisir la mort ou la Mort. La France a fait son choix

il y a 10 heures 21 min
décryptage > International
MilkTea

« L’alliance du thé au lait » : le mouvement du refus de l’expansionnisme chinois s’étend en Asie

il y a 11 heures 10 min
light > High-tech
Justice
Instagram visé par une enquête de la Commission irlandaise pour la protection des données
il y a 11 heures 31 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Couvre-feu : et les meilleures solutions pour les télé-apéros sont...
il y a 12 heures 24 min
pépite vidéo > France
Lutte contre le fondamentalisme
Conflans-Sainte-Honorine : "Nous ne pouvons pas laisser faire ce genre de fatwas en ligne", selon Gérald Darmanin
il y a 13 heures 22 min
décryptage > Politique
Stratégie

LR contraint de s’allier à LREM pour survivre ? Les faux calculs de Christian Estrosi

il y a 14 heures 5 min
rendez-vous > Santé
Zone Franche
Coronavirus : le scandale caché du sous-investissement mortuaire
il y a 14 heures 43 min
© YOAN VALAT / POOL / AFP
© YOAN VALAT / POOL / AFP
Make our planet green again

Quatre ONG attaquent la France en justice pour "inaction climatique"

Publié le 18 décembre 2018
Si la France ne réagit pas d’ici deux mois, les ONG pourraient intenter un recours juridique devant le tribunal administratif de Paris.
Atlantico Rédaction
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Si la France ne réagit pas d’ici deux mois, les ONG pourraient intenter un recours juridique devant le tribunal administratif de Paris.

Greenpeace, la Fondation pour la nature et l'Homme, Oxfam et l'association Notre affaire à tous ont décidé de menacer de déposer un recours contre l'État pour carence fautive face au réchauffement climatique. L’État français pourrait être visé dans quelques mois par un recours en justice pour action insuffisante contre le réchauffement climatique. 

Quatre ONG (Greenpeace, Oxfam, la Fondation pour la nature et l’Homme et l’association Notre affaire à tous) ont adressé ce lundi un document à Emmanuel Macron et au gouvernement afin de l’alerter sur la nécessité de respecter les engagements sur la question du réchauffement climatique.

"L’action défaillante de l’État en matière de lutte contre le changement climatique traduit une carence fautive de l’État à respecter son obligation de protection de l’environnement, de la santé et de la sécurité humaine". 

Les ONG dénoncent également "une violation de plusieurs engagements de la France en matière de lutte contre le changement climatique au titre du droit international". Les ONG estiment que la France, dont les émissions de gaz à effet de serre sont reparties à la hausse en 2015, ne respecte pas ses objectifs. Les quatre collectifs se basent notamment sur la Constitution et sur la Convention européenne des droits de l’homme, qui garantissent la protection des citoyens.

Un recours juridique pourrait donc être introduit par ces ONG, en mars prochain, devant le tribunal administratif de Paris. 

Selon le dernier rapport sur le climat du Giec, il faudrait réduire les émissions mondiales de gaz à effet de serre (GES) de 45% en 2030 par rapport à 2010, pour espérer rester sous 1,5°C de réchauffement, qui entraînerait déjà un important bouleversement. 

La France a pourtant signé de nombreux traités internationaux sur la question climatique comme le protocole de Kyoto ou l’Accord de Paris. 

A l’échelle de la planète, il y a près de 900 plaintes similaires déposées par des ONG, des villes, des associations et même des particuliers contre leur gouvernement ou des entreprises polluantes pour inaction climatique.

Vu sur : Franceinfo
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
corbon1943
- 22/12/2018 - 15:25
on attend toujours de ces 4 ong
une condamnation solennelle du lignite allemand et de ses conséquences désastreuses pour l'europe occidentale et la mise en danger mortel de la vie de ses habitants ;
le jadot rétorquera qu'on ne mord pas la main qui vous nourrit ;
Danper
- 18/12/2018 - 18:22
Organisations parasitaires
Qu'attend-on pour mettre hors-la-loi ces organisations parasitaires justes bonnes pour pomper du fric ? Ce sont des sectes qui servent seulement à laver le cerveau des gens qui les écoutent en leur infusant une nouvelle religion mélangeant le retour au passé des origines idéalisé et un futur apocalyptique. Malheureusement, le pouvoir qu'elles prennent est de plus en plus dangereux et totalitaire. Il devient dangereux d'exprimer une opinion discordante sur le moindre sujet: immigration, climat, agriculture etc. Le totalitarisme écologique est en marche.
Pharamond
- 18/12/2018 - 13:45
Dérangement
Une preuve supplémentaire du dérangement des esprits.