En direct
Best of
Best of du 17 au 23 octobre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

02.

Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"

03.

Et l'attaché parlementaire d'Aurélien Taché dénonça les "exhibisionistes"...

04.

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia

07.

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

01.

L‘épargne des Français va nous sauver de la ruine et financer l’argent magique de la relance : démonstration

02.

Stéphane Plaza se fait larguer pour un plus jeune; Laeticia Hallyday plaque Pascal; Sia adopte des adultes; Kylian Mbappé récupère l'ex de Neymar; Marlène Schiappa aime les hommes, Britney Spears profite

03.

Coronavirus : L’Etat freine-t-il des médicaments français qui pourraient être efficaces ?

04.

Bahar Kimyongür : "Dans sa fuite en avant, Erdogan n'hésitera pas à faire flamber le danger islamiste en France"

05.

La France maltraite ses profs et devra en payer le prix

06.

Ce qui s'est vraiment passé au sein du ministère de l'Education nationale dans les jours ayant précédé la mort de Samuel Paty

01.

Non, la République ne peut pas protéger les musulmans de l’islam radical et voilà pourquoi

02.

François Hollande : "une partie minoritaire de la gauche a pu manifester une étrange tolérance envers l’islam"

03.

Islamisme : pour Alain Juppé, "plus que du séparatisme, c'est un esprit de conquête"

04.

Un sondage dévastateur pour Macron et aussi, hélas, pour la France

05.

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

06.

Islamo-gauchisme : les lendemains ne chantent plus, c'est interdit

ça vient d'être publié
pépites > Politique
Vers un nouveau confinement ?
Covid-19 : Emmanuel Macron annoncera de nouvelles restrictions ce mercredi à 20 heures
il y a 8 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"La Chambre des dupes" de Camille Pascal : Louis XV et les soeurs Mailly-Nesle : amours, intrigues, courtisans... Un roman brillant et bien documenté

il y a 9 heures 59 min
pépites > Politique
Campagne sous tension
Virginia Raggi, la maire de Rome, révèle être menacée par la mafia
il y a 10 heures 55 min
pépites > France
Tchétchénie
Ramzan Kadyrov estime qu'Emmanuel Macron pousse les musulmans "vers le terrorisme"
il y a 11 heures 51 min
pépites > Justice
Décision
La justice administrative valide la fermeture temporaire de la mosquée de Pantin
il y a 13 heures 32 min
décryptage > Culture
Septième art

Les banalités subversives de Maïwenn

il y a 16 heures 7 min
pépites > Santé
Choix cornélien : épidémie ou économie
Coronavirus : le reconfinement n'est plus tabou, couvre-feu élargi, confinement général ou local ?
il y a 16 heures 51 min
pépites > Politique
Relations humaines
Tensions internes dans la cellule diplomatique de l'Elysée et rapports tendus avec le Quai d'Orsay
il y a 17 heures 28 min
décryptage > Société
Dangers des nouveaux outils

Les objets connectés, des armes redoutables aux mains des auteurs de violences familiales

il y a 18 heures 4 min
décryptage > Economie
Réindustrialisation

Et pendant ce temps là, sur le front de l’industrie, on continue à faire des âneries

il y a 18 heures 54 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les Gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde" de Philippe de Villiers : La Vendée se prend pour Bibracte. La révolte gronde. Les 2 Villiers sont à la manoeuvre

il y a 9 heures 48 min
light > Media
Bon rétablissement
Michel Drucker ne sera pas de retour sur France 2 avant 2021 après son opération
il y a 10 heures 33 min
Pollution
Réchauffement climatique : des gisements de méthane se décongèlent dans l'océan Arctique relâchant du gaz à effet de serre
il y a 11 heures 17 min
pépites > Education
Education Nationale
Rentrée du 2 novembre : un hommage à Samuel Paty sera organisé dans les écoles
il y a 12 heures 47 min
décryptage > Histoire
Identifier la menace

Guerre des civilisations ou guerre au sein de l’islam ?

il y a 15 heures 59 min
décryptage > France
Vocabulaire

Ensauvagement : une fois encore, Laurent Mucchielli parle trop vite…

il y a 16 heures 34 min
pépite vidéo > Europe
Paris - Ankara
L'Union européenne apporte son soutien à la France après l'appel au boycott des produits français
il y a 16 heures 55 min
décryptage > Histoire
Origines du mythe

Alerte aux vampires : comment des cadavres en décomposition ont provoqué la première crise de panique collective en 1720

il y a 17 heures 49 min
décryptage > Santé
Hiver de la dépression

Puisque nous sommes partis pour des reconfinements, que faire pour éviter une violente crise de santé mentale ?

il y a 18 heures 32 min
décryptage > Politique
Sondage pour 2022

Mais qu’est ce qu’ont vraiment loupé les partis pour que 79% des Français soient désormais prêts à un vote anti-système ?

il y a 19 heures 20 min
© MARTIN BUREAU / AFP
© MARTIN BUREAU / AFP
Messages compromettants

Affaire Tariq Ramadan : de nouveaux SMS affaiblissent la version de l'islamologue

Publié le 26 septembre 2018
L’exploitation d’un téléphone a permis de conforter le récit d’une plaignante. Elle affirmait avoir été violée dans une chambre d’hôtel à Lyon en 2009. La troisième demande de remise en liberté de Tariq Ramadan vient également d'être rejetée suite à ces nouveaux éléments.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
L’exploitation d’un téléphone a permis de conforter le récit d’une plaignante. Elle affirmait avoir été violée dans une chambre d’hôtel à Lyon en 2009. La troisième demande de remise en liberté de Tariq Ramadan vient également d'être rejetée suite à ces nouveaux éléments.

Un autre revers judiciaire est intervenu pour l'islamologue ce mercredi 26 septembre. Sa troisième demande de mise en liberté a été à nouveau rejetée. Les juges d'instruction ont rendu cette décision après la consultation d'une expertise informatique à charge pour le prédicateur suisse. Tariq Ramadan est incarcéré depuis sept mois pour des accusations de viols. Il conteste formellement les faits qui lui sont reprochés.

Maître Éric Morain, l'avocat de la plaignante qui se fait appeler "Christelle", a donc obtenu une victoire importante. 
 
"La semaine dernière encore, lors de la confrontation avec ma cliente, Ramadan la traitait de folle, et son avocat s'exclamait "Mais où sont les preuves?". Aujourd'hui, les preuves sont là: 399 SMS échangés entre le 31 août et le 15 décembre 2009. (...) C'est fou à quoi ça tient!. À un vieux téléphone démodé que Christelle avait conservé, et qu'un expert en informatique a réussi à faire parler, neuf ans après les faits".
 
Lors de la confrontation en juillet et en septembre dernier face à ses accusatrices, l'ancienne salafiste Henda Ayari et "Christelle", dans le bureau des juges, Tariq Ramadan a reconnu des relations extraconjugales consenties et des "rapports fougueux, de domination" avec d'anciennes maîtresses. Mais il avait réaffirmé n'avoir jamais entretenu de tels rapports avec les deux plaignantes (Christelle et Henda Ayari). 
 
Le "LG KS360" de Christelle, commercialisé à partir de la fin de l’année 2008, vient donc de faire basculer le dossier judiciaire. Ce téléphone a livré ses secrets à la suite de l'analyse par un expert judiciaire, spécialisé en informatique. Le contenu de l’appareil, des SMS reçus et envoyés dans le courant de l’année 2009, vient mettre à mal la stratégie de défense jusque-là adoptée par l’islamologue. 
 
Christelle avait évoqué des relations sexuelles non consenties et un déchaînement de violence. Selon des informations du Monde, Tariq Ramadan lui aurait asséné des gifles, des coups de poing, l’aurait tirée par les cheveux et lui aurait uriné dessus. Tariq Ramadan conteste l’avoir fait monter dans sa chambre. Des messages exhumés du téléphone par l’expert dans son rapport contredisent certaines des affirmations de l'intellectuel. 
 
Lundi 24 septembre, les trois juges d’instruction chargés de l’affaire ont reçu les conclusions de ce rapport d’expertise informatique. Le contenu de quatorze scellés, les ordinateurs et les téléphones portables des différentes plaignantes et de Tariq Ramadan, saisis lors de l’enquête ou livrés à la justice par les protagonistes, ont été analysés. 
 
L’analyse des données a permis de démontrer que, du 31 août au 15 décembre 2009, 255 textos ont été envoyés depuis le portable de Tariq Ramadan vers celui de Christelle. La jeune femme a adressé 144 messages à l’islamologue. Tariq Ramadan affirmait n’avoir fait que boire un verre avec Christelle dans le bar de l’hôtel, ce 9 octobre 2009. 
 
Les huit textos écrits depuis son portable à Christelle, le 9 octobre 2009, laissent peu de place au doute sur la nature de leur rencontre : 
 
"Alors, alors… tu viendras, tu es prête. Je devrai t’attendre en bas car il faut une carte pour monter dans l’ascenseur. A quelle heure ?"
 
A 15 h 51, il adresse un nouveau message sur le portable de Christelle : 
 
"J’étais sous la douche… mais attends ma douce chienne !!!!"
 
La chronologie exacte des messages envoyés par Christelle n'est malheureusement pas fiable vu l'ancienneté du téléphone. Il faut se contenter, pour l’instant, des données des messages de Tariq Ramadan. 
 
Le lendemain, le 10 octobre, Christelle reçoit de nouveaux messages depuis le téléphone de Tariq Ramadan :
 
"J’ai senti ta gêne… désolé pour ma “violence”. J’ai aimé… Tu veux encore ? Pas déçue ? (...) Tu n’as pas aimé… Je suis désolé [Christelle]. Désolé". 
 
Le rapport d’expertise vient de confirmer l’authenticité des SMS durant cette période, à l’automne 2009, entre les portables du prédicateur et de la plaignante.
 
La défense de Tariq Ramadan est donc considérablement affaiblie suite à ces révélations. Tariq Ramadan souffre d'une sclérose en plaque. Son traitement a été jugé administrable en prison. L'intellectuel réclame un placement sous contrôle judiciaire avec remise de son passeport suisse et une caution préalable de 300.000 euros. Après le refus des juges d'instruction, un juge des libertés et de la détention doit encore se prononcer dans les trois jours sur cette demande. 
 
Vu sur : Lu sur Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (0)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Pas d'autres commentaires