En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Santé
Lutte contre le virus
Olivier Véran dévoile de nouvelles mesures dans le cadre de la lutte contre la Covid-19 et précise que "la situation continue globalement de se dégrader"
il y a 3 heures 11 min
light > France
Monument de la gastronomie
Mort de Pierre Troisgros, le légendaire chef trois étoiles
il y a 6 heures 35 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"L’Ours et Une demande en mariage" de Anton Tchekhov : de biens étranges déclarations d’amour

il y a 8 heures 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Blackbird" de Roger Michell : par le réalisateur de "Coup de foudre à Notting Hill", un drame bouleversant sur les adieux d’une mère à sa famille… Avec une Susan Sarandon au sommet…

il y a 9 heures 37 min
décryptage > Terrorisme
Menace terroriste

Daech au grand Sahel : l’assassinat des Français au Niger, une preuve de plus de sa résistance

il y a 11 heures 49 min
décryptage > Economie
Projet de fusion

Suez – Veolia : le mythe toxique du "champion national"

il y a 11 heures 59 min
décryptage > France
"Le Livre noir de l'autisme"

Autisme : les cobayes de la honte

il y a 12 heures 18 min
pépite vidéo > Politique
LREM
Aurore Bergé révèle qu'il existe un "malaise profond" au sein de La République en marche
il y a 12 heures 52 min
décryptage > Science
Univers

Ce que la dernière photo prise par la NASA nous révèle de Jupiter

il y a 13 heures 32 min
décryptage > Finance
Impact de la crise du Covid-19

Retour à la réalité sanitaire sur les marchés financiers : attention aux secousses sur les marchés

il y a 13 heures 56 min
light > Culture
Icône de la chanson française
La chanteuse Juliette Gréco est morte à l'âge de 93 ans
il y a 4 heures 23 min
pépites > Société
Evolution
Emmanuel Macron annonce "7 jours obligatoires" dans le cadre du congé paternité d'un mois
il y a 6 heures 59 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Les pôles, une aventure française" de Dominique Le Brun : "il y a trois sortes d’hommes : les vivants, les morts et ceux qui vont sur la mer". Aristote

il y a 9 heures 11 min
décryptage > International
Espoir

Un processus de paix en Afghanistan, quelle issue et à quel prix ?

il y a 11 heures 33 min
Futur
Elon Musk espère produire une voiture électrique coûtant 25.000 dollars d'ici trois ans
il y a 11 heures 56 min
décryptage > Europe
Union européenne

La force : question de taille ou d’agilité ?

il y a 12 heures 6 min
light > People
People
Le prince Harry et Meghan Markle critiqués pour avoir donné leur avis sur la prochaine élection présidentielle américaine
il y a 12 heures 41 min
décryptage > France
Un pluriel apaisant

Ne dites plus "séparatisme" (c'est stigmatisant) dites "séparatismes" (ça ne veut rien dire)

il y a 13 heures 25 min
pépites > Justice
Enquête
Une dizaine d’ADN inconnus trouvés sur un matelas de Michel Fourniret
il y a 13 heures 34 min
pépites > International
Russie
Alexei Navalny, opposant politique russe, a quitté l'hôpital allemand où il était soigné
il y a 14 heures 4 min
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Proportionnelle

Réforme des institutions : Bayrou met en garde Macron

Publié le 22 mars 2018
Le patron du Modem réclame "au moins 20 à 25% de proportionnelle." Et n'en démord pas.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le patron du Modem réclame "au moins 20 à 25% de proportionnelle." Et n'en démord pas.

Parfois, certains alliés deviennent encombrants. Emmanuel Macron possède ainsi une faible marge de manœuvre pour faire adopter sa réforme des institutions. Il doit, par exemple, convaincre son allié François Bayrou qui n'entend pas faire de cadeaux, notamment sur la proportionnelle. "Si on veut que le changement du mode de scrutin ait un réel effet, il faut que le nombre de sièges à la proportionnelle soit suffisant" prévient, au Monde, le patron du MoDem, évoquant un seuil "entre 20 et 25 % minimum." Et de préciser le fond de sa pensée : "Moi, je défends l’idée qu’il doit y avoir au final 325 circonscriptions et 100 sièges à la proportionnelle" explique-t-il. "100 sièges, cela permettrait d’en attribuer 10 à ceux qui obtiendraient 10 % aux législatives". Comme le souligne Le Monde, cela permettrait d'ailleurs de renforcer le Modem puisque, dans ce mode de scrutin, le poids du parti centriste aurait été indispensable pour qu'Emmanuel Macron obtienne une majorité absolue à l'Assemblée.

Le président de la République est pressé, notamment par les centristes. Samedi dernier, le président de l'UDI, Jean-Christophe Lagarde, avait lui aussi prévenu qu'il n'approuverait pas la réforme des institutions, voulue par le chef d'Etat, si la dose de proportionnelle était trop faible. "Modifier la Constitution, c’est sérieux, on ne fait pas ce genre de réforme pour faire plaisir à François Bayrou ou à Gérard Larcher" râle néanmoins un ministre, auprès du Monde.

 

Vu sur : Lu sur Le Monde
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (4)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
patrickcharrier17@yahoo.fr
- 24/03/2018 - 10:43
Bayrou est un nuisible
Bayrou est un nuisible qui plaide pour la proportionnelle pour arranger ses petites affaires sans se préoccuper du bien public. Les exemples récents de l'Allemagne et de l'Italie montrent à quel point la proportionnelle déstabilise les pays. Mais Macron peut s'en tirer, car il n'est pas nécessaire de changer la constitution pour modifier le mode de scrutin, une loi organique suffit.
jaduret
- 23/03/2018 - 15:08
Le cancer de la démocratie...
La seule chose que Bayrou à réussi à faire dans sa vie, c'est détruire le peut d'éspoir que l'on pouvait avoir en la politique. beaucoup oublie que les 50 milliard d'impots de 2012, c'est Bayrou. C'est un centriste qui est en fait un dangereux nostalgique de la IVéme. C'est pas pour rien que Mitterand disait que c'était celui qui avait le plus de potentiel.
VV1792
- 22/03/2018 - 19:50
Mais envoyez le peter!
Mais envoyez le peter!