En direct
Best of
Best Of
En direct
© ROBYN BECK / AFP
Mauvaise conduite autonome
États-Unis : il s'endort au volant de sa Tesla, une course-poursuite avec la police s'engage
Publié le 03 décembre 2018
Les forces de police ont fait signe au conducteur de se mettre sur le bas-côté, mais celui-ci ne s'est pas montré coopératif. Pour cause : ce n'est pas lui qui conduisait, mais le pilote automatique.
Rédaction Atlantico
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Atlantico.fr
Suivre
Vous devez être abonné pour suivre un auteur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Rédaction Atlantico
Voir la bio
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Les forces de police ont fait signe au conducteur de se mettre sur le bas-côté, mais celui-ci ne s'est pas montré coopératif. Pour cause : ce n'est pas lui qui conduisait, mais le pilote automatique.

Y-a-t-il un pilote dans la Tesla ? C'est la question que se sont posée les policiers du département de Palo Alto, en Californie (États-Unis), au bout de quelques minutes de course-poursuite avec l'un des modèles de voiture autonome du milliardaire américain Elon Musk, la Tesla S. Comme le rapporte le site Palo Alto Online, les autorités ont dû faire preuve d'une grande précaution pour parvenir à arrêter le véhicule autonome, dont le propriétaire s'était endormi au volant.

"C'est bien d'avoir ces technologies, cependant…"

Tout commence lorsque les autorités locales ont constate un excès de vitesse. La Tesla roule à plus de 110 km/h ; les policiers lancent un signal de verbalisation, mais le conducteur du véhicule semble en faire fi et continue à rouler. Les forces de police se lancent alors à sa poursuite et comprennent très vite qu'ils n'ont pas affaire à un simple chauffard. Pour cause, ils aperçoivent l'automobiliste assoupi au volant. Les autorités en déduisent alors que le pilote automatique de la Tesla est activé.

Très vite, les policiers agissent en entourant le véhicule sur sa voie rapide. Une voiture de police se place devant la Tesla et la force à s'arrêter. L'arrestation aura pris au total quelque 7 minutes. Une grosse frayeur que les policiers préfèreraient ne pas s'infliger une deuxième fois. "C’est bien d’avoir ces technologies, cependant il faut rappeler aux gens que même si elles sont disponibles, ils doivent s’assurer de leur responsabilité quant au contrôle de la voiture", a expliqué le département de police après-coup. Selon les premiers tests menés par les autorités, le conducteur était sous l'emprise de substances illicites lors de son interpellation.

Vu sur : Palo Alto Online
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Le sujet vous intéresse ?
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
02.
MBS, le prince héritier saoudien dépossédé d’une partie de ses pouvoirs par le Roi Salman
03.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
04.
La France va devenir la première puissance mondiale en moins de 5 ans
05.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
06.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
07.
Les dessous de la superpuissance américaine : les États-Unis, ce pays si familier que nous connaissons pourtant mal
01.
Jean Arcelin : “Une large majorité des 700 000 personnes en Ehpad mangera, pour le reste de sa vie, des repas à 1€”
02.
Soirée arrosée en boîte : Christophe Castaner filmé en train d'embrasser une inconnue
03.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
04.
Et Marine Le Pen éclata de rire…
05.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
06.
Le voile est-il vraiment un accoutrement souhaitable pour vendre des petites culottes ?
01.
Philippe de Villiers : « Mon livre n’est pas complotiste, c’est la construction européenne qui est ontologiquement conspirationniste »
02.
Grand Débat, la suite : petite géographie des intellectuels français que reçoit Emmanuel Macron ce lundi (ainsi que de ceux qu’il ne reçoit pas)
03.
Christchurch : de la théorie du Grand Remplacement à ses travaux pratiques
04.
Révolution, le retour : le scénario d’un vrai dérapage insurrectionnel est-il en train de devenir possible en France ?
05.
Grève mondiale des élèves pour le climat : 5 éléments pour déterminer s’il faut s’en réjouir ou... s’en inquiéter sérieusement
06.
Quand Nathalie Loiseau teste les nouveaux "éléments de langage" du progressisme face à Marine Le Pen sans grand succès
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires