En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 1 semaine 2 jours
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 1 semaine 2 jours
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 1 semaine 2 jours
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 1 semaine 2 jours
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 1 semaine 2 jours
© ALAIN JOCARD / AFP
© ALAIN JOCARD / AFP
Nouvelle faille

Facebook accorde aux constructeurs d'appareils connectés et aux géants du web un accès aux données personnelles des utilisateurs

Publié le 04 juin 2018
La société de Mark Zuckerberg a passé des partenariats officieux de partages d'informations et de contenus avec Apple, Samsung et des dizaines d’autres compagnies.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
La société de Mark Zuckerberg a passé des partenariats officieux de partages d'informations et de contenus avec Apple, Samsung et des dizaines d’autres compagnies.

Selon des informations du New York Times, Facebook a transmis à une soixantaine de compagnies de téléphones et des créateurs d’appareils de haute technologie une vaste quantité de données personnelles. 

Comme Facebook souhaitait devenir le leader mondial des services de réseaux sociaux, la compagnie de Mark Zuckerberg a passé des accords autorisant les compagnies de téléphones mobiles et d’objets connectés à avoir un accès à des quantités astronomiques de données personnelles des utilisateurs. 
 
Facebook a passé ces accords notamment avec Apple, Amazon, BlackBerry, Microsoft et Samsung lors de ces dix dernières années. Le processus aurait même débuté avant que les applications Facebook soient facilement accessibles sur les smartphones. Ces accords ont permis à Facebook d’étendre son impact. Les constructeurs d’appareils connectés offraient aux clients la possibilité d’utiliser les contenus populaires du réseau social comme les messageries privées, les boutons « Like » (« J’aime ») et les carnets d’adresses.  
 
Mais ces partenariats, dont l’étendue n’était pas encore connue, ont soulevé des doutes à propos de la protection de la vie privée de la part de Facebook et de sa conformité avec un décret de 2011 de la commission fédérale du commerce (Federal Trade Commission). Facebook a autorisé les constructeurs d’objets connectés à accéder aux données des amis des utilisateurs sans leur consentement explicite. 
 
Ces partenariats étaient pour la plupart toujours actifs en avril, malgré les changements drastiques apportés par Facebook sur l’utilisation des données personnelles, suite à un scandale majeur. La compagnie de Mark Zuckerberg a été pointée du doigt dans l’affaire Cambridge Analytica en mars dernier. Les informations privées de dizaines de millions d’utilisateurs de Facebook auraient été exploitées et utilisées par cette société de communication stratégique et politique, en 2014.
 
Suite à cette polémique, l’attitude et les dérives de Cambridge Analytica (liées aux données personnelles collectées) n’étaient plus possibles suite à une nouvelle politique de Facebook. Mais les représentants de la société de Mark Zuckerberg n’ont pas indiqué que Facebook avait dispensé les constructeurs de téléphones, de tablettes et d’autres appareils connectés de ces politiques de restrictions.  
 
Serge Egelman, un chercheur sur la vie privée à l’Université de Californie à Berkeley qui étudie la sécurité sur les applications sur les téléphones portables, s’est confié au New York Times sur cette nouvelle dérive de Facebook. 
 
« Vous pourriez penser que Facebook ou les constructeurs d’appareils connectés sont fiables et dignes de confiance. Le problème vient du fait que de plus en plus de données personnelles sont collectées sur le moindre appareil. Des applications ont en réalité la capacité d’accéder à ces données depuis l’objet connecté en question. Cela génère donc de sérieux risques sur la vie privée et sur le plan de la sécurité ».        
 
Le réseau social voit ses partenaires comme des extensions de Facebook. A la différence de développeurs de jeux vidéo et des services destinés aux utilisateurs du réseau social, les partenaires créateurs d’objets connectés peuvent utiliser les données de Facebook seulement pour proposer des versions de « l’expérience Facebook ». 
 
Ces partenaires peuvent ainsi récupérer et extraire les données suivantes des utilisateurs de Facebook : la situation amoureuse, la religion, les idées politiques et les événements à venir parmi d’autres données personnelles. Les compagnies peuvent obtenir les données des amis des utilisateurs de Facebook alors que les personnes en question n’ont pas autorisé le partage de données personnelles avec des tiers. 
 
Suite au scandale Cambridge Analytica et aux dérives de l’utilisation des données personnelles, Mark Zuckerberg a été contraint de s’expliquer devant le Congrès américain et devant le Parlement européen ces derniers mois. Ces nouvelles révélations du New York Times vont faire couler beaucoup d'encre et relancer le débat sur l'attitude de Facebook et la protection des données. 
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (1)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
Atlante13
- 05/06/2018 - 10:36
Finalement,
ce Mark Zuckerberg, c'est une belle petite ordure. Enfin, quand je dis petite...