En direct
Best of
Best of du 9 au 15 janvier
En direct
ça vient d'être publié
pépites > Politique
« Cher Tayyip »
Emmanuel Macron et Recep Tayyip Erdogan s'écrivent pour apaiser les tensions
il y a 3 jours 9 heures
pépites > Justice
Révélations de Mediapart
Justice : enquête ouverte contre Nicolas Sarkozy pour « trafic d’influence » dans le cadre d’activités de conseil pour le groupe russe Reso-Garantia
il y a 3 jours 14 heures
pépites > Politique
Jupiter
Nouvelle colère d'Emmanuel Macron, cette fois contre certains ministres
il y a 3 jours 15 heures
décryptage > International
Démocratie américaine en danger

Assaut sur le Capitole : autopsie de trois jours de folies américaines

il y a 3 jours 15 heures
pépite vidéo > Santé
Eviter la pénurie
Le PDG de Moderna, Stéphane Bancel, alerte sur la question de l'approvisionnement des vaccins pour l'hiver prochain
il y a 3 jours 16 heures
décryptage > International
Université de Bogazici

Révolte étudiante à Istanbul ou les prémices d’un printemps turc

il y a 3 jours 17 heures
pépites > Santé
Coronavirus
Bruno Le Maire et Gabriel Attal indiquent qu'un confinement est toujours possible
il y a 3 jours 17 heures
décryptage > Santé
Espoir

Une étude démontre que les crises cardiaques pourraient être détectées des années à l’avance en surveillant le niveau de calcium dans les artères

il y a 3 jours 18 heures
décryptage > Environnement
instrumentalisation judiciaire

Procès contre l’inaction de l’Etat : l’affaire du siècle est aussi la pire imaginable pour... le climat lui-même

il y a 3 jours 18 heures
décryptage > Santé
Urgence sanitaire

Face à la Covid-19, finissons-en avec l’amateurisme public ! Le diagnostic implacable de fonctionnaires de la santé

il y a 3 jours 19 heures
rendez-vous > Consommation
Atlantic-tac
Quand les billes précisent le moment et quand les disques détournent les heures : c’est l’actualité hivernale des montres
il y a 3 jours 12 heures
pépites > Santé
Pénurie
Le maire de Neuilly-sur-Seine déplore que les quantités de vaccins annoncées ne soient pas au rendez-vous
il y a 3 jours 14 heures
pépites > Santé
Coronavirus
La présence du virus dans les eaux usées de l'Ile-de-France en forte augmentation
il y a 3 jours 15 heures
pépites > Santé
Bug
Après avoir été volontairement fermé hier le site Santé.fr de rendez-vous pour les vaccinations est ouvert en version simplifiée aujourd'hui
il y a 3 jours 16 heures
décryptage > France
Couvre-feu à 18h

La fatigue de l’épidémie, cet élément historiquement documenté, qu’ignore superbement le gouvernement français

il y a 3 jours 16 heures
décryptage > International
Guerre de l'information

A propos d’infox : la tentation de Joe Biden de suivre la politique des néoconservateurs

il y a 3 jours 17 heures
décryptage > Santé
Mesures efficaces contre le virus

Covid-19 : les modèles d’efficacité sanitaire asiatiques, impossibles à reproduire en Europe ? 5 arguments pour démonter une imposture intellectuelle

il y a 3 jours 17 heures
décryptage > Economie
Impact économique de la pandémie

Records à l’export : la Chine est-elle en train de gagner une bataille... ou la guerre des puissances commerciales ?

il y a 3 jours 18 heures
décryptage > France
"Je ne livre pas les Juifs"

Il paraît qu'on ne peut pas accueillir toute la misère du monde. Mais qui est responsable de toute la misère du monde ?

il y a 3 jours 18 heures
pépites > Politique
Voile
Aurore Bergé dépose un amendement interdisant le port du voile aux petites filles
il y a 3 jours 19 heures
© Capture d'écran
© Capture d'écran
Dans l'oeil du cyclone

Le parquet de Saint-Malo confirme l'existence d'une plainte classée sans suite déposée en 2008 pour "un fait de viol" contre Nicolas Hulot

Publié le 09 février 2018
Le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot fait face à des rumeurs de violences et de harcèlement sexuel. Rumeurs qu'il a démenties sur BFMTV.
Ajouter au classeur
Vous devez être abonné pour ajouter un article à votre classeur.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Lecture Zen
Vous devez être abonné pour voir un article en lecture zen.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Le ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot fait face à des rumeurs de violences et de harcèlement sexuel. Rumeurs qu'il a démenties sur BFMTV.
  • Le nouveau magazine l'Ebdo qui paraîtra vendredi contient un article exposant "deux affaires" où le ministre serait mis en cause. Il s'agirait d'une plainte a été déposée pour viol en 2008 pour des faits remontants à 1997 qui aurait été classée sans suite. L'autre dossier concernerait une ancienne employée de la Fondation Nicolas Hulot qui aurait évoqué des "faits de harcèlement".
  • Pour désamorcer au plus vite le risque de scandale, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique s'est rendu ce matin sur les plateaux de BFMTV et de RMC pour dénoncer des rumeurs "ignominieuses".
  • La présumée victime de la Fondation Nicolas Hulot, interrogée par le magazine Le Point dément la rumeur et s'est dit "très en colère et "jure qu'il n'y a eu ni transaction financière ni protocole d'accord" expliquant qu'elle a quitté la fondation à cause de ses nouvelles fonctions à l'Assemblée nationale.
  • Nicolas Hulot a reçu un message de soutien d'Edouard Philippe qui assure n'avoir "aucune raison de douter de sa parole". L'Elysée écarte de son côté toute démission "en l'absence de mise en examen".

 

20h40 :  Une plainte a bien été déposée en 2008 contre Nicolas Hulot selon la procureure de la République de Saint-Malo

La procureure de la République de Saint-Malo, Christine Le Crom a confirmé jeudi dans un communiqué qu'une plainte pour "un fait de viol" avait bien été déposée en 2008 contre l'actuel ministre de la Transition écologique Nicolas Hulot mais a été classée sans suite.

"Une jeune femme a effectivement déposé plainte, le 11 juillet 2008, à l'encontre de Nicolas Hulot en dénonçant un fait de viol commis, selon elle, 11 ans auparavant, alors qu'elle était déjà majeure" détaille le communiqué.

Communiqué parquet de Saint-Malo

19h 40: Lauren Valdiguié co-auteur de l'enquête s'exprime au micro de RTL

Laurent Valdiguié  co-auteur de l'enquête à paraître dans l'Ebdo s'est exprimé ce soir au sujet de "l'Affaire Nicolas Hulot" sur la radio RTL.En réponse à ceux qui disent qu'il n'y a pas d'affaire, il répond " On est dans les dessous d’un homme et dans le secret d’une grande famille française enfoui depuis un peu plus de 20 ans. Un grand secret qui explique peut-être, puisque c'est le point de départ de notre enquête, pourquoi Nicolas Hulot a renoncé successivement, alors qu'il a été plusieurs fois en position assez favorable et à la grande surprise de ses amis, renoncé à la course à la présidence" en se défendant de toute "manipulation politique".

 L'entretien en intégralité sur le site de RTL

18h30 : La FNH affirme ce jeudi prendre connaissance dans la presse de ces informations

La Fondation pour la Nature et l'Homme créé par Nicolas Hulot affirme ce jeudi dans un communiqué n'avoir eu connaissance "d'aucun agissement répréhensible ou conduite inappropriée" en 25 ans. Dans le communiqué il est fait mention que la FNH "découvre dans la presse des allégations mettant en cause l'honneur et la probité du ministre de la Transition écologique".

17h30 : les autres polémiques autour de Nicolas Hulot

Avant ces nouvelles rumeurs, Nicolas Hulot s'était déjà retrouvé dans la tourmente depuis son accession au poste de ministre de la Transition écologique. Ce matin du RMC, il déclara face à Jean-Jacques Bourdin qu'il a déjà " été attaqué sur mon patrimoine, sur mes déclarations. Tant qu'on est dans ce registre, c'est insupportable mais on avance" et que "Depuis des mois, je subis toutes sortes de rumeurs, insinuations, suspicions, inquisitions auprès d'hommes et de femmes que j'ai connus".

En effet, même si aucune plainte n'a jamais été déposée, des informations sur son patrimoine et sa fortune avaient déjà fait polémique par le passé.

Au début de son mandat, la fortune de Nicolas Hulot était pointée du doigt par le Canard enchaîné qui s'attardait sur les bénéfices de sa société "Eole Conseil" dont il était le seul salarié et qui engrangeait entre 480 000 et 715 000 euros par an depuis le début des années 2000. Le Canard mettait aussi en lumière le long et juteux partenariat entre sa Fondation et EDF pour des montants de 460 000 euros par an jusqu'en 2012.

En décembre, le ministre a fait l'objet de critiques pour les neuf véhicules qu'il avait déclaré dans sa déclaration de patrimoine dispatchés entre les 4 maisons qu'il possède. Il avait justifié à l'époque qu'il roulait en électrique "95% de son temps".

Enfin, début février c'était sa maison en Corse qui était pointée du doigt par le magazine Le Point. Le magazine mettait en évidence la différence entre l'estimation faite dans sa déclaration de patrimoine (1,05 million d'euros) et le fait que le ministre avait essayé de la vendre en 2016 "entre 2 et 5 millions d'euros". Le ministre s'est défendu en expliquant que "le prix conseillé par l'agence était stratosphérique" et qu'une deuxième expertise avait été faite qui aurait revu la valeur de la maison à la baisse.

16h25 : La couverture de l'Ebdo à paraître vendredi

« Interrogé par Ebdo, le ministre conteste tout comportement répréhensible. Les deux récits sont là : d’un côté l’honneur d’un homme et sa conscience, de l’autre la douleur d’une femme et de sa famille. Parole contre parole. » pic.twitter.com/N3ooR3guRB

— Michel Grossiord (@MGrossiord) 8 février 2018

 

15h40 : "Ne pas répondre aux journalistes"

Selon une source contactée par BuzzFeed, le parquet de Saint-Malo «a eu pour directive de ne pas répondre aux journalistes» aujourd'hui. C'est ce parquet qui enquêtait après la plainte contre Nicolas Hulot en 2008.

— David Perrotin (@davidperrotin) 8 février 2018

 

14h30 : Benjamin Griveaux réagit aux rumeurs

Benjamin Griveaux porte-parole du gouvernement a répondu à ces accusations en expliquant qu'il n'y avait "pas d'affaires mais des rumeurs". Et a rappelé le soutien d'Edouard Philippe, Emmanuel Macron et l'ensemble du gouvernement à Nicolas Hulot.

 

Vu sur : Lu sur Le Point
Les commentaires de cet article sont à lire ci-après
Commentaires (19)
Ecrire un commentaire
Vous devez être abonné pour rédiger un commentaire.
Abonnez-vous
«Vos abonnements garantissent notre indépendance»
Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.
*Toute validation est définitive, vous ne pourrez pas rééditer votre commentaire.
lexxis
- 09/02/2018 - 17:31
LE DOUTE NE PORTE PAS SUR TOUT!
"Il est d'abord apparu que les deux protagonistes avaient une version contradictoire quant au consentement à la relation sexuelle précitée". La contradiction ne portant que sur une question de consentement, la communication du Procureur confirme donc implicitement l'existence de la relation sexuelle. L'existence ou l'absence du consentement, le caractère tardif de la plainte sont des questions dont il faut en outre rapprocher la grande différence d'âge entre les deux personnes.
KOUTOUBIA56
- 09/02/2018 - 16:25
+ vincennes. la clique de bfm
+ vincennes. la clique de bfm et de la cinq est ignoble. Il est tout a fait vrai que Catherien Nayn'est jamais invitée ( il est vrai qu'elle écrit dans valeurs actuelles!!!!!!!!!!!!!). Quand on entend ce trou du cul de barbier
j'ai envie de vomir
Deudeuche
- 09/02/2018 - 12:44
@l’enclume
Même Ganesha a eu une mère !