En direct
Best of
Best of du 12 au 18 septembre
En direct
Articles populaires
Période :
24 heures
7 jours
01.

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

02.

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

03.

COVID-19 : les derniers chiffres en France ne sont pas bons. Nous allons le payer

04.

Polémique : un lycée de Rome demande à des élèves de ne pas porter de mini-jupes pour ne pas troubler les professeurs

05.

Les chirurgiens dentistes font face à une épidémie de dents cassées depuis le confinement

06.

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

07.

Séparatisme : cachez moi cet islamisme que je ne saurais nommer

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

03.

Les Milices islamistes internationales de la Turquie d'Erdogan

04.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

05.

Capitalisme de connivence : d’Edouard Philippe à Jean-Marie Le Guen, tous administrateurs

06.

Comment les industries pétrolières nous ont fait croire que le plastique serait recyclé

01.

Lettre au Professeur Raoult d'un "petit" médecin généraliste

02.

Le (presque) dernier cri d’Olivier Véran : "ave Macron morituri te salutant" !

03.

Mort d'un cousin d'Adama Traoré : la famille envisage de porter plainte

04.

55% des Français favorables au rétablissement de la peine de mort : il est terrible ce sondage mais à qui la faute ?

05.

Freeze Corleone, le rappeur qui dit tout haut ce que même les cacochymes du RN n’osent plus penser tout bas

06.

L'Europe gruyère d'Ursula von der Leyen

ça vient d'être publié
light > Culture
Icône du théâtre et du cinéma
Mort de l'acteur Michael Lonsdale à l'âge de 89 ans
il y a 28 min 2 sec
pépites > Justice
ENM
Eric Dupond-Moretti propose l'avocate Nathalie Roret pour diriger l'Ecole nationale de la magistrature
il y a 1 heure 58 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Bananas (&Kings)" de Julie Timmerman au Théâtre de la Reine blanche : une pièce courageuse et engagée, qui nous adresse un avertissement sans frais

il y a 3 heures 34 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le métier de mourir" de Jean-René Van Der Plaetsen : spécial rentrée littéraire, un avant-poste confiné en territoire hostile. Le roman inoubliable d'une histoire vraie

il y a 3 heures 45 min
décryptage > Economie
Les entrepreneurs parlent aux Français

La Chine plus forte que le Covid. La France et les autres, au garde-à-vous

il y a 4 heures 11 min
pépites > Politique
Bérézina
Déroute de la République en Marche au premier tour des élections législatives partielles
il y a 5 heures 35 min
rendez-vous > High-tech
La minute tech
Comment choisir l'iPad qu'il vous faut parmi tous les modèles qui existent désormais ?
il y a 6 heures 34 min
pépite vidéo > Politique
Campagne électorale
Marine Le Pen "réfléchit" à quitter la présidence du Rassemblement national avant la présidentielle
il y a 7 heures 13 min
light > Politique
Etourdi
Pressé, le député Jean Lassalle se gare sur un passage à niveau et bloque un train
il y a 7 heures 47 min
décryptage > Justice
Horizons et moyens limités

Insécurité : pourquoi les ministères régaliens sont condamnés à l’esbroufe

il y a 8 heures 23 min
pépites > Santé
Briser les chaînes de contaminations
Coronavirus : de nouvelles mesures de restrictions vont être appliquées à Lyon
il y a 58 min 41 sec
pépites > Société
Annonces
Emmanuel Macron présentera sa stratégie de lutte contre les "séparatismes" le 2 octobre prochain
il y a 3 heures 1 min
pépites > International
Argent sale
« FinCEN Files » : l'argent sale et les grandes banques mondiales
il y a 3 heures 43 min
décryptage > Culture
Atlanti Culture

"Le Détour" de Luce D'Eramo : survivre et revenir de l’enfer, un témoignage poignant, un livre rare

il y a 3 heures 54 min
pépites > Social
Paradoxe
La Métropole du Grand Paris est marquée par de fortes inégalités sociales qui ont augmenté
il y a 4 heures 31 min
décryptage > Economie
Evolution de l'épidémie

COVID-19 : les derniers chiffres en France ne sont pas bons. Nous allons le payer

il y a 6 heures 2 min
décryptage > Politique
Assemblée nationale

Séparatisme : LREM pris dans les phares de la voiture de l’islam politique

il y a 6 heures 48 min
décryptage > Santé
Le bouclier du sommeil profond

Journée mondiale d’Alzheimer : comment nos rythmes de sommeil peuvent prédire le moment de l'apparition de la maladie

il y a 7 heures 42 min
décryptage > Europe
Camp de Moria

Névrose collective : l’Europe pétrifiée face à la crise des migrants qui se noue à ses portes

il y a 8 heures 17 min
décryptage > Religion
Quand faut y aller, il y va très fort

"L'islam est la religion avec laquelle la République a eu le moins de problèmes dans l'Histoire". Là, Darmanin en fait un peu trop

il y a 8 heures 52 min
© BERTRAND LANGLOIS / AFP
© BERTRAND LANGLOIS / AFP
Il s'est lâché

Sarkozy, Macron, Darmanin... Enregistré à son insu, Laurent Wauquiez balance sur le monde politique

Publié le 17 février 2018
Devant des étudiants, Laurent Wauquiez a déclaré que Sarkozy surveillait les portables de ses ministres, que Darmanin est un "Cahuzac puissance 10" et qu'une "cellule de démolition" de Fillon a mise en place par le camp Macron.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Devant des étudiants, Laurent Wauquiez a déclaré que Sarkozy surveillait les portables de ses ministres, que Darmanin est un "Cahuzac puissance 10" et qu'une "cellule de démolition" de Fillon a mise en place par le camp Macron.

Mise à jour, 17h : Dans une tribune publiée samedi sur Twitter, des étudiants de l'EM Lyon écrivent que "les “phrases chocs” prononcées par M. Wauquiez s’inscrivaient dans le cadre de réponses aux questions que nous lui posions, sur un ton au moins équivalent. (...) Nous tenons à préciser que le cours ne pouvait avoir lieu que dans un climat de confiance mutuelle. Ce contrat a été rompu par un enregistrement à son insu et nous le déplorons amèrement." Ils en profitent pour remercier Laurent Wauquiez "pour la transparence dont il a fait preuve" et dont l'extrait de Quotidien ne retransmet "qu’une infime partie".

 

Mise à jour, 14h40 : Laurent Wauquiez "s'est excusé" auprès de Nicolas Sarkozy, qui "en a pris note", a indiqué l'entourage de l'ancien chef de l'Etat à l'AFP. Les proches de Nicolas Sarkozy"démentent" par ailleurs "formellement cette grotesque histoire d'écoutes." 

 

Laurent Wauquiez était invité jeudi par l'école de commerce de l'EM Lyon à donner un cours à des étudiants de façon "apolitique". Pour que cette intervention soit un "espace de liberté", le patron des Républicains a insisté auprès des étudiants pour qu'ils n'enregistrent et ne retranscrivent pas ses propos. Une consigne qui n'a pas été respectée : l'émission "Quotidien" a dévoilé vendredi soir un enregistrement sonore de son intervention.

[🔴 Document #Quotidien]@PaulLarrouturou s'est procuré un enregistrement du cours de Laurent Wauquiez à l'EM Lyon.
👉 Il démolit Darmanin, balance sur Sarkozy et accuse Macron d'avoir monté une "cellule de démolition" contre le candidat Fillon. pic.twitter.com/7rJW2prAI7

— Quotidien (@Qofficiel) 16 février 2018

Dans le montage publié par l'émission de Yann Barthès, on entend Laurent Wauquiez tirer à boulets rouges sur l'ensemble du monde politique. 

L'une de ses cibles est le ministre Gérald Darmanin, visé par une plainte pour viol. "C'est du Cahuzac puissance 10", déclare Laurent Wauquiez. "Le type sait très bien ce qu'il a fait, il sait très bien ce qui va arriver", ajoute-t-il, prédisant qu'il "va tomber". "Vous penserez à moi dans les semaines qui viennent, mais, lui, je ne lui promets pas un grand destin, parce que ça va faire très mal et ça va devenir l'incarnation de ce qu'a été Cahuzac."

Autre victime de Laurent Wauquiez : Nicolas Sarkozy. "Il en était arrivé au point où il contrôlait les téléphones portables de ceux qui rentraient en Conseil des ministres. Il les mettait sur écoutes pour pomper tous les mails, tous les textos, et vérifier ce que chacun de ses ministres disait au moment où on rentrait en Conseil des ministres", déclare-t-il.

Après avoir pointé le manque de charisme d'Angela Merkel et le fait qu'Emmanuel Macron ait copié son style "en bras de chemise", le patron des Républicains dit être certain que l'équipe d'Emmanuel Macron "a organisé" la victoire de François Fillon à la primaire de la droite puis sa "démolition". "objectivement, il a quand même eu un alignement de planètes assez inespéré. Que Fillon gagne la primaire et que derrière, il le démolisse… Je suis sûr et certain, qu’il l’a organisé, je pense qu’ils ont largement contribué à mettre en place la cellule de démolition." "Je n'ai aucun doute que le machin a été totalement téléguidé".

L'extrait se termine par une prédiction alarmiste, relative à la sécurité en France : "Je ne suis pas un adepte de la thèse du complot mais je pense qu'il est assez vraisemblable que, dans les trois à quatre ans, ça va péter très très mal et très très dur", prédit-il.

Samedi, Laurent Wauquiez a dénoncé auprès de l'AFP cette diffusion : "Les propos qui ont été diffusés par l’émission Quotidien ont été enregistrés de façon illégale, avec des méthodes peu déontologiques qui ouvrent la voie à des suites judiciaires". Le président des Républicains ajoute que ses propos ont été tenus dans un cadre privé, "parfois sur le ton de l'humour". "Il n'a par exemple jamais été question dans mon esprit de soutenir qu'on ait fait surveiller des membres du gouvernement dans le cadre du conseil des ministres."

Plusieurs responsables politiques ont réagi à ces propos :  "Diffamations, injures, vulgarité… Une conception particulière de l'enseignement… Les étudiants de l'EM Lyon méritent mieux !", a affirmé Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, sur Twitter. Pour Christophe Castaner, secrétaire d'État chargé des Relations avec le Parlement, l'enregistrement montre "la vraie nature de Laurent Wauquiez : mépriser les journalistes, Nicolas Sarkozy ou Angela Merkel et même se convaincre qu'Emmanuel Macron le copie !"

 

 

Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (20)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
CasCochyme
- 20/02/2018 - 18:29
qui sait?
Pour l'intervenant Jurgio : je souhaite me tromper évidemment. La "préméditation" ne me semble ni évidente ni géniale au cas où elle serait réelle, mais qui sait? Ma tendance est de respecter les accomplissements de L. Wauquiez et son niveau intellectuel (à la différence de certains même sur ce site qui le prennent pour un moins que rien). Mais là j'ai des doutes. Quant à la manip sur Fillon, tout cela est sans doute bien vrai, mais il prêtait le flanc. Cette obsession des costumes, pour commencer, ne l'a pas servi. Est-ce que c'est vraiment un critère déterminant pour un électeur ou une électrice de s'extasier sur les beaux costumes d'un candidat? Et ce dossier étant entre les mains de l'ex barbouze et magouilleur retors Bourgi... Ensuite, disons que je connais très bien un pays, les États-Unis, où les candidates généralement font quelque activité de nature à mettre leur mari en valeur, et vice-versa le cas échéant (une action de type social, etc.) Là, dans le cas Fillon, on cherchait bien, mais on ne trouvait pas grand chose, et les Poutou et Cie s'y sont donné à cœur joie.... Le pb aussi est que Juppé et Sarkozy étaient aussi nuls, chacun dans leur genre.
vangog
- 20/02/2018 - 08:51
Ah putain, il n'a pas utilisé la langue de bois!...
et il ne s'excuse pas, en plus...excommunié médiatiquement!
jurgio
- 19/02/2018 - 15:45
Erreur ?
Justement il faut déposer plainte pour que cela semble moins prémédité. Enfin, nous ne savons pas l'intention, ne journalisons pas non plus. Le film est si bien fait... qu'il paraît peu clandestin...Wauquier Naïf ?